Random header image... Refresh for more!

L’équilibre thermique de notre planète !

 

Très intéressante conférence co-organisée par Nice au Cœur et Nice Rive Gauche qui avait invité Bernard Krebs.

Bernard a commencé par évoquer les glaciations quaternaires et les périodes interglaciaires. L’actuelle a commencé il y a 10000 ans et se poursuit. Aujourd’hui c’est le désert dans des endroits où avant c’était des prairies.

Face au réchauffement climatique l’enjeu est clair. Il faut baisser la production de CO2 et stocker ce qui peut l être car on ne peut pas maîtriser l évaporation. Si la température augmente il y a plus d’eau donc plus d’effet de serre. En Allemagne, on travaille sur des
techniques industrielles de captation dans de grosses installations pour lutter contre le CO2..

La deuxième idée reçues est que le surcroît d’ énergie n est pas lié à un surcroît d activité solaire. En fait le niveau de chaleur du soleil est sans répercussion sur notre température. Plus de la moitié de notre chaleur vient de la terre.

Les sommes en jeu sont considérables puisqu’il faut 600 francs suisses pour compenser 450 voitures par an.
Les glaciers des zones tempérées renvoient plus d’albido mais leur fonte s’accélère.
L’ Atlantique nord à connu 35 ouragans de catégorie 5 en un siècle et 13 depuis 2000.

Seule une taxe carbone planétaire calculée en fonction des niveaux de vie des pays permettrait le financement d’une politique à la hauteur des enjeux contre le CO2. Plus le taux augmente et moins on respire facilement.

Le pays qui produit le plus de CO2 c est le Qatar qui commence à climatiser les rues

La France, quant à elle, dépasse 6 des 9 limites planétaires. Nous devons avoir conscience que si on veut annihiler les émissions de CO2, il faudrait construire 1500 éoliennes par jour

Bernard a enfin évoqué la question des assurances, celle des dégâts climatiques assurés et non assurés car les gens n’arrivent plus à couvrir le risque. En effet les polices d’ assurance augmentent.

Un débat assez riche s’en est suivi.

  Pas de commentaires

il y a 101 ans le 11 Novembre 1918

 

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, personnes debout

Le fracas des armes se taisait après quatre ans d’une guerre qui fut la plus meurtrière de toute l’histoire de l’humanité.

101 ans plus tard, nous étions très nombreux malgré le mauvais temps à nous souvenir au pied du monument aux morts.

Chaque 11 novembre j’ai une pensée émue pour mon grand-père qui l’a faite cette guerre.

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, personnes debout

  Pas de commentaires

13 novembre 2015, 4 ans déjà !

Il y a 4 ans, la France connaissait le pire attentat terroriste jamais perpétré sur son sol, 138 morts, 413 blessés.

Du Stade de France au Bataclan en passant par les terrasses des cafés, la mort fut semée par ce commando de 10 terroristes.

Nous n’oublions pas. Et mes pensées vont ce matin aux victimes et à leurs proches.

  Commentaires fermés sur 13 novembre 2015, 4 ans déjà !

La mort de Raymond Poulidor

 

C’est aujourd’hui un jour de deuil pour le cyclisme mondial.

Raymond Poulidor fut davantage qu’un champion cycliste. C’était un phénomène de société. Je me souviens comme si c’était hier. C’était le contre la montre du col d’Eze dans le Paris Nice 1969. J’étais avec mon père sur le trottoir de la grande corniche et il venait de passer devant nous FeliceGimondi et Jacques Anquetil. Et soudain du virage est monté une immense clameur. J’ai dit à mon père « qu’est ce qu’il se passe ? » et il m’a répondu, « ce doit être Poulidor ». Effectivement, c’était lui
Derrière un jeune belge fermait. Ce contre la montre et remportait son 1er Paris-Nice. C’était Eddy Merckx.

Le drame de Poulidor, c’est d’avoir croisé sur sa route deux champions d’exception.

Sportivement, il sera toujours dans le cœur des français cet « éternel second », grand rival de Jacques Anquetil (cinq fois vainqueur du Tour de France dans les années 60, puis d’Eddy Merckx (cinq fois vainqueur aussi dans les années 1970), qui collectionna les places sur le podium du Tour de France (huit fois entre 1962 et 1976, dont la dernière à plus de 40 ans !) sans en porter le maillot jaune une seule fois.

Dans la famille on était « poulidoriste » et je me souviens avoir pleuré à chaudes larmes lors du Tour 1968 lorsque, alors qu’il allait enfin gagner le Tour, dans l’étape d’Albi, il fut renversé par un motard, et contraint à l’abandon

C’est son extraordinaire longévité qui lui a permis de se tailler tout de même un beau palmarès. Raymond Poulidor remporta notamment le Tour d’Espagne 1964, deux classiques avec Milan-San Remo (1961) et la Flèche wallonne (1963), réalisa le doublé à Paris-Nice (1972 et 1973) et au Dauphiné (1966 et 1969), le Championnat de France 1961 et ses sept victoires d’étape au Tour dont la dernière en 1974 sur les pentes de Saint Mary de Soulan, dans les Pyrénées.

Quand on est enfant ou adolescent, on a parfois l’impression que tout est éternel mais rien ne l’est.

J’étais dans la côte de Vallauris, à l’automne 1977 pour le grand prix des Nations, un grand contre la montre qui fut sa dernière course. Les coureurs effectuaient deux tours d’un circuit de 40 kms. Au 1er tour, il passa cette bosse vraisemblablement en 46×16. Mais derrière, un nouveau talent montait sur le grand plateau, tirant un braquet plus grand, un 53×18 sans doute. C’était Bernard Hinault. Une légende tirait sa révérence après 18 ans de carrière, un immense champion venait de naître.

RIP Poupou !

  Commentaires fermés sur La mort de Raymond Poulidor

Musulmans morts pour la France

 

L’image contient peut-être : plein air

Quand je vois le « mic-mac » de ce week-end je me dis qu’heureusement que la République est solide.
Les musulmans ont mon soutien total et sans aucune ambiguïté.
L’initiative du 10 novembre était elle pour autant la bonne réponse ? J’en doute. En tout cas elle a creusé le fossé et les divisions sur la question de la laïcité.
De ce pont de vue si certains avaient des objectifs politiques dans cette manifestation ils auront gagné et révélé l’état de désunion de la gauche sur cette question.
Le sujet ici n est pas la laïcité mais c’est la cohésion sociale. Ce qui est en cause c est la cohésion sociale, c’est la condamnation de ces aggressions contre des citoyens appartenant à la communauté nationale ou vivant sur le sol français à cause de leur religion.
Ce n’ est pas admissible. Nous devons faire société. Nous sommes différents mais ensemble. C’est cela le concept d’une société laïque qui sépare le pouvoir politique et le pouvoir religieux et promeut la liberté des cultes.
En cela, l’image de cet enfant arborant une étoile jaune, par la symbolique qu’elle véhicule, est consternante de bêtise et d’ignorance.
Une manifestation passe mais la république demeure. C’est elle qui, au quotidien doit protéger musulmans, juifs, chrétiens, croyants et non croyants dans leurs pratiques et leur liberté .
Et plus particulièrement les musulmans, en ce moment, eux dont il faut en cette période de commémoration de l’armistice de 1914-1918, rappeler le lourd tribut qu’ils ont versé pour que la France reste libre.

  Commentaires fermés sur Musulmans morts pour la France