Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Commémoration

Un souvenir particulier


C’était en 1980, je gagnais le 1er grand prix de Niss’Artisanat à la foire de Nice. Une discipline sur home trainer qui nécessitait beaucoup de vélocité. J’ai été très ému en la retrouvant parce que le petit monsieur en veste grise au milieu de la photo, c’est le « Roi René », René Vietto qui fait partie du patrimoine sportif français et de la légende du tour de France.

octobre 1, 2019   Commentaires fermés sur Un souvenir particulier

Rosh Hashana

Je souhaite d’excellentes fêtes de Rosh Hashana à toute la communauté juive de Nice et de notre région à partir de ce soir
Bonne année 5780.

septembre 29, 2019   Commentaires fermés sur Rosh Hashana

Jacques Chirac est mort

 

C’est avec tristesse que j’ai appris la mort de Jacques Chirac. C’était un homme au parcours politique atypique. Car avant de devenir le leader de la droite, il avait adhéré aux « étudiants socialistes » avec MICHEL Rocard, avant d ‘adhérer au PCF et de vendre l’ humanité rue de Vaugirard.

Il fut également le premier 1er ministre à démissionner en 1976, d’habitude c’est le président qui met fin aux fonctions du premier ministre.
Il a fini par être élu président de la République à sa troisième tentative en 1995, puis réélu en 2002 face à Le Pen.

Il était sympathique, aimait tâter le cul des vaches au salon de l’agriculture, boire une bière ou manger des pommes.

Pour moi il restera l’homme, qui, deux mois après sa prise de fonction, reconnut la responsabilité de l’état français dans la déportation des juifs pendant l’occupation. Cela s’est fait à l’occasion de la commémoration de la rafle du Vel d’Hiv, le 16 juillet 1995.

Et celui qui refusa d’engager la France dans la guerre en Irak après le célèbre discours prononcé par Dominique de Villepin à l’ONU le 14 février 2003 qui permit à la France de garder une certaine visibilité à l’international.

septembre 26, 2019   Commentaires fermés sur Jacques Chirac est mort

Il y a 38 ans, la peine de mort était abolie en France

 

Pour toutes les générations, le 18 septembre 1981, il y a 38 ans, est une date à retenir dans l’histoire de France. Par 363 voix contre 117, l’Assemblée nationale adoptait, après deux jours de débats, le projet de loi portant abolition de la peine de mort présenté, au nom du Gouvernement, par Robert Badinter, garde des Sceaux, ministre de la justice.

C’était l’aboutissement du long combat mené depuis deux siècles par ceux qui, dans les enceintes parlementaires, dans les prétoires ou dans leurs écrits, ont défendu la cause de l’abolition devant une opinion publique hostile, voire résolument hostile.

Le président Mitterrand s’y était engagé avant son élection.

Le 18 septembre 1981, l’abolition de la peine de mort en France etait ainsi votée à l’Assemblée nationale.

Nous pouvons mettre en perspective une récente tribune dans laquelle nous mentionnions que le dernier condamné à mort, Hamida Djandoubi, le 10 septembre 1977, avait été exécuté à la prison des Baumettes à Marseille.

Pour mémoire :

· 104 États ayant aboli la peine de mort en toutes circonstances

· 9 États ne conservant la peine de mort que pour des crimes commis en temps de guerre, crimes contre l’humanité et/ou des actes terroristes

· 28 États considérés comme abolitionnistes en pratique car n’ayant procédé à aucune exécution ces dix dernières années

· 57 États appliquant la peine de mort

septembre 18, 2019   Commentaires fermés sur Il y a 38 ans, la peine de mort était abolie en France

11 septembre 2001. Souvenez vous.

 

A quelques minutes d’intervalle, les twin towers, blessées à mort après avoir été percutées par deux avions, s’effondraient dans un fracas épouvantable, mélange d’acier, de béton, de verre et de poussière.

Le symbole de la puissance américaine était détruit par Al Qaida.

Depuis le monde n’est plus tout à fait le même.
Une pensée pour les 2977 victimes de cet incroyable attentat.

septembre 11, 2019   Commentaires fermés sur 11 septembre 2001. Souvenez vous.