Random header image... Refresh for more!

« Ils n’ont qu’à prier chez eux »: Je condamne cette déclaration du maire de La Trinité

 

Dalmasso

 

La Fédération azuréenne des mosquées et des institutions islamiques indépendantes (Famiii), soutenue par le Conseil des imams des Alpes-Maritimes (Cimam), a annoncé qu’elle déposait plainte nominativement contre le maire de La Trinité.

Une plainte déposée pour « incitation à la haine » et pour « atteinte à la liberté de culte » après les propos tenus le 18 juin dernier par Jean-Paul Dalmasso.

Le maire avait annoncé que, tant qu’il serait maire, il n’y aurait pas de salle de prière à la Trinité, qu’il n’avait jamais interdit aux musulmans de venir à La Trinité (elle est bien bonne) et qu’ils n’avaient qu’à prier chez eux.

Ces propos inadmissibles doivent être sanctionnés juridiquement mais c’est à la justice d’en décider. Et politiquement, si Pierre Paul Léonelli a demandé l’exclusion de groupe LR à la région de Christelle d’Intorni, la maire de Rimplas, pour indiscipline, je ne doute pas qu’il en fera de même vis-à-vis du maire de La Trinité au niveau du groupe LR de la métropole.

Après l’exclusion de la numéro 2 du parti LR ce week-end qui a achevé le 18 juin de disloquer ce qu’il restait du gaullisme et a fait de LR un parti identitaire, une telle déclaration ne peut être passée sous silence à moins de considérer que ce parti devient un parti raciste.

La frontière entre certains élus LR et le Front National est de plus en plus floue.