Random header image... Refresh for more!

Peillon envisage à demi mot le retrait de Benoit Hamon ?

Peillon-2

J’ai toujours eu beaucoup d’estime et de respect pour Vincent Peillon, mais là j’avoue que je ne comprends plus. En tout cas si j’étais Benoit Hamon, je m’inquiéterais.

Il y a eu juste après la primaire de la gauche une pression très forte exercée sur Jean Luc Mélenchon pour qu’il retire sa candidature au profit de celle de Benoit Hamon qui le devançait nettement 18% contre 9%. Cela n’a pas abouti et on pensait ce débat définitivement clos.

Mais il pourrait bien toutefois se poser à nouveau ces prochains jours, au fur et à mesure que les prochains sondages liés à la présidentielle seront publiés. On pouvait même imaginer que maintenant que la situation s’est inversée : 13% Mélenchon, 11% Hamon, un Mélenchon revanchard mettre la pression sur Benoit Hamon.

On pouvait tout imaginer sauf que ce débat sur une candidature commune serait relancé au moment où Hamon est au plus bas …par son conseiller politique Vincent Peillon ce dimanche 26 mars. Lors de l’émission Questions politiques, sur France Inter, Vincent était interrogé sur la possibilité pour le candidat du PS de « s’effacer » devant le candidat de la France insoumise, s’il passait par exemple en-dessous de la barre des 10 % dans les sondages. Et voilà la réponse de Vincent Peillon :

Cette question normalement, en tout cas je le souhaite, va se poser dans les jours qui viennent. Elle se pose chez les électeurs et y compris chez beaucoup d’électeurs d’Emmanuel Macron (…) Je souhaite que nos dirigeants politiques, en particulier Jean-L27uc Mélenchon et Benoît Hamon, retrouvent le chemin du dialogue et bien entendu puissent faire cette proposition politique.

Je me suis pincé, j’ai relu deux fois mais je lis bien cela. De deux choses l’une, où ce ballon d’essai a été fait avec l’assentiment du candidat et nous sommes à la veille d’un tremblement de terre à Solférino, où ce n’est pas le cas et il y a un gros dysfonctionnement.