Le tram à l’Ariane en 2026 !

Cette fois c’est officiel. La ligne 1 du tram sera prolongée jusqu’à l’Ariane Et au delà LaTrinite et Drap.
Je salue la décision du maire de Nice et m’en réjouis pour les Arianencs qui ne meritaient pas cette ségrégation territoriale et pour les salariés des vallées qui trouveront ainsi un mode de déplacement alternatif à l’automobile pour se rendre à Nice.
Cette décision est aussi l’aboutissement d’un long combat politique mené depuis plus de 10 ans, quasiment abandonné, et que nous avons repris en mai 2018.
Nice au Cœur a pris une part prépondérante dans le collectif qui a organisé manifestations et signature d’une grande pétition signées par plus de 6000 Arianencs et trinitaires. Mais je salue des force de gauche qui se sont investies notamment le PCF

Philippe Pellegrini Robert Injey, le PS
Xavier Garcia

, les écologistes

Juliette Chesnel-le Roux

, Ensemble 06, épaulées par les associations Attac, le MRAP, les 3T, Tous citoyens

David Nakache

et Les Arianencs avec une mention spéciale pour celui qui n’a jamais renoncé

Georges Claude Trova
L’unité qui a prévalu sur ce combat a dynamisé la population locale au bord de la résignation et a été prépondérante.

 

Transports publics à l’est de Nice : Quel Estrosi faut-il croire ?

Celui dont les propos sont relatés dans l’édition du 14 juillet du quotidien régional et qui annonce que finalement il est possible de choisir la prolongation de la ligne 1 du tram jusqu’à la Trinité et peut être Drap, solution présentée comme la plus performante et pas forcément la plus coûteuse ?

Ou

Celui qui présente (voir édition du quotidien régional du 28 juillet ) Stéphanie Gasiglia au Conseil Métropolitain le bilan à mi-parcours du Schéma Directeur des transports qui court jusqu’en 2030. Or ce schéma rappelle la création d’un TCSP depuis l’Ariane nord jusque vers le centre Est de Nice complété par un renforcement le la ligne ferroviaire Drap La Trinité Nice Thiers, solution que nous avons toujours combattu.

Nice Au Cœur demande au maire de Nice une clarification dans les meilleurs délais.

Durandy : le retour des philatélistes.

 

C’est un peu le symbole de la renaissance du square. Les philatélistes exilés au jardin Wilson depuis le commencement des travaux vont revenir au square Durandy.

Je suis heureux pour les riverains et les commerçants embourbés depuis des années dans d’interminables travaux. Car la station Durandy a certainement été l’une des zones du chantier du souterrain parmi les plus complexes.

Certains ont du être soutenus par la commission d’indemnisation dans laquelle je siège. Cela n’a hélas pas suffi pour tous.

Dimanche, Durandy et les philatélistes renoueront avec leur longue histoire dans cette ambiance feutrée si particulière qui donne à ce lieu son identité