Random header image... Refresh for more!

Le réchauffement climatique n’est pas sans lien avec le recrudescence des incendies dans les Alpes-Maritimes

Incendie La Garde

Cela faisait des années que, presque miraculeusement, les Alpes-Maritimes étaient épargnées par les grands incendies au contraire de nos voisins varois, vauclusiens où des Bouches du Rhône.

Cette année, c’est toute la PACA qui s’embrase, y compris notre département qui a connu plusieurs incendies importants à Villeneuve-Loubet, Saint-Vallier, mais surtout deux très graves dans le secteur des plaines du Var à Castagniers et à Carros.

A chaque fois, les témoins et les services d’incendie et de secours font état d’une vitesse de propagation du feu inhabituelle.

Il est évident, ces incendies ayant pris heureusement par faible vent, que la sécheresse est la première responsable et donc le changement climatique. Nous devons nous adapter à cette nouvelle donne.

Il est impératif d’intensifier les campagne de prévention auprès de nos concitoyens qui doivent être invités à la plus grande présence. Mais aussi auprès des propriétaires fonciers afin d’ intensifier le débroussaillement. Et si la prévention ne suffit pas, il faudra passer à une répression, mais une vraie ! Les amendes à 35 euros ne sont pas dissuasives.

Si vous êtes mal garé, vous avez droit désormais à une amende à 135 euros. Si vous ne debrouissallez pas, seulement 35 euros. Ce deux poids deux mesures n’est plus admissible quand on sait les moyens humains et matériels qui sont nécessaires ensuite pour venir à bout des flammes sans compter que les pompiers y risquent leur vie.

En attendant, tout notre soutien aux hommes engagés sur le terrain qui n’ont pas encore fixé définitivement le feu à Carros.