Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Social

Deuxième édition de la Journée mondiale du bonheur

J’y suis passé pour saluer les animateurs des stands. Il y avait du monde Place Pierre Gautier, une place remplie pour l’occasion de joie de sourires et de bienveillance. L’arbre du bonheur, réalisé par Carmy Convertino était en bonne place garni de post résumant la vision du bonheur des dizaines de participants. C’était aussi le jour du printemps avec Chantal Amary Berni, Emma Mbene. Laura Albanese

mars 21, 2019   Commentaires fermés sur Deuxième édition de la Journée mondiale du bonheur

Le Carnaval du Paillon au fil des années

 

Je suis allé au vernissage de cette exposition pour montrer mon soutien à toute l’action culturelle qui se déroule à partir de cet espace multi services mais aussi pour me thème de l’exposition qui, cela n’étonne à personne m’intéresse.

Si vous avez quelques minutes, allez y cela vois permettre de mieux mesurer l’avant 14 juillet 2016 et l’après.

Il y a le discours officiel qui véhicule l’idée que rien n’a changé pour le Carnaval et les actes.

Si le Carnaval officiel n’est pas affecté, seul les mesures de sécurité sont renforcées, ce sont les carnaval de quartier, les petits, qui, une fois de plus se trouvent pénalisés.

Les photos de cette exposition dont vous verrez quelques exemplaires ci dessous retracent le temps où le Carnaval empruntait les rues de Pasteur et de Bon Voyage créant un véritable lien avec la population dans la rue ou aux fenêtres.

Les dernières montrent l’édition 2019 et le Carnaval parqué dans la cour de l’école primaire de Bon Voyage, un véritable crève-cœur.

mars 21, 2019   Commentaires fermés sur Le Carnaval du Paillon au fil des années

Aicha Chibane : la culture à Nice vient de perdre une de ses plus belles âmes.

 

C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris hier la disparition d’Aïcha Chibane.

Je la connaissais depuis 15 ans. Clairement engagée à gauche dans cette ville, nos routes ne s’étaient plus jamais séparées. Aicha, c’était la discrétion et la fidélité

Aïcha faisait partie de ces artistes un peu bohème plus attachés à la création qu’à l’argent. Elle vivait chichement dans son appartement atelier de Bon Voyage au milieu de ses pinceaux et de ses toiles. Là s’accumulait, son art, ses périodes, sa vie, sa création extravagante comme sa période sur ses animaux humains ou la dernière qui date de l’an passé et qui était encore en cours sur les baigneuses, très fluide, fondamentalement différentes de toutes les précédentes.

Elle créait sans s’ occuper de vendre. Elle aurait dû exposer bientôt mais le destin ne lui en n’a pas laissé le temps. Peut être est ce finalement mieux ainsi.

Aïcha Chibane ne faisait pas que peindre. C’était aussi une poétesse, une slameuse lisant ses propres textes. Elle était capable de nous émerveiller en lisant parfois des textes très personnels dont l’impudeur tranchait avec sa discrétion. Elle ne lisait pas les textes des autres, elle les interprétait, allant parfois jusqu’à les habiter.

Aïcha, c’était aussi un sourire et un regard. Elle était encore à mes vœux le 19 janvier dernier. Ces temps-ci elle s’était entièrement investie dans les gilets jaunes, son dernier combat. Toutes mes pensées vont aujourd’hui vers sa sœur et sa nièce Lamyaa Chibane.

mars 11, 2019   Commentaires fermés sur Aicha Chibane : la culture à Nice vient de perdre une de ses plus belles âmes.

Pour la gratuité du carnaval de Nice pour les Niçois !

 

Les Niçois sont sincèrement attachés à leur carnaval. Un carnaval populaire, festif, ouvert à tous, que l’on soit habitant des quartiers est, nord, ouest ou de centre. Famille, amis, voisins, tous se retrouvaient, déguisés, maquillés, pour faire la fête ensemble. Les chars des quartiers se mêlaient à ceux du carnaval officiel.

Le seul pré-requis, venir simplement avec sa bonne humeur pour faire la fête. Partager carnaval est un facteur de cohésion sociale.

Malheureusement, aujourd’hui, les Niçois désertent de plus en plus le carnaval qui n’est plus leur carnaval mais le carnaval des touristes.

Cette coupure est un véritable danger pour le carnaval lui-même qui doit pourtant conserver ses racines, faute de quoi, il deviendra un produit de plus en plus superficiel.

C’est pourquoi, il est primordial que les Niçois se le réapproprient et que ceux, qui venus du monde entier pour habiter à Nice, le découvrent dans son authenticité.

Tout habitant de Nice, sur présentation du justificatif de domicile, peut bénéficier d’une carte Pass Musée donnant l’accès gratuit à tous les musées municipaux.

Le carnaval étant un apport culturel indéniable pour Nice, cette pétition demande que la présentation de la carte Pass Musée, au moment du contrôle, puisse donner à son possesseur l’accès gratuit aux promenoirs du Carnaval de Nice. C’est un système très simple à mettre en place.

Je signe donc pour que la carte Pass Musée donne l’accès gratuit aux promenoirs du carnaval de Nice et je vous invite à faire de même afin que l’argent ne soit pas un obstacle à cette fête qui fait la fierté de Nice.

Partagez massivement.

février 26, 2019   Commentaires fermés sur Pour la gratuité du carnaval de Nice pour les Niçois !

Le Casino Ferber ne ferme plus !

 

C’est par la voix de Christine Dorejo que notre groupe s’est exprimé par un communiqué de presse.

Non au travail de nuit dans les grandes surfaces !

Nous avons déjà fait part à plusieurs reprises de notre hostilité au travail dominical. C’est donc sans surprise que nous désapprouvons l’initiative commerciale consistant à l’ouverture, 24 heures sur 24, et 365 jours par an, d’un supermarché à Nice Ferber.

Ce qui apparaît comme un nouveau service n’est que le paravent d’une perpétuelle quête de profit qui ne pourra à terme que modifier le rapport commerçants-consommateurs au détriment du commerce de proximité, indispensable à la cohésion sociale d’une ville.

Signé : Christine Dorejo

Par ailleurs Gérard Ré le secrétaire départemental de la CGT s’est exprimé dans le même sens, argumentant que fatalement, le magasin entièrement automatisé au niveau des caisses la nuit ne réglerait pas tous les problèmes. Il prédit que les vigiles seront dans l’obligation d’assurer d’autres tâches que de la simple surveillance.

février 9, 2019   Commentaires fermés sur Le Casino Ferber ne ferme plus !