Random header image... Refresh for more!

Ce gouvernement a amélioré l’accès aux soins des plus démunis ! Soyons en fiers !

 

La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS) sont deux dispositifs qui visent à améliorer la couverture santé des publics les plus susceptibles de renoncer aux soins pour des raisons financières.

La CMU-C et l’ACS concernant exclusivement les personnes aux revenus les plus modestes, elles ont un effet positif sur la réduction des inégalités. En moyenne, la CMU-C représente un gain de 440 euros par an et par bénéficiaire. Le montant du chèque pour l’ACS atteint, quant à lui, en moyenne 290 euros par an et par bénéficiaire.

Un récent rapport démontre qu’en 2014, 5,5 millions de personnes étaient bénéficiaires de la CMU-C ou de l’ACS en France métropolitaine. Ces deux dispositifs, qui représentent 9 % des revenus des bénéficiaires ayant les niveaux de vie les plus faibles, réduisent les inégalités de manière significative, mais cet effet pourrait être amplifié si toutes les personnes éligibles y avaient recours.

S’il y a des volontaires pour réfléchir à la manière dont on pourrait agir pour que plus de personnes remplissant les conditions d’accord en bénéficient effectivement, je demanderais à ce que Nice au Cœur organise un groupe de travail.