Random header image... Refresh for more!

Sécurisation de la Promenade des Anglais : Attention à ne pas en faire un espace à deux vitesses !

 

Securisation Prom

 

Notre groupe à la métropole a constamment ce souci. En effet le maire de Nice vient d’inaugurer un premier tronçon de Promenade sécurisée entre les Ponchettes et Gambetta. C’était l’objet d’une délibération initiale qui n’évoquait pas la partie entre Gambetta et Lenval et j’étais intervenu pour insister sur le fait que le camion fou était entré sur le trottoir à hauteur de Lenval et qu’il fallait sécuriser également cette partie.

Nous avons été écoutés et nous en prenons acte. Aux 9,8 millions d’euros initialement prévus, une autre tranche de travaux a été rajoutée et ce sont près de 20 millions d’euros qui sont actuellement injectés pour sécuriser l’ensemble de la zone entre Lenval et les Ponchettes d’ici le 10 juillet.

La somme peut paraître importante mais c’est le prix à payer pour espérer avoir un dispositif anti-intrusion efficace des Ponchettes jusqu’à Lenval, composé de plots et de câbles anti-intrusion. Si l’entrée de véhicules sur le trottoir sud sera toujours possible, elle sera désormais très réglementée et soumise à un contrôle préalable des véhicules et des plaques d’immatriculation par caméra.

Il restera la zone entre Lenval et Carras à sécuriser. Pas avant 2019. Notre groupe insistera pour que ces délais soient réduits. Il proposera de différer de quelques mois d’autres investissements pour achever la sécurisation de la Promenade. Il serait regrettable que s’installe l’idée qu’il y aurait une Promenade à deux vitesses : une, ultra sécurisée pour les touristes, et l’autre, laissée en l’état car fréquentée par les seuls Niçois de l’Ouest.

  Commentaires fermés sur Sécurisation de la Promenade des Anglais : Attention à ne pas en faire un espace à deux vitesses !

1er tour des élections législatives : premiers enseignements !

Macron1

Un mélange de satisfaction et de tristesse, c’est le sentiment qui devait prédominer chez beaucoup de « socialistes marcheurs »

La satisfaction d’avoir compris ce qui se passait dans le pays avant beaucoup d’autres et d’avoir participé positivement à un moment politique historique.

La tristesse de voir un parti socialiste dans cet état et que personne n’essaie de culpabiliser ceux qui sont passés à « En marche », ils ne sont en rien responsable de cette Bérézina dont les causes sont bien plus profondes.

Le 1er tour des élections législatives a amplifié la victoire d’Emmanuel Macron le 7 mai dernier. C’est conforme à l’esprit de nos institutions, les français ne se sont pas désavoués en cinq semaines. Très logiquement il disposera de la majorité absolue à l’Assemblée nationale. Ce qui n’avait pas été envisagé c’est l’ampleur de la vague qui s’est levée dans le pays et a été décuplée par une abstention record, l’électorat de Macron étant le plus mobilisé. Le département des Alpes- Maritimes illustre parfaitement ce phénomène. Phénomène qui a même été amplifié dans le 06 puisque si le différentiel par rapport au 1er tour de l’élection présidentielle est de +8 au niveau national, il est de + 12 dans notre département. ce qui démontre que l’abstention massive est au sein d’une droite totalement déboussolée dont une partie a voté REM et l’autre s’est abstenue, entraînant une perte de 80 000 voix sur les candidats de la droite classique. C’est là qu’apparaît un autre enjeu plus local. Une partie des électeurs a profité de la vague Macron pour ouvrir une brèche dans le système local tenu par la droite depuis 70 ans, la symbole est la défaite au 1er tour de Rudy Salles, l’un des plus proches de Christian Estrosi.

Paradoxalement ce niveau record d’abstention a autant décuplé cette vague qu’il n’en souligne la fragilité car rien n’indique que cette implosion du clivage droite gauche classique s’inscrive dans la durée. dans les Alpes-maritimes, 140 000 voix manquent aux LR et au PS, c’est énorme ! Tout est lié à la réussite de ce gouvernement. Et cette réussite est voulue par beaucoup à gauche comme à droite. REM est une alternance inédite qui renvoie dos à dos droite et gauche classique, qui renvoie les conservateurs de gauche et de droite à leurs bibliothèques et rassemble les différents courants progressistes.

Ce 1er tour a été marqué aussi par le score historiquement bas du PS. De nombreuses figures ont été éliminées dont le Premier Secrétaire, Jean Christophe Cambadelis. Tout un symbole. Le grand cycle d’Epinay s’est achevé hier.

Comment le PS en est il arrivé là? on ne refera pas l’histoire. Xavier Garcia a l’habitude de dire que nous n’avons pas tiré les enseignements du 21 avril 2002. Je ne sais pas mais j’ai la conviction que le PS était malade depuis longtemps et que la victoire de François Hollande en 2012 a été le mieux de la fin.

Toujours est il que le constat est accablant. Le PS n’a plus d’élus locaux, plus de militants, presque plus de parlementaires et hélas presque plus d’électeurs (la situation la plus critique étant à Nice dans la 1ere circonscription)

La candidature de Benoit Hamon a scellé la déconnexion qui était en train de se produire entre les militants et les électeurs socialistes. Alors notre électorat, fatigué, a cherché un autre débouché politique , soit auprès d’une gauche plus radicale dominée par la France Insoumise, soit auprès des REM de Macron.

Le peu qu’il est resté a pris soin de faire la différence entre les socialistes frondeurs ( Cherki, Guedj, Hamon, Filipetti ) tous éliminés au 1er tour et ceux qui ont incarné la loyauté à la gauche de gouvernement comme Valls, Le Foll ou Touraine, qui sont toujours qualifiés pour le 2eme tour.

Mais ce soir je suis triste de voir un certain nombre de députés PS sortants qui ont été de bons parlementaires se faire injustement dégager, pris par ce mouvement de fond.

Une page se tourne, soyons fiers de nos valeurs de gauche, gardons l’étendard car une recomposition interviendra mais ouvrons nous vers les autres pour redresser ensemble la France ! C’est le message que nous ont envoyé hier nos concitoyens.

.

  Commentaires fermés sur 1er tour des élections législatives : premiers enseignements !

Oradour sur Glane, Macron s’est adressé aux jeunes et aux enfants de France.

Macron2

Le 10 juin 1944, un déluge de feu et d’acier s’est abattu sur ce village paisible.

Oradour est un scandale, 642 martyrs, un village assassiné. C’est la France ce jour là qui fut frappée au cœur. Oradour ce fut la sauvagerie brutale.

Il y a trois ans je suis allé visiter ce village martyr. J’avais prévu d’y rester un peu moins d’une heure. Au bout de deux heures je n’arrivais pas à en partir tant je ressentais le poids de son histoire. On ne ressort pas indemne d’une telle visite tant le silence du lieu ne parvient pas à masquer la violence et la soudaineté du massacre.

Le 10 juin 1944 était un jour comme les autres.
Le plus jeune enfant mort à Oradour avait 8 jours. C’était le jour de la visite médicale pour les enfants et le jour de l’attribution du tabac.

Le martyr d’Oradour concentre tout ce qui nous révolte. Ici a été piétiné tout ce qui nous construit.Tout ce qui s’est produit ce jour là est haïssable.

Mais le président en s’adressant aux jeunes leur a confié une mission. il souhaite qu’ils deviennent des témoins et mais aussi des « passeurs » qui transmettent.

Pour cela il met en avant l’éducation qui forge les consciences car tout peut recommencer. Ce sera la responsabilité des jeunes de veiller à ce que cela ne se reproduise pas.

Mais le message ne s’est pas arrêté là. Il leur a également dit que ce soir dans leurs familles, ils rapporteront ce qu’ils ont vu et qu’ils ne seront plus les mêmes. « Vous aurez envie d’un monde meilleur, de défendre un monde qui doute de la république française et du rêve européen » a t’il dit. Sinon on prendrait ce risque immensément coupable de répéter l’ histoire.

A Oradour sur Glane, Emmanuel Macron a dépassé le devoir de mémoire et appelé au travail de mémoire !

  Commentaires fermés sur Oradour sur Glane, Macron s’est adressé aux jeunes et aux enfants de France.

Le fameux Central Park niçois !

Décidément, la période politique est complexe.

Bien sûr, il n’a échappé à personne que cette annonce intervient à 72 heures du premier tour des élections législatives.

Bien sûr, le projet ne sera définitivement achevé qu’en 2022. tout cela n’aura pas échappé à votre esprit critique.

Mais ce projet correspond aux attentes que nous avions formulées à plusieurs reprises car Nice manque de poumons verts. La coulée verte actuelle est totalement saturée. Et tout le monde aura bien compris qu’il ne faut pas attendre grand chose du projet de requalification du Ray en la matière puisqu’un permis de construire de 300 logements vient d’être délivré.

Mais, lorsque le maire de Nice s’en prend à Donald Trump en condamnant sa décision de sortir les Etats-Unis de l’accord de Paris. Quand il veut démontrer, par cette initiative, qu’il est possible d’agir au niveau local, quelles que soient les décisions nationales, et qu’il salue la fronde de certains exécutifs américains contre la volte face de la Maison Blanche, faire de l’opposition pour en faire, affaiblirait notre crédibilité.

C’est ce qui m’a conduit hier à réagir à la demande des journalistes en disant qu’il « s’agissait d’une bonne décision parce qu’un tel espace manquait à l’ouest, notamment depuis que le prix d’entrée du parc Phoenix avait considérablement augmenté et parce que l’actuelle coulée verte était totalement saturée ».

  Commentaires fermés sur Le fameux Central Park niçois !

Législatives : le raz-de-marée LREM annoncé aura des répliques dans les Alpes-Maritimes. Il y aura des surprises !

REM

Les sondages se suivent et se ressemblent. L’alliance de La République En Marche (LREM) et du MoDem remportera la majorité absolue à l’Assemble nationale lors des élections législatives du 11 au 18 juin.

Le mouvement du président aurait ainsi 29,5 % des votes au premier tour des élections législatives.

Il devance Les Républicains/UDI, crédités de 23 % des intentions de vote, et le FN, qui obtient 17 % des intentions de vote.

La France insoumise obtiendrait 12,5 % des votes, le Parti socialiste et ses alliés 8,5 % des votes.

Suivant les projections, le mouvement d’Emmanuel Macron pourrait remporter un nombre de sièges impressionnant, variant entre 385 et 415 députés.

Dans les Ales-Maritimes, la droite fait mine de ne pas s’inquiéter et pense qu’elle maîtrisera la situation. Elle a tort. Elle sous-estime la force de cette vague. Il y aura dans notre département de grosses surprises. Elle me rappelle ceux qui pensaient que le nuage radioactif de Tchernobyl s’arrêtait à la frontière du Mercantour. Ils s’étaient trompés !

  Commentaires fermés sur Législatives : le raz-de-marée LREM annoncé aura des répliques dans les Alpes-Maritimes. Il y aura des surprises !