Et c’est parti !

 

Un plan global de rénovation énergétique des écoles.

Ce sera une des mesures phare du projet de #niceaucoeur. Elle a été présentée hier en conférence de presse qui portait plus généralement sur le premier pilier de notre projet, Nice Durable sur lequel nous reviendrons ultérieurement.

#Municipales2020 Désormais on s’exprime sur le fond.

Un plan global de rénovation énergétique des écoles.

La rénovation énergétique comprend à la fois l’isolation des bâtiments et la production d’électricité, les toits des écoles, comme les toits des autres bâtiments publics, ayant vocation à accueillir des installations de panneaux photovoltaïques pour produire de l’énergie solaire.

Ce sera le véritable chantier de ce début de siècle.Le Maire sortant se plaît à dire que le chantier de la ligne 2 du tramway a été le
plus grand chantier de l’histoire de Nice. C’est surtout une vision techniciste, qui
définit la grandeur d’un chantier en fonction de ses difficultés techniques. C’est une vision complètement dépassée.

Le grand chantier du siècle sera le chantier qui conduira les Niçoises et Niçois vers l’exemplarité éco-énergétique. Ce sera le chantier de la rénovation énergétique des écoles.

Le constat sur l’état des écoles a déjà été fait. C’est une catastrophe. On n’en est pas à la situation marseillaise mais il n’y a pas de quoi se vanter.
Contrairement à ce que dit Jean-Marc Giaume, l’enjeu n’est pas d’installer des climatiseurs dans les écoles mais de faire en sorte qu’à moyen terme, il n’y ait aucun chauffage et aucune climatisation dans les écoles niçoises.

L’enjeu est énorme. Nice, c’est 30.000 enfants scolarisés, 154 écoles, 600.000 m² de surface. Sur 600.000 m² de bâtiment scolaires,combien sont des passoires énergétiques ? Combien de parents ont entendu leurs enfants se
plaindre de la chaleur en été ? Combien de climatiseurs, Jean-Marc Giaume va t’il
promettre ?

Nous ferons réaliser un audit énergétique général de tous les établissements scolaires. Une première estimation laisse penser qu’environ 50 à70 % des surfaces des bâtiments scolaires devront recevoir des travaux de rénovation énergétique. Soit, un chantier d’environ 300 à 400.000 m².
300.000 m², c’est grosso modo le double de Nice Meridia !(Pour mémoire, Nice Meridia : 130.000 m² de bureaux + 40.000 m² de
logements + 27.000 m² de commerces).

Une ville durable doit aussi créer de l’emploi durable. Nous prendrons appui sur ce chantier pour créer une véritable filière de l’éco-bâtiment à Nice par cette addition de petits chantiers qui nécessiteront des emplois et contribueront au
développement économique.

Avec Nice au cœur, les écoles de la République seront des écoles zéro carbone et les écoliers deviendront les éco-citoyens de demain. N’hésitez plus. Rejoignez #niceaucoeur, la liste qui rassemble sur des projets et non sur des étiquettes. A partager !

Ma réaction à « l’appel des 400 pour Nice »

Je mesure pleinement la responsabilité supplémentaire que me donne la puissance de « l’appel des 400 pour Nice », venu de la société civile, et qui est en train de s’amplifier.

Je dis à ses initiateurs que j’y suis sensible, qu’il s’agit d’un encouragement précieux, que je leur répondrai rapidement et que je ne me déroberai pas.

Cet appel montre aussi à quel point cette gauche sympathisante, investie dans les syndicats, les associations, non engagée dans les partis politiques, est désireuse d’unité et de rassemblement.

Cela fait un moment que j’ai acquis cette certitude. Ce sont les citoyens qui partagent nos valeurs et qui sont lassés de les voir piétinées par un libéralisme triomphant, qui vont montrer le chemin aux forces de gauche et de progrès et plus généralement aux Niçoises et Niçois qui souhaitent une autre alternative à Christian Estrosi que celle proposée par l’extrême droite.

Patrick Allemand

« L’ appel des 400 pour Nice »

 

Organisée par Nice au Cœur, Françoise Assus Juttner, a tenu cet après midi une conférence de presse avec Jean Jacques Palos, Annie Promonet, Nicolas Delaire et Albane Bastian annoncant l’appel que 400 niçoises et niçois ont signé pour les élections municipales des 15 et 22 mars prochains.

« L’appel des 400 pour Nice »

Nice Au cœur a été interpellé ci et là, face à une gauche dont la dispersion surprend et désole ceux qui veulent au contraire que nous soyons forts et unis.

L’initiative a été prise qu’ils se manifestent par un appel. Ils sont à ce jour 400, et nous recevons des signatures tous les jours.

Cet appel vient de tous ceux qui représentent une volonté citoyenne à gauche à Nice.

Ils représentent la diversité de la ville et ce sont des forces vives, venant de tous horizons, qu’ils soient artisans, ouvriers, chefs d’entreprises, agents immobiliers, de profession libérale ou salariée, fonctionnaires, enseignants ou sans emploi, responsables culturels, responsables associatifs ou syndicaux, sportifs ordinaires ou de haut niveau voire champions internationaux, ce sont des infirmiers et autres soignants hospitaliers, quelques soient leurs postes, ce sont aussi des bénévoles, qui connaissent les enjeux sociaux, comme, par exemple ceux qui pratiquent la maraude pour nourrir ou secourir les sans-abris. Les exemples sont multiples et de tout secteur.

Ils habitent les quartiers les plus divers, ils sont de toute confession, et même aussi sans confession, il y a des militants qui se sont éloignés des partis, ils peuvent être aussi de simples électeurs qui aiment leur ville et restent concernés par son avenir.

Ils peuvent venir des familles les plus anciennes ici, comme ils peuvent représenter ces nouvelles générations de Niçois venant de tous les continents.

Tous ont été attentifs au travail sans relâche de Patrick Allemand, en sa qualité d’élu de l’opposition, ils l’ont vu à l’œuvre dans tous les dossiers sensibles qui se présentent et qui les concernent de prés, quel que soit le sujet.

Ils mettent beaucoup d’espoir en lui car ils savent que lui seul peut poursuivre ces actions essentielles, avec tous ceux qui sont et seront autour de lui.

J’appelle à l’amplification de cette mobilisation et je vous invite à la rejoindre par courriel sur contact@niceaucoeur.fr en précisant vos nom, prénom et adresse.

Françoise Assus-Juttner
Porte parole de l’Appel des 400

Communiqué de presse

 

Je prends acte du virage libéral et de la décision des écologistes EELV d’aller à la prochaine élection municipale indépendamment du reste de la gauche, en privilégiant une alliance avec l’AEI.

Dans ce contexte, je tends, bien sûr, la main au Parti Socialiste, au PCF ainsi qu’aux autres forces politiques, syndicales et associatives se reconnaissant dans une démarche citoyenne, écologique et sociale.

La méthode de Nice au Cœur a démontré son efficacité à plusieurs reprises. Elle est disponible pour construire un projet fort, porté par tous, et susceptible de rassembler au delà des nos électorats et de mobiliser les niçois.es en attente d’un véritable projet alternatif.

Patrick Allemand

Élections municipales : il tua le père

 

Le Patriote, hebdomadaire du PCF, résume en quelques lignes l’état de choc dans lequel se trouve le PS niçois actuellement. L’article est joint.

Au delà de la déception humaine et personnelle Je veux simplement vous rassurer

Un, je ne suis pas mort « politiquement »
Deux, nous allons tirer de ce lynchage méticuleusement préparé une force collective plus déterminée que jamais #Nice06 #niceaucoeur

D »ici quelques jours nous présenterons les travaux de la plate-forme citoyenne, certains annoncent à peine la mise en place de la leur.

Rien n’est encore irrémédiable, je rencontre en ce moment beaucoup de monde. Ma porte est ouverte à tout le monde y compris à Xavier Garcia.