Random header image... Refresh for more!

Transparence, transparence, transparence !

Travaux L2

Alors que le chantier de la ligne 2 du tram et son souterrain sont explicitement mis en cause dans l’affaissement du boulevard Victor Hugo, nous somme en pleine opacité.

C’est ce qu’il est ressorti de la conférence de presse tenue ce matin boulevard Victor Hugo par le collectif « transpatram ».
Mais force est de constater que l’on n’est pas plus avancé ce soir. Ce n’est pas la faute des organisateurs qui ont fait le maximum.

Mais la réalite est là !

Géologiquement il est impossible de comprendre ce qu’il s’est passé réellement avec cet affaissement. J’ai écrit deux fois : le 16 février au maire de Nice, le 21 au président de la métropole. Aucune réponse, c’est le silence radio. Les autres élus n’ont aucune information pas plus que les riverains, les associations de défense, ou les scientifiques géologues. Me professeur Eric Gilli, le seul à avoir alerté publiquement depuis longtemps sur les aléas de ce chantier n’a aucune onformation non plus alors que sa compétence serait précieuse en ce moment délicat. Il en est réduit à faire des hypothèses, à supposer telle ou telle chose.

Financièrement, c’est aussi le brouillard puisque Mari-Luz Nicaise qui siegeait à la commission d’appel d’offres nous indique que seuls les avenants au marché d’un montant supérieur à 5 % du montant total du marché seront connus. Cela fait plus de 25 millions d’euros ! Il n’y aura pas beaucoup ou pas du tout d’avenant de cet ordre. Autant dire que l’on est pas prêt de connairre ce qu’aura exactement couté ce souterrain de la ligne 2.

Nous n’allons pas laisser les choses en l’état !