Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Tramway

Le fait du jour : le Conseil Métropolitain entérine 19 millions d’euros de surcoût pour le souterrain de la ligne 2 !

Trou grosso

La délibération qui était présentée comme une simple modification d’affectation dans le souci de meilleure visibilité par rapport au phasage des travaux et à l’intégration de l’AP Ligne 3 dans celle de la Ligne 2 est en fait bien plus que cela.

A quel niçois peut on faire croire que la globalité du projet, compte tenu des aléas qui ont été rencontrés, ne coûtera pas un centime de plus puisque l’on retombe à l’euro près au même total que l’enveloppe initiale de 778 Millions d’euros.

Pour parvenir à ce résultat étonnant, il fallait plusieurs facteurs :

1) Le budget de la Ligne 3 continue de baisser. C’est à se demander comment ont été faites les évaluations de départ. En effet le budget de la Ligne 3 est encore diminué de 11 Millions d’euros,passant de 56 à 45 Millions d’euros alors qu’il était au départ de 78 Millions d’euros. Le Maire nous avait expliqué lors d’une précédente séance qu’en construisant les deux lignes ensemble, la Métropole allait réaliser des économies d’échelle mais là, il y a de quoi être perplexe. Cela représente un coût en baisse de 33 Millions d’euros, soit 42,3% du budget initial.

2) Les acquisitions foncières ont baissé. Le montant baisse de 7,9 Millions d’euros, soit 25% de l’enveloppe initiale de 32 Millions d’euros. Cela a été expliqué en seance ce matin par Philippe Pradal. En fait l’administration avait surévalué le coût des tréfonds.

3) Le budget de la maîtrise d’ouvrage baisse de 3 Millions d’euros et le coût de la convention Pont Rail avec RFF baisse de 3,5 Millions d’euros.

Au total, les réductions représentent 25 Millions d’euros ! Soit 3,20% de l’enveloppe globale.

Par contre il y a deux lignes en forte augmentation.

Les coûts de maîtrise d’oeuvre :

Ils dérapent de 13 Millions d’euros par rapport à un budget initial de 45 Millions d’euros, soit plus de 25%! Il serait intéressant que la Métropole précise les raisons techniques qui ont nécessité 13 Millions d’euros d’études complémentaires !

Le dérapage du coût de la Ligne 2 :

Ensuite, il y a le coût de la Ligne 2 et notamment du souterrain qui augmente de19,7 Millions d’euros, passant de 294 à 313 Millions d’euros, soit un dérapage de près de 6,7%. Philippe Pradal n’a pas répondu à la question suivante que je lui ai posé.

Ce surcoût est-il définitif ? Prend-il en compte la gestion de tous les incidents ? A priori non !

Il y a fort à parier que nous ne soyons pas au bout de nos surprises.

octobre 9, 2017   Commentaires fermés sur Le fait du jour : le Conseil Métropolitain entérine 19 millions d’euros de surcoût pour le souterrain de la ligne 2 !

Ligne 2 du tram : le tour de passe-passe !

elus UAAPN

C’était l’objet de la conférence de presse que nous avons tu aujourd’hui avec Christine Dorejo, Paul Cuturello et Fabrice Decoupigny.

Nous avons choisi de faire une conférence de presse, pratique inhabituelle en cette veille de Conseil Métropolitain parce que nous avons considéré que pour bien comprendre ce que nous avons exposé il fallait plus des 3 ou 4 minutes que Christian Estrosi nous aurait accordé.

La délibération 21-6 méritait mieux que celà parce qu’ elle traite de l’évolution financière des lignes 2 et 3 du tram. Afin de laisser la primeur aux journalistes qui ont couvert notre conference de presse, je ne reviendrai que demain sur le contenu qui vous réserve quelques surprises.

Cette délibération est présentée comme une simple modification d’affectation dans un souci de meilleure lisibilité par rapport au phasage des travaux des lignes 2 et 3.Mais c’est bien plus que cela.

octobre 6, 2017   Commentaires fermés sur Ligne 2 du tram : le tour de passe-passe !

Pass Bleu Azur : Un Pass en trompe-l’oeil pour cacher l’échec de Christian Estrosi

 

Pendant des années, Christian Estrosi a attaqué la Région PACA gérée par Michel Vauzelle en fustigeant son incapacité à construire un titre de transport unique et un tarif unique incluant les TER. Au moment des élections régionales, il avait promis de tout changer.

Ce fut même une annonce de la Région PACA en mai 2017. Normalement, depuis le 1er juin 2017, les Métropolitains peuvent voyager sur le réseau métropolitain avec une carte unique : la carte Zou.

Le lancement du Pass Bleu Azur, une soi-disant carte de transport unique qui regroupe différents services de transport de la Métropole, tramway, bus, vélo bleu et auto bleue, consacre en réalité l’échec de Christian Estrosi.

Avec cette annonce, les Métropolitains pourraient croire qu’ils bénéficient enfin d’un Pass unique de transport comme les habitants des autres grandes villes. Mais, sans accès au TER, le Pass Bleu Azur est un Pass en trompe l’œil.

Je le regrette et je dénonce vivement cette absence d’accès aux trains TER dans ce nouveau Pass car pour de très nombreux usagers, les TER font partie des transports quotidiens, en complément du tram ou du bus. Il en est de même pour l’absence d’accès aux chemins de Fer de Provence qui font partie du schéma directeur des transports et qui ont vocation à être de plus en plus utilisés avec le développement de Nice Méridia et de l’Eco-Vallée.

Rien ne change avec Christian Estrosi : les effets d’annonce priment sur la réalité du service. Le Pass bleu n’est malheureusement pas un réel progrès pour les usagers niçois et métropolitains des transports en commun.

Communiqué de presse de Patrick ALLEMAND
Conseiller municipal de Nice et Conseiller métropolitain Nice Côte d’Azur.

septembre 21, 2017   Commentaires fermés sur Pass Bleu Azur : Un Pass en trompe-l’oeil pour cacher l’échec de Christian Estrosi

Invitation de Christian Estrosi à visiter le chantier du souterrain de la ligne 2 : Je n irai pas et je veux une réunion !

Tunnel tramway

J’ai déjà visité le chantier du souterrain de la ligne 2 du tram lorsque le tunnelier se trouvait sous le square Durandy, il y a quelques semaines, à l’invitation du président de la métropole et je l’en remercie. Ce fut une visite très intéressante.

Je ne vais pas refaire la même visite. Ce n’est pas en multipliant les visites que l’on réglera la question des incidents de chantier sérieux comme il vient de s’en produire un ! Je n’irai pas cautionner une opération qui, dans le contexte actuel, relèvera plus d’une opération de communication et de propagande que de transparence.

Je suis preneur par contre d’une réunion de travail sérieuse où l’on nous expliquerait l’origine de cet incident, son évolution et les risques de sa reproduction plus avant dans le chantier avec les oppositions, les représentants des riverains et le professeur Gilli dont l’expertise est reconnue de tous

Patrick ALLEMAND

Ci-dessus les photos du chantier du souterrain de la ligne 2 prises par moi-même lors d’une visite en compagnie des autres conseillers métropolitains Paul Cuturello et Christine Dorejo.

mars 2, 2017   Commentaires fermés sur Invitation de Christian Estrosi à visiter le chantier du souterrain de la ligne 2 : Je n irai pas et je veux une réunion !

Transparence, transparence, transparence !

Travaux L2

Alors que le chantier de la ligne 2 du tram et son souterrain sont explicitement mis en cause dans l’affaissement du boulevard Victor Hugo, nous somme en pleine opacité.

C’est ce qu’il est ressorti de la conférence de presse tenue ce matin boulevard Victor Hugo par le collectif « transpatram ».
Mais force est de constater que l’on n’est pas plus avancé ce soir. Ce n’est pas la faute des organisateurs qui ont fait le maximum.

Mais la réalite est là !

Géologiquement il est impossible de comprendre ce qu’il s’est passé réellement avec cet affaissement. J’ai écrit deux fois : le 16 février au maire de Nice, le 21 au président de la métropole. Aucune réponse, c’est le silence radio. Les autres élus n’ont aucune information pas plus que les riverains, les associations de défense, ou les scientifiques géologues. Me professeur Eric Gilli, le seul à avoir alerté publiquement depuis longtemps sur les aléas de ce chantier n’a aucune onformation non plus alors que sa compétence serait précieuse en ce moment délicat. Il en est réduit à faire des hypothèses, à supposer telle ou telle chose.

Financièrement, c’est aussi le brouillard puisque Mari-Luz Nicaise qui siegeait à la commission d’appel d’offres nous indique que seuls les avenants au marché d’un montant supérieur à 5 % du montant total du marché seront connus. Cela fait plus de 25 millions d’euros ! Il n’y aura pas beaucoup ou pas du tout d’avenant de cet ordre. Autant dire que l’on est pas prêt de connairre ce qu’aura exactement couté ce souterrain de la ligne 2.

Nous n’allons pas laisser les choses en l’état !

février 27, 2017   Commentaires fermés sur Transparence, transparence, transparence !