Random header image... Refresh for more!

Coupe Davis : Yannick Noah est magique !

Saladier

Rappelé comme le messie, Yannick Noah a réussi son pari en guidant pour la troisième fois l’équipe de France vers le Saladier d’argent avec les mêmes recettes : une capacité à rassembler, de la fermeté et une forte dose de baraka.

Ce n’etait pas Lyon en 1991 et la fabuleuse victoire des Bleus contre des joueurs de la trempe des Américains Pete Sampras ou Andre Agassi comme en 1991 à Lyon.

Ce n’était pas Malmöe en 1996 et les trois balles de match sauvées dans une ultime rencontre par Arnaud Boetsch face à la Suède de Stefan Edberg.

Face à eux, il y avait cette fois-ci, la Belgique avec un seul joueur de référence, David Goffin, qui était trop seul pour inquiéter une équipe de France moins brillante mais plus dense. La seule inconnue était le mental de Lucas Mouillé qui s’était effondré en demi finale face à la Croatie.

Il n’empêche le résultat est là et l’icône du tennis français, capitaine Noah, a conduit la France une nouvelle fois à la victoire. Et chaque joueur a amené un point dans la corbeille.Euh plutôt dans le saladier !