Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Attentat

Affaire Sandra Bertin : la diffamation de bonne foi !

SandraBertin

Peut on diffamer de bonne foi ? Le tribunal a tranché et la réponse est oui. C’est certainement un jugement qui fera date.

Le tribunal reconnaît que c’est à tort que Sandra Bertin a dénoncé des pressions du Ministère de l’Intérieur pour faire modifier un rapport. C’est ce qui avait déclenché au lendemain de l’attentat une violente polémique à Nice mettant en cause des responsables de la police nationale.

Mais le tribunal accorde à l’intéressée le fait que dans un contexte émotionnel évidemment très fort, elle a interprété certaines instructions de bonne foi !

Les bras m’en tombent, je ne commenterai pas mais personne ne m’empêchera de penser.

septembre 22, 2017   Commentaires fermés sur Affaire Sandra Bertin : la diffamation de bonne foi !

Collomb fait le lien entre psychiatrie et terrorisme

Collomb

Cela était souvent évoqué mais c’est la première fois qu’un ministre de ce rang fait officiellement le lien entre psychiatrie et terrorisme.

Je pense que cela ne répond pas à tous les cas mais il a raison de faire ce lien parce que seule une mobilisation de la société toute entière nous permettra de limiter les dégâts.

Dans cette mobilisation, les psychiatres et les psychologues ont toute leur place. Ici, nous en sommes convaincus depuis un bon moment. Déjà, l’an passé, lors du Forum de l’Egalité Républicaine, Nice au Cœur avait évoqué la possibilité de développer des consultations « psy » dans les quartiers dans le cadre de l’égalité dans l’accès aux soins. Wided Hmad, psychologue de formation, avait fait une intervention importante sur cette thématique.

Gérard Collomb va encore plus loin en voulant mobiliser l’ensemble de la profession. Ils sont en première ligne pour détecter chez un patient un processus de radicalisation et les mieux à même d’évaluer le degré de dangerosité d’un individu et la probabilité de passage à l’acte.

Encore faut-il exonérer ces cas du secret médical car ce sont des vies qui sont en jeu.

août 22, 2017   Commentaires fermés sur Collomb fait le lien entre psychiatrie et terrorisme

Après Nice, Stockholm, Londres, Berlin, Barcelone : Neutraliser les véhicules béliers !

camion_belier

L’attentat de Nice demeure hélas la « référence » en la matière car le plus meurtrier, tout simplement parce qu’il fut accompli au moyen du véhicule le plus imposant, un 19 tonnes.

Mais depuis les attaques au moyen d’un véhicule bélier se sont multipliées. Stockholm, Berlin, Londres, hier Barcelone et demain quelle ville ?

Les villes font face à un nouveau défi. Celui de la sécurité. Cela n’a plus rien à voir avec la lutte contre l’insécurité délinquante et les caméras de vidéo surveillance.

Il s’agit de répondre à la question : comment neutraliser les véhicules béliers ?

L’amorce de la réponse a été fournie à Nice avec l’implantation de plots de protection sur le trottoir sud, capable de résister à une tentative d’intrusion d’un 19 tonnes. La facture est salée, elle s’élève à 19 millions d’euros.

Et la question politique se posera. Quel prix le citoyen est-il prêt à payer pour ce nouveau type de sécurisation ? Les maires sont désormais en première ligne, mais pas seulement, les architectes, les urbanistes, les fabricants de mobiliers urbains.

Cette question sera au coeur des prochaines élections municipales.

Les urbanistes devront intégrer cette réflexion dans la conception même des nouveaux quartiers, les architectes, dans celle des futurs immeubles.

Le mobilier urbain va devoir évoluer pour la protection des places et des trottoirs.

La ville du futur ne devra pas seulement être « smart », elle devra aussi être « secure ».

août 19, 2017   Commentaires fermés sur Après Nice, Stockholm, Londres, Berlin, Barcelone : Neutraliser les véhicules béliers !

Un véhicule est devenu une arme !

Sept-Sorts

Il faut dire que l’attentat de Nice avait de quoi marquer les esprits : 86 morts en à peine 3 minutes par un homme seul au volant d’un 19 tonnes.

La blessure a été profonde pour Nice, pour la France et même pour le monde. Car cet attentat a démontré la « puissance » que pouvait avoir un homme seul au volant d’un véhicule qu’il transforme en bélier.

Depuis Mohamed Lahouaiej-Bouhlel,  qui a hélas « montré la voie », les attaques au volant de véhicules se sont multipliées : Londres par deux fois, Berlin et tant d’autres.

Ce que personne n’avait prévu, c’est que des dépressifs en mal de notoriété malsaine, ou des racistes comme en Virginie, allaient emboîter le pas aux terroristes de l’Etat islamique. Depuis hier, une commune de 450 habitants, Sept-Sorts, dont personne ne connaissait l’existence fait la une de tous les médias.  Et une fillette y a perdu la vie.

Nous sommes là face à une menace d’un nouveau type à laquelle les pouvoirs publics ne peuvent répondre.

août 15, 2017   Commentaires fermés sur Un véhicule est devenu une arme !

Sauver l’événementiel de la vie associative !

fetes

Depuis l’attentat du 14 juillet 2016, de nombreuses mesures ont été prises afin de renforcer la sécurité à Nice et c’est une nécessité comprise par tout le monde puisque ces mesures sont destinées à protéger la population.

Mais depuis cet attentat, il est indéniable que plusieurs manifestations festives, voir culturelle ont dû être annulées. il en est ainsi des carnavals de quartier organisés par les associations de la politique de la ville.

Il y a eu ensuite l’annulation de plusieurs fêtes des voisins pour cause de sécurité non garantie.

Il y a eu aussi l’annulation de la fête du Château en raison du coût très élevé des dépenses de sécurité exigées, un exemple emblématique.

Pour ne pas avoir à faire face à des dépenses insurmontables, la Dolly Street qui était normalement prévue sur la rue Bonaparte, autour de la place du pin, a dû être déplacée sur l’esplanade du théâtre de Nice.

A côté de ces exemples qui touchent l’opinion car connus, des dizaines de petits événements associatifs sont annulés parce que les structures n’ont pas les moyens de payer un vigile.

Or, le souhait unanimement exprimé par l’ensemble des responsables politiques, après l’attentat du 14 juillet 2016, est de faire revivre la ville de Nice par la reprise de ces événements festifs dans toute la ville.

Il faut donc s’en donner les moyens.

Sinon, à terme, seules les organisations institutionnelles, comme la fête des « mai » par exemple, ayant l’appui logistique de la municipalité pourront se tenir. C’est à la fois un problème pour l’expression démocratique des citoyens et une perte de substance pour notre culture et notre citoyenneté.

C’est la raison qui a poussé notre groupe « Un autre Avenir pour Nice » à déposer un voeu demain au Conseil Municipal pour mieux accompagner les mesures de sécurité imposées aux associations lors des manifestations et événements festifs et gratuits ouverts à la population niçoise.

Nous proposons :

1. La création d’un Fonds Municipal d’Intervention Sécurité (FMIS) destiné à aider les associations à satisfaire aux nouvelles exigences de sécurité pour l’organisation d’événements festifs.

2. La dotation de ce fonds chaque année et l’inscription de cette dépense au budget.

3. La recherche de financements complémentaires auprès de l’Etat et d’autres collectivités territoriales.

4. La possibilité pour les associations d’utiliser du matériel municipal tel que la pose de barrières ou de blocs de béton pour sécuriser un périmètre donné et de permettre les restrictions de circulation et/ou de stationnement qui en découlent.

juin 22, 2017   Commentaires fermés sur Sauver l’événementiel de la vie associative !