Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Développement durable

Canicule : Manque d’anticipation dans plusieurs écoles niçoises.

 

 

Si les parents d’élèves ont donné l’impression de s’en prendre à tout le monde, c’est parce que souvent, ils ne savent pas qui, du rectorat ou de la ville exerce telle ou telle responsabilité.
Peu importe, les faits sont têtus. Dans plusieurs établissements scolaires, la température dépassait les 30 degrés.

Avant, les choses étaient relativement simples.Les épisodes de fortes chaleurs se déroulaient en juillet et août, donc en période de vacances scolaires et on se fichait pas mal qu’il fasse 35 degrés dans des salles de classes vides pour deux mois.

Désormais la question à se poser est la suivante : Comment faire pour éviter à l’avenir de telles situations alors que la fréquence des phénomènes de canicule est amenée à s’intensifier et sur une plus longue période?

Je pense que le dossier des établissements scolaires doit être mis sur la table. Les nouveaux établissements doivent être construits en choisissant des matériaux isolants, tenant compte du réchauffement climatiques.

Quand aux groupes scolaires actuels, une concertation doit être menée dans l’année afin qu’à l’été 2020, ce qui s’est passé hier ne puisse plus se produire.

Une réflexion autour de la végétalisation des écoles pourrait notamment être menée.

juin 28, 2019   Commentaires fermés sur Canicule : Manque d’anticipation dans plusieurs écoles niçoises.

La loi mobilité, ça bouge à Nice.

 

Le niçois toujours assis dans sa voiture, serait-il entrain d’opérer sa révolution culturelle ?

La réponse est probablement oui depuis l’explosion des usages de transports alternatifs qui, il faut bien le dire n’a été anticipée par personne et qui devra être un point essentiel de la plate-forme programme municipal sur laquelle on travaille.

En effet les transports doux ont le vent en poupe. C’est la raison pour laquelle j ai évoqué un plan vélo il y a quelques jours avec la nécessité de développer un réseau cohérent de pistes cyclables et en impliquant les grands acteurs publics. Le vélo individuel se développe, les vélos électriques aussi, qui seront bientôt en libre service et utiles, même si je ne partage pas l’optimisme municipal quant à leur utilisation sur les collines, le dénivelé est trop important.

Le scooter est aussi en plein développement et à la flotte privée s’ajoute désormais les scooters électriques propres de Cityscoot, 500 pour 20 000 abonnés au service.

Enfin dernière alternative nouvelle, les trottinettes électriques pour le moment pas retenues par la ville de Nice en tant que politique publique mais dont les achats privés explosent. Je pense que ce mode de transport doit être très réglementé mais qu’en même temps il ne faut pas le dissuader. Très utilisé par les jeunes, c’est très certainement le mode de transport interurbain qui a le potentiel de développement le plus important. Il va donc falloir adapter nos voiries en conséquence.

juin 11, 2019   Commentaires fermés sur La loi mobilité, ça bouge à Nice.

L’utilité d’un Road Show?

 

Concilier l’événementiel et le développement durable, c’est le défi que sous entend le questionnement du titre de ce post. C’est cette voie étroite que doit emprunter Nice et sa métropole.

C’est ce que nous proposerons aux niçois. C’est la réflexion que je me suis faite ce matin en lisant les retours presse du Road Show du grand prix de France sur la promenade des Anglais.

Certains, à juste titre, diront que ce n’est pas une formule 1 Renault qui va changer grand chose à la qualité de l’air à Nice ou les effets de la lutte contre le bruit.

Mais le signal adressé à la population est très négatif.

Comment paraître crédible en tenant un discours sur les enjeux sur le changement climatique, sur la nécessité de faire des efforts, de revoir nos habitudes de vie, quand on parade avec une formule 1 sur la « Prom »?

Il s’agit d’un exemple mais dans cette période de haute exigence de nos concitoyens vis-à-vis des responsables politiques et des élus, un peu plus de cohérence ne ferait pas de mal !

mai 2, 2019   Commentaires fermés sur L’utilité d’un Road Show?

Permaculture, jardins pédagogiques : multiplier les initiatives

 

De plus en plus de niçois se mobilisent sur ce qui n’est pas un retour en arrière mais un choix d’avenir.

Des expériences de permaculture comme celle de Pessicart menée par l’association Shilakong.

Les jardins pédagogiques se développent comme aux Tripodes à l’Ariane, où dans les Jardins de l’évêché avec l’association APPESE.

Il y a également le jardin pédagogique du comité de quartier de Saint Roch animé par Jeanine Costamagna et André Minetto.

L’intérêt principal, outre celui de démontrer que le retour de l’agriculture vivrière est possible en milieu urbain, est le travail de sensibilisation qui s’effectue au cours des écoles primaires.

Le temps de transformer de belles initiatives individuelles en politique publique s’appuyant sur les associatifs destinée à toute notre jeunesse est venu. C’est ce que nous proposerons aux niçois le moment venu.

avril 30, 2019   Commentaires fermés sur Permaculture, jardins pédagogiques : multiplier les initiatives

500 000 m3, c’est le chiffre du jour !

 

C’est le nombre de m3 d’eau transformés en neige de culture qu’il a fallu à la Station d’Auron pour compenser l’enneigement insuffisant de la saison d’hiver qui vient de s’achever.

En matière de développement durable on doit pouvoir mieux faire d’autant que le réchauffement climatique va restreindre les séquences où les canons à neige pourront être utilisés.

Certes les bons résultats économiques sont là, la fréquentation est très bonne mais à quel prix et pour combien de temps encore.

avril 23, 2019   Commentaires fermés sur 500 000 m3, c’est le chiffre du jour !