Il y a 5 ans déjà, c’était l’attentat perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo.

 

Nous avons tous en mémoire cette terrible journée où
Frédéric Boisseau,
Franck Brinsolaro,
Cabu,
Elsa Cayat,
Charb,
Honoré,
Bernard Maris,
Mustapha Hourrad,
Michel Renaud,
Tignous
Georges Wolinski
Perdirent la vie sous les rafales de Kalachnikov tirées par les frères Kouachi
Une pensée émue pour eux et leurs familles.

Actions du cœur : le Noël des SDF avec la méthode de Michel Adragna et le talent de Gilles Chevillon

 

C’était hier soir le réveillon pour beaucoup d’entre nous. C’était aussi le Noël des SDF. Comme prévu je suis allé saluer les bénévoles d’Actions du cœur, qui n’est pas une association mais avant tout un groupe d’amis solidaires qui distribuent des repas chauds aux SDF de Nice. Mais des SDF vous n’en verrez pas un seul au 1 rue Centrale qui est la base de cette action pas comme les autres.
Elle a la chance d’avoir en base arrière un restaurant qui ferme le samedi soir, le restaurant Tandoori qui permet de préparer les plats. .

Ensuite les bénévoles partent avec les sacs contenant les repas, à la rencontre des SDF selon des secteurs bien déterminés avec un chef d’équipe. Ici on ne badine pas avec l’organisation. C’est la méthode Adragna.

Le plus du Noël 2020 c’est le talent de Gilles Chevillon qui l’amène sous la forme d’un calendrier de la rue composé par les portraits de 12 SDF saisis sur le parcours de la maraude. J’ai toutes les photos mais j’ai choisi de vous en publier que deux , histoire de vous donner envie d’acheter le calendrier au prix de 10 euros pour financer ces actions de solidarité

Vous pouvez contacter Gilles 0610256861 ou Tania Jakic, un autre rouage essentiel du groupe au 0663497787. Avec Laura Albanese

Joyeuses fêtes de Noël

 

Joyeuses fêtes de Noël à toutes et tous, croyants et non croyants, et à tout les enfants, que vous soyez en quête de spiritualité ou de convivialité.
A 17h30 je rendrais visite à une maraude et demain à 13h j’irai saluer celle du Café Suspendu parce que nous devons ne jamais perdre de vue que Noël chaque année est un révélateur de nouvelles précarités.

Hanouka la fête des lumières

 

J’étais invité par la communauté juive et le Rabin Pinson à venir célébrer la fête d’Hanouka hier soir.

Beaucoup de monde au jardin Albert 1er, près du caroussel, rassemblé devant le grand chandelier, dans une ambiance joyeuse. Le vent qui, un moment, avait fait craindre aux organisateurs l’annulation, était finalement tombé.

Hanouka marque le début des fêtes de fin d’année. C’est une fête juive hivernale qui dure huit jours. C’est la « Fête des Lumières », célébrée par l’allumage d’une ménorah chaque soir, ainsi que par des prières particulières et la consommation de succulents petits beignets sucrés.

C’etait l’occasion pour moi de saluer de nombreux amis comme Mohamed Fernane et Joël Blumenkranz, Daniel Wancier, Maurice Niddam, président du consistoire, Jérôme Culioli du Crif, et bien d’autres.