Random header image... Refresh for more!

La mort de Michel Rocard !

 
rocard

C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris le décès de Michel ROCARD. Désormais, nous sommes nombreux à nous sentir politiquement orphelin. Beaucoup le disent. Et je sais ce qu’ils ressentent. Notre génération était trop jeune pour avoir connu le PSU d’où était issu Michel ROCARD.  Nous sommes toute une clique (VALLS, CASTANER, TERRASSE aussi, et tant d’autres, à avoir adhéré au PS entre 1982 et 1988 pour lui, pour qu’il soit Président de la République.

Vous trouverez ici la vidéo de l’appel de Conflans, le 19 octobre 1980. J’ai choisi cet extrait parce que c’est en l’écoutant que j’ai décidé de faire de la politique. Quelques jours après, j’adhérais au syndicat étudiant UNEF-ID et un peu plus tard à Paris je rencontrais Manuel VALLS. C’est lui qui me confia la tâche d’organiser les jeunes rocardiens dans notre département

 

 

J’avais choisi ROCARD parce qu’il incarnait la modernité, le réformisme avant… l’heure alors que pour moi MITTERAND incarnait l’archaïsme, la façon de faire de la politique que j’ai toujours détesté. Michel ROCARD était l’homme de la 2ème gauche avec Edmond MAIRE et la CFDT. Cette gauche qui ne fait pas d’idéologie mais qui transforme et réforme.

Je l’avais aussi choisi parce que c’était l’homme du parler vrai ! Et c’est ce qui me plaisait. Nous étions tous de jeunes économistes et nous savions pertinemment que le programme économique de François MITTERAND, fait pour permettre un accord avec le PCF, était totalement irréaliste. Nous savions tous que les nationalisations à 100% étaient une erreur magistrale alors que Michel ROCARD préconisait des nationalisations à 51%. Nous savions tous que l’économie ne résisterait pas aux promesses du candidat MITTERAND, que le franc courait à la dévaluation. Nous avions tous prévu que cela se terminerait mal, ce qui fut le cas avec le tournant de la rigueur, qui à mon sens est plus fondamental que ce que l’on reproche à HOLLANDE aujourd’hui. Cette confrontation du socialisme avec le réel, c’était nous qui la maîtrisions.

C’est ce que j’ai retenu pour toute mon action politique. Je me suis toujours évertué à m’appliquer à moi-même l’exigence d’éthique qu’il nous apportait. Je n’ai jamais tenu au cours de mes campagnes électorales, des promesses irréalistes. Parce que j’ai toujours respecté les gens. C’est tellement facile de les abuser vu le décalage de quantité d’informations qu’il peut y avoir entre un citoyen normal et un responsable politique. Et il m’est arrivé quelques fois, au Conseil Régional de tirer la sonnette d’alarme par rapport à des mesures trop coûteuses. Et parfois d’être entendu. La vraie générosité, ce n’est pas celle de l’instant mais celle qui s’inscrit dans la durée, ce n’est pas celle qui se finance par l’emprunt parce qu’elle pénalise les générations futures. C’est cela aussi l’éthique en politique.

Cette manière de se confronter au réel, alors que d’autres évitent de l’intégrer dans leur raisonnement, a structuré cette époque et mon engagement. Les gens qui adhéraient à ce moment là au PS pour suivre ROCARD, à l’instar de ceux qui sont venus voter pour Ségolène ROYAL en 2006, n’étaient pas forcément socialistes.

D’ailleurs la violence de certains débats en a fait fuir plus d’un.

Tant d’années après, ce débat semble aujourd’hui encore d’actualité. Le débat qu’il y a aujourd’hui entre les frondeurs et la majorité du parti est le même qu’à l’époque mais il est inversé. Aujourd’hui, le PS est devenu un parti social démocrate et n’est plus un parti socialiste au sens originel du terme. Et les frondeurs incarnent ce passé et souhaitent cette revanche

Michel ROCARD fut tout de même le  Premier Ministre de François MITTERAND avec quelques belles réussites : le RMI voté à l’unanimité, la CSG qui finance une partie de notre protection sociale, passée par le 49-3, la loi sur la transparence financière des partis politiques, mais ce qui compte encore plus à mes yeux, les accords Matignon sur la Nouvelle Calédonie. 30 ans après la guerre d’Algérie, les circonstances de l’histoire lui permirent de démontrer son savoir faire, lui qui avait toujours été hostile à la guerre d’Algérie.

Ce Parti Socialiste social démocrate  et réformiste dont Rocard rêvait, c’est finalement HOLLANDE qui l’a fait muter et transformer.

De même que c’est Hollande, qui, avec le pacte de compétitivité que Michel ROCARD a toujours approuvé, a mis en œuvre ce fameux réformisme de gauche. Michel Rocard ne reprochait rien à François HOLLANDE de la pertinence de ses choix économiques et sociaux qu’il trouvait justes et courageux. Il lui reprochait de ne pas en avoir suffisamment averti les français avant 2012. Mais, aurait-il été élu face à SARKOZY sur la seule promesse de sang et de larmes. Michel ROCARD l’aurait certainement fait et il aurait probablement dit, après sa défaite, que c’était son honneur.

C’est une perte majeure pour la Gauche et même s’il n’a pas été Président de la République, il laissera une trace dans l’histoire à l’instar de Pierre MENDES FRANCE dont il fut proche. Il était en avance sur son temps.

J’étais rocardien et je le suis toujours resté. Parce qu’être rocardien cela signifie quelque chose. C’est lui qui m’a donné la passion de la belle politique, celle que j’essaie de pratiquer aujourd’hui au quotidien dans les responsabilités qui sont les miennes.

 

  Commentaires fermés sur La mort de Michel Rocard !

Brexit : les élus sont responsables aussi !

europeLe brexit voté à 51,7% a fait dire à plusieurs resposanble spolitiques de premier plan, en substance, que c’était la victoire des non éduqués sur ceux qui savent. Je laisse la responsabilité de ces propos à ceux qui les ont tenus mais cela révèle un profond malaise.

Moi même je me suis posé la question en me demandant comment nous vivrions une journée cauchemar comme ce vendredi noir anglais. j’ai été en charge aux cotés de Michel Vauzelle, pendant tout le dernier mandat, des affaires internationales et de l’Europe. J’ai donc accès à des réseaus d’infromation sur l’Europe encore maintenant.

Ai je pris le temps non pas de vous « éduquer », quelle prétention mais de vous informer sur ce que l’Europe apportait dans notre région. Pas suffisamment en tout cas. je prend la résulution d’y faire plus attention et les résolutions cela commence maintenant. Quelqu’un a t’il entendu parler de la déclaration conjointe de Junker, Rutte, Tusk et Schulz. Assurément pas grand monde. Donc la voici !

 

Référendum britannique : déclaration conjointe de Martin Schulz, Donald Tusk, Mark Rutte, et Jean-Claude Juncker Le Président du Parlement européen Martin Schulz, le Président du Conseil européen Donald Tusk et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte se sont réunis ce matin à Bruxelles à l’invitation du Président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Ils ont discuté du résultat du référendum au Royaume-Uni et fait la déclaration conjointe suivante:

« Dans un processus libre et démocratique, les Britanniques ont exprimé leur souhait de quitter l’Union européenne. Nous regrettons cette décision, mais nous la respectons.

C’est une situation sans précédent mais nous sommes unis dans notre réponse. Nous resterons fermes et nous défendrons les valeurs fondamentales de l’Europe qui consistent à promouvoir la paix et le bien-être de ses peuples. L’Union de 27 Etats membres continuera. L’Union est le cadre de notre avenir politique commun. Nous sommes liés ensemble par l’histoire, la géographie, et des intérêts communs, et c’est sur cette base que nous développerons notre coopération. Ensemble nous relèverons nos défis communs: générer de la croissance; accroître la prospérité et assurer stabilité et sécurité pour nos citoyens. Les institutions joueront pleinement leur rôle dans cet effort.

Nous attendons maintenant du gouvernement du Royaume-Uni qu’il donne suite aussi rapidement que possible, à la décision du peuple Britannique, aussi douloureux cela soit-il. Tout délai prolongera inutilement l’incertitude. Nous avons des règles pour traiter de cette situation d’une manière ordonnée. L’article 50 du Traité sur l’Union européenne établit la procédure à suivre dans le cas où un Etat membre décide de quitter l’Union européenne. Nous nous tenons prêts à lancer rapidement des négociations avec le Royaume-Uni sur les termes et conditions de son retrait de l’Union européenne.

Jusqu’à la fin de ce processus de négociations, le Royaume-Uni reste un membre de l’Union européenne, avec tous les droits et obligations qui en découlent. Selon les Traités que  le Royaume-Uni a ratifiés, le droit de l’UE continue à s’appliquer pleinement au et dans le Royaume-Uni jusqu’à ce qu’il ne soit plus un membre. Comme convenu, le « Nouvel Arrangement pour le Royaume-Uni dans l’UE », atteint lors du Conseil européen des 18-19 février 2016, ne prendra maintenant pas effet et cesse d’exister. Il n’y aura pas de renégociations.

En ce qui concerne le Royaume-Uni, nous souhaitons qu’il soit à l’avenir un partenaire proche de l’Union européenne. Nous espérons que le Royaume-Uni  formulera ses propositions à cet égard. Tout accord qui sera conclu avec le Royaume-Uni comme pays tiers, devra prendre en compte les intérêts des deux parties et être équilibré en termes de droits et obligations. »

  Commentaires fermés sur Brexit : les élus sont responsables aussi !

BREXIT !

brexit

 

L’Union Européenne reste le plus formidable projet politique de la fin du XXème siècle et du XXIème siècle pour adapter le destin de 28 pays aux défis de la mondialisation.

Le vote des Anglais est un coup sévère porté à la construction européenne mais il n’est pas définitif. Ce sont les Anglais qui en seront les premières victimes car cela peut avoir des conséquences non négligeables pour eux. Affaiblissement de la monnaie, hausse du chômage, perte de rayonnement pour la City, arrivée de nouvelles immigrations, etc.

Désormais, l’avenir de l’Europe dépend de la capacité des dirigeants politiques à se mettre à la hauteur des enjeux communs aux peuples de l’Union Européenne.

La question européenne occupera probablement une place importante dans la prochaine élection présidentielle de 2017. Tous les responsables politiques doivent faire les efforts pour ne pas instrumentaliser le défi européen qui est devant nous et éviter de succomber aux tentations populistes ayant pour objectif de jeter le bébé avec l’eau du bain.

Dans ce contexte, la très bonne image dont bénéficie François HOLLANDE dans l’ensemble des peuples européens, peut permettre à la France de jouer un rôle central dans le redémarrage d’une Europe qui ne pourra se faire contre les aspirations des peuples et qui ne peut plus être un simple grand marché financier et économique. C’est le message principal de ce qui s’est passé hier en Grande Bretagne.

  Commentaires fermés sur BREXIT !

Observatoire de la laïcité – Les huit constats du troisième rapport qui établit son bilan annuel quant au respect du principe de laïcité.

observatoire-laiciteDans le contexte particulier des attentats, fait à la fois d’inquiétude et d’émotion, l’Observatoire de la laïcité considère plus nécessaire que jamais de dresser l’état des lieux de la laïcité en France avec une grande rigueur d’analyse, d’autant plus qu’elle est un objet important du débat politique.
Il s’agit aussi pour l’Observatoire de la laïcité de veiller à l’application ferme et sereine des principes qui fondent la laïcité et de faire œuvre de pédagogie, pour que chaque citoyenne et chaque citoyen puisse s’approprier la laïcité et la faire vivre au quotidien.
En ce sens, l’Observatoire de la laïcité répond à de nombreuses sollicitations sur les règles d’application du principe de laïcité, et est à l’origine ou partenaire de nombreuses formations qui sont organisées sur la laïcité et la gestion du fait religieux partout en France. Ce rapport en fait largement état.

C’est ainsi qu’a été mené un travail important avec, notamment, le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, le Commissariat général à l’égalité des territoires et le Centre national de la fonction publique territoriale afin de réaliser des modules de formation et des kits pédagogiques à l’usage de tous les acteurs de terrain. Le ministère de l’Intérieur et son Bureau central des cultes se sont également mobilisés avec, en particulier, la mise en place de diplômes universitaires de formations civiles et civiques sur la laïcité à destination des fonctionnaires, des ministres des cultes qui le souhaitent et des aumôniers.
Je ne doute pas que le point 4 fera polémique puisque beaucoup ont le sentiment que la situation au coeur de la communauté nationale se tend, que le discours sur la tentative d’une communauté d’imposer son mode de vie aux autres se développe mais les statistiques sont les statistiques. Il y avait l’insécurité et le sentiment d’insécurité, nous allons entrer dans le même type de raisonnement avec la laïcité.

L’Observatoire de la laïcité fait plusieurs constats :

1. Si les formations à la laïcité se sont multipliées, en particulier à l’initiative de l’Observatoire de la laïcité, les autorités compétentes doivent continuer à inciter leurs agents à les suivre et, pour le secteur privé, doivent assurer une diffusion la plus large possible des outils de gestion du fait religieux mis à la disposition des acteurs de terrain.

2. Depuis de nombreuses années, la crise économique et sociale, la trop faible mixité sociale dans certains quartiers et établissements scolaires et le contexte international renforcent certains replis identitaires et différents communautarismes. Ceux-ci conduisent dans certains cas à des pratiques religieuses réinventées et radicales.

3. Dès lors, l’Observatoire de la laïcité appelle l’Etat à ses responsabilités dans la mise en place de politiques publiques ambitieuses et salue les initiatives prises en faveur d’une plus grande mixité sociale et d’un dialogue franc et sincère avec les cultes menées notamment par les ministères de l’Education nationale et de l’Intérieur.

4. Comparativement au bilan de l’année dernière, les atteintes directes au principe de laïcité ne semblent pas en augmentation. L’Observatoire de la laïcité constate en même temps une réelle prise de conscience autour de la nécessaire pédagogie de la laïcité, qui s’illustre par une multiplication des initiatives, des formations, des débats citoyens et des sollicitations reçues quotidiennement par l’Observatoire de la laïcité.

5. La crainte d’un glissement de la laïcité vers une volonté de « neutralisation de la société et des individus » et de son instrumentalisation reste partagée au sein des organisations cultuelles et parfois dans le milieu socio-éducatif.

6. Le traitement médiatique, bien qu’il ait gagné en objectivité, continue de manquer trop souvent de recul, ce qui renforce les confusions et les crispations. L’Observatoire de la laïcité appelle à nouveau les médias à la plus grande vigilance dans le traitement médiatique de tout sujet touchant au principe de laïcité et aux religions.

7. Les actions menées au niveau local par les collectivités, les préfectures, les associations ou les citoyens eux-mêmes ont un impact positif certain tout en restant le plus souvent méconnues. Ces initiatives doivent être mises en valeur et démultipliées sur l’ensemble du territoire.

8. Le principe de laïcité reste mal compris dans de nombreux pays étrangers, souvent interprété à tort comme un principe d’interdit. Cela peut parfois avoir des incidences négatives sur les relations diplomatiques de la France. L’Observatoire de la laïcité considère essentiel de continuer à solliciter les représentations diplomatiques de la France et d’y multiplier les initiatives expliquant ce principe majeur de la République.

  Commentaires fermés sur Observatoire de la laïcité – Les huit constats du troisième rapport qui établit son bilan annuel quant au respect du principe de laïcité.

Message de solidarité après l’attentat d’ Orlando

drag

50 morts, 53 blessés à Orlando en Floride dans une boite de nuit gay. Ayons une pensée pour toutes ces victimes. Elles sont victimes d’un acte homophobe et terroriste, perpetré par un americain d’origine afghane qui a fait allégeance à l’Etat Islamique. Ayons aussi conscience qu’un pareil acte peut se passer à tout moment dans une boite homosexuelle, y compris chez nous. J’adresse un message de solidarité à la communauté gay de Nice choquée par cet acte horrible et je veux lui dire que nous sommes tous concernés.

  Commentaires fermés sur Message de solidarité après l’attentat d’ Orlando