Random header image... Refresh for more!

Le retour des kermesses !

 

Kermesse

 

La kermesse (du néerlandais Kerkmisse, « Messe de l’église ») désigne en Belgique, en France, au Luxembourg et en Suisse romande, une fête paroissiale, patronale ou de bienfaisance.

C’est sans doute pour cette raison que certains enseignants ne sont pas d’un enthousiasme débordant, bien qu’il n’y ait aucune allusion à la religion dans ces fêtes de fin d’année.

J’avais aussi mesuré que, pour certains enseignants, heureusement minoritaires, kermesse signifiait surcroît de travail et perte de plusieurs samedis.

Malgré cela, je persiste à penser que le retour des kermesses est la bonne nouvelle du mois de juin. Elles avaient été interdites par la municipalité à la suite de l’attentat du 14 juillet 2016 et j’avais vigoureusement critiqué cette décision.

Le retour des kermesses démontre l’attachement de la communauté enseignante, des parents d’élèves et plus globalement des Niçoises et des Niçois à cette tradition qui est un moment privilégié de rencontre pour toute la communauté éducative.

Certaines manifestations disparaîtront après leur interdiction l’an passé, c’est le signe qu’elles étaient à bout de souffle. Ce n’est pas le cas des kermesses dont la tradition est bien ancrée. il y en aura dans 55 écoles niçoises cette année. les mesures de sécurité prises (fouilles de sacs, listes prédéterminées, vérification d’identité) paraissent adaptées et de nature à rassurer les parents d’élèves.