Random header image... Refresh for more!

Actes antisémites au lycée Calmette.

 

Des éléments du groupuscule « Nice Nationaliste » ont posé hier matin des autocollants sur la plaque rappelant la déportation d’élèves de ce lycée entre 1942 et 1944.

Le choix du lycée Calmette n’est pas anodin puisque ce lycée était celui de Simone Veil.

Je me suis rendu sur place hier soir à l’invitation des jeunes communistes pour un moment de recueillement où j’ai retrouvé Robert Injey, Emmanuelle Gaziello, David Nakache, Christian Masson, Fouzia Ayoub

Je sais que périodiquement se pose la lancinante question : À quoi servent ces rassemblements ?

Je les pense indispensables car cette résurgence de l’antisémitisme doit être combattue pied à pied. Ces initiatives montrent que l’on ne cède rien et que l’on ne banalise rien !