Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Politique

Métropole-Région : La schizophrénie de Pierre-Paul Léonelli !

PPL

Je m’étonne des déclarations de Pierre-Paul Léonelli qui a voté pour une motion fustigeant le contrat financier État-Région, alors que la veille, il avait voté, à la métropole, en faveur de ce contrat État-Métropole NCA, qui relève de la même procédure.

Pour se justifier, Pierre-Paul Léonelli, explique qu’il n’y a pas les mêmes avantages financiers pour les métropoles et les communes que pour les régions. C’est faux ! D’ailleurs, neuf présidents de Régions, soit 53 %, ont contractualisé avec l’État, avant la date du 30 juin.

Pour ma part, je demeure hostile à ce contrat financier qui revient à une mise sous tutelle financière des collectivités territoriales et donc, à un recul de la décentralisation comme je l’ai exprimé en Conseil municipal et en Conseil métropolitain.

La prise de position incohérente de monsieur Léonelli me conforte dans l’idée que ce contrat a été en réalité imposé par l’Etat à la métropole compte tenu de sa situation financière catastrophique. A l’inverse, la possibilité laissée à Renaud Muselier de s’en affranchir démontre qu’il a sans doute hérité, de Michel Vauzelle, d’une situation financière un peu plus saine que ne le dénonce constamment monsieur Léonelli !

Communiqué de presse du 9 juillet 2018.

juillet 9, 2018   Commentaires fermés sur Métropole-Région : La schizophrénie de Pierre-Paul Léonelli !

La fraternité est bien un principe constitutionnel !

fraternité

C’est ce que le Conseil Constitutionnel a rappelé dans sa décision relative à la question des migrants.

Voilà une décision qui ne pourra que réjouir tous ceux qui suivent le dossier des migrants et plus particulièrement le bras de fer entre associations et préfet des Alpes Maritimes.

Le Conseil Constitutionnel avait été saisi par Cédric Herrou, qui avait été condamné en 2017 à quatre mois de prison avec sursis, pour avoir accueilli des migrants en situation irrégulière, à la frontière franco-italienne.

Le Conseil constitutionnel a partiellement abrogé le « délit de solidarité », au nom du principe constitutionnel de fraternité inscrit dans le préambule de la Constitution et dans son article 2.

Ce sont les valeurs fondamentales de la République qui sont ainsi rappelées au ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, et à son préfet dans les Alpes-Maritimes.

Être solidaire avec un migrant en situation irrégulière n’est plus illégal, tant qu’on ne l’aide pas à entrer en France. L’aide à l’entrée irrégulière d’un migrant sur le territoire national reste illégale.

Parce que la solidarité n’est pas un délit, le principe de fraternité peut être invoqué devant la justice par ceux ayant aidé, transporté ou hébergé des migrants de façon désintéressée, même s’ils sont sans-papiers ou en situation irrégulière, précise le Conseil constitutionnel.
Il découle du principe de fraternité la liberté d’aider autrui, dans un but humanitaire, sans considération de la régularité de son séjour sur le territoire national”, notent les sages du Conseil.

Le 13 juillet prochain le délibéré concernant Martine Landry au palais de justice de Nice ne devrait plus faire de doute.

juillet 8, 2018   Commentaires fermés sur La fraternité est bien un principe constitutionnel !

Suppression de la prime d’activité : les plus modestes sont frappés !

Prime activite

Depuis le 1er juillet, les bénéficiaires de pension d’invalidité qui travaillent ne toucheront plus la prime d’activité. Une fois de plus, les plus modestes sont frappés !

Alors que le Président de la République est sur le point de présenter une stratégie de lutte contre la pauvreté, cette mesure inacceptable vient d’entrer en application.

Avec une perte moyenne de 158 €/mois la suppression de la prime d’activité pénalise de nombreuses personnes en situation de handicap aux revenus modestes et en fait même passer certaines sous le seuil de pauvreté !

J’avais cru au « en même temps » mais force est de constater que c’ est « tout le temps » contre les plus fragiles.

juillet 7, 2018   Commentaires fermés sur Suppression de la prime d’activité : les plus modestes sont frappés !

Antoine et Simone Veil au Panthéon !

Simone Veil

Faire entrer Simone Veil au Panthéon était une évidence. Tout simplement parce que cette femme a eu un destin.

Fille de Nice, élève du Lycée Calmette, elle fut arrêtée par les allemands à la suite d’une imprudence et déportée à Auschwitz Birkenau dont elle fut rescapée. Elle survécut à la marche de la mort vers le camp de Bergen Belsen, où sa mère mourut du typhus un mois à peine avant la libération des camps.

Simone Veil ce fut aussi la ministre de la santé de Valéry Giscard d’Estaing qui fit voter la loi sur la légalisation de l’avortement à l’issue d’un débat violent à l’Assemblée Nationale, où elle dut se battre contre une partie de la majorité gouvernementale. Et la loi fut adoptée grâce aux voix de gauche.

Enfin, ce fut la première présidente du Parlement européen d’une Europe qui comptait à l’époque neuf membres. Au sommet de l’axe franco-allemand, faire présider le parlement européen par une juive rescapée d’Auschwitz est certainement l’un des symboles politiques le plus puissant de l’après guerre.

Alors oui, la panthéonisation de Simone Veil ne se discute pas !

juillet 1, 2018   Commentaires fermés sur Antoine et Simone Veil au Panthéon !

« Ils n’ont qu’à prier chez eux »: Je condamne cette déclaration du maire de La Trinité

 

Dalmasso

 

La Fédération azuréenne des mosquées et des institutions islamiques indépendantes (Famiii), soutenue par le Conseil des imams des Alpes-Maritimes (Cimam), a annoncé qu’elle déposait plainte nominativement contre le maire de La Trinité.

Une plainte déposée pour « incitation à la haine » et pour « atteinte à la liberté de culte » après les propos tenus le 18 juin dernier par Jean-Paul Dalmasso.

Le maire avait annoncé que, tant qu’il serait maire, il n’y aurait pas de salle de prière à la Trinité, qu’il n’avait jamais interdit aux musulmans de venir à La Trinité (elle est bien bonne) et qu’ils n’avaient qu’à prier chez eux.

Ces propos inadmissibles doivent être sanctionnés juridiquement mais c’est à la justice d’en décider. Et politiquement, si Pierre Paul Léonelli a demandé l’exclusion de groupe LR à la région de Christelle d’Intorni, la maire de Rimplas, pour indiscipline, je ne doute pas qu’il en fera de même vis-à-vis du maire de La Trinité au niveau du groupe LR de la métropole.

Après l’exclusion de la numéro 2 du parti LR ce week-end qui a achevé le 18 juin de disloquer ce qu’il restait du gaullisme et a fait de LR un parti identitaire, une telle déclaration ne peut être passée sous silence à moins de considérer que ce parti devient un parti raciste.

La frontière entre certains élus LR et le Front National est de plus en plus floue.

juin 21, 2018   Commentaires fermés sur « Ils n’ont qu’à prier chez eux »: Je condamne cette déclaration du maire de La Trinité