Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Présidentielle

Macron a fait exploser un système politique à bout de souffle !

Macron

L’échiquier politique se trouve bouleversé par ce 1er tour de l’élection présidentielle. Les deux grands partis de gouvernement qui ont domine la vie politique pendant 40 ans seront absents. C’est un coup de tonnerre.

L’histoire politique est en marche. Ce qui s’est  passé ce soir se dessinait depuis longtemps. Je l’ai dit et répété depuis plusieurs mois, la volonté de changement était profonde, peut-être plus sur la méthode que sur le fond. Je me suis fait injurier, calomnier. Cela a été dur mais à mon niveau, j’ai contribué à éviter à la France ce qui pouvait lui arriver de pire : un duel entre Le Pen et Fillon. Les résultats ont validé mon analyse.

C’est une joie qui est altérée par la situation du PS ce soir dont le futur positionnement politique ne va pas se trouver en un jour car les socialistes réformistes soutiendront ce gouvernement et l’opposition sera incarnée par les partisans de Mélenchon si l’on en croit les déclarations très dures de ses porte-paroles. Or, c’est la construction d’une majorité rassemblée par un projet qui se profile.

Maintenant, tout le monde doit se rassembler pour que la France ait le 7 mai un Président Républicain et Européen. Les électeurs, malgré l’attentat des Champs Elysées, m’ont bluffé ce soir.Ils ont fait aujourd’hui le choix de l’optimisme et de l’espérance, pas le choix du repli, le choix de l’avenir.

avril 23, 2017   Commentaires fermés sur Macron a fait exploser un système politique à bout de souffle !

Quand le terrorisme s’invite en pleine campagne électorale !

Militaires

C’était ce que je redoutais le plus et, heureusement que cela a échoué. Un projet d’attentat a été déjoué à Marseille grâce à la compétence de nos services de renseignements qui ont intercepté les terroristes avant qu’ils ne passent à l’acte. Il faut saluer cette réussite de nos services de sécurité qui démontrent que la politique volontariste de notre gouvernement est efficace.

Quel était l’objectif des terroristes ? Un meeting ? Un bureau de vote ? Un candidat ? Un match ? Personne ne le sait encore mais chacun d’entre nous imagine bien l’état de sidération qui serait le notre si une action de grande ampleur s’était produite à Marseille.

Il est évident qu’une nouvelle boucherie, comparable à celles du Bataclan ou de Nice ne serait pas sans incidence sur l’issue d’un scrutin présidentiel particulièrement serré où quatre candidats peuvent encore espérer se qualifier.

D’ailleurs, même si c’est la modération des propos qui a prévalu dans les réactions profondément républicaines qui ont été celles des candidats, l’une d’entre eux, Marine Le Pen, n’a pas hésité à se saisir de cette opportunité pour remettre au cœur de la campagne présidentielle les thèmes de l’insécurité, de l’immigration et du terrorisme et pour faire preuve de démagogie. « Avec moi, il n’y aurait pas eu Merah », a t’elle affirmé chez Bourdin !

Elle se souvient parfaitement de l’impact qu’avait eu le Bataclan sur les élections régionales où le FN a atteint sont plus haut niveau historique 27,5%. C’est la raison pour laquelle le niveau d’alerte est maximal.

On sait tous que l’objectif de Daesh est de fragiliser la République et la Démocratie en France. Il n’y aurait rien de plus efficace que l’élection de Marine Le Pen pour provoquer ce chaos tant espéré par l’Etat Islamique. Elle est à son corps défendant l’alliée objective de Daesh. Soyons lucide, Daesh se sert du FN et le FN se sert de Daesh.

Espérons que cette campagne et cette élection se déroulent dans des conditions normales et que le contexte laisse les français choisir sereinement leur destin.

avril 19, 2017   Commentaires fermés sur Quand le terrorisme s’invite en pleine campagne électorale !

Patrick Allemand (PS) : « Emmanuel Macron est le seul a pouvoir éviter un duel Fillon-Le Pen »

Patrick ALLEMAND était l’invité de France Bleu Azur ce jeudi 30 mars 2017 à 7h50.

Patrick Allemand (PS) : « Emmanuel Macron est le seul a pouvoir éviter un duel Fillon-Le Pen »
Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur (jeudi 30 mars 2017)

Ancien patron du Parti socialiste dans les Alpes-Maritimes et vice-président de la région PACA (1998-2015), Patrick Allemand soutient Emmanuel Macron. L’actuel conseiller municipal et métropolitain de Nice ne marche pas pour le candidat de son parti; mais pour l’ancien ministre de l’Économie.

Comme l’ancien Premier ministre Manuel Valls, le socialiste Patrick Allemand soutient Emmanuel Macron. L’ex vice-président de la région Provence Alpes Côte d’Azur est en marche pour l’ancien ministre de l’Economie de François Hollande. Patrick Allemand ne soutient pas Benoit Hamon le candidat désigné du PS car selon lui il n’est pas en capacité de contrer François Fillon (Les Républicains) et Marine Le Pen (FN).

Patrick Allemand ignore s’il sera exclu du PS. En tout cas, il n’espère aucune investiture aux Législatives. L’ancien patron du Parti Socialiste des Alpes-Maritimes n’est pas candidat à la députation. Quand à l’avenir de son parti politique : « je n’ai pas de boule de cristal mais je ne crois pas que le PS va disparaître« .

 » Le Parti Socialiste a une grande histoire. Il a connu des hauts, des bas, et il a toujours sur renaître de ses difficultés. « 

mars 31, 2017   Commentaires fermés sur Patrick Allemand (PS) : « Emmanuel Macron est le seul a pouvoir éviter un duel Fillon-Le Pen »

Voter pour Macron ne signifie pas modifier son projet !

Vealls

Manuel Valls a annoncé qu’il allait voter pour Emmanuel Macron au nom de sa responsabilité. Cela ne veut pas dire que ce que pense Valls en matière de laïcité, de burkini, de déchéance de nationalité, etc… devient le programme de Macron.

Je le précise car depuis ce matin et l’annonce de Manuel Valls, certains d’entre vous, prêts à voter pour Emmanuel Macron, m’ont fait par de leur perplexité, notamment des Français de confession musulmane.

Je rappelle que Macron a clairement indiqué :
– qu’il n’était pas favorable à la déchéance de nationalité,
– qu’il considérait le burkini comme un trouble à l’ordre public éventuellement mais pas comme une revendication politique,
-que la laïcité ne devait pas être dévoyée pour devenir une arme contre une religion : l’islam.

Donc, merci de ne pas instrumentaliser la démarche de Manuel Valls pour semer une confusion qui n’a pas lieu d’être !

mars 29, 2017   Commentaires fermés sur Voter pour Macron ne signifie pas modifier son projet !

Peillon envisage à demi mot le retrait de Benoit Hamon ?

Peillon-2

J’ai toujours eu beaucoup d’estime et de respect pour Vincent Peillon, mais là j’avoue que je ne comprends plus. En tout cas si j’étais Benoit Hamon, je m’inquiéterais.

Il y a eu juste après la primaire de la gauche une pression très forte exercée sur Jean Luc Mélenchon pour qu’il retire sa candidature au profit de celle de Benoit Hamon qui le devançait nettement 18% contre 9%. Cela n’a pas abouti et on pensait ce débat définitivement clos.

Mais il pourrait bien toutefois se poser à nouveau ces prochains jours, au fur et à mesure que les prochains sondages liés à la présidentielle seront publiés. On pouvait même imaginer que maintenant que la situation s’est inversée : 13% Mélenchon, 11% Hamon, un Mélenchon revanchard mettre la pression sur Benoit Hamon.

On pouvait tout imaginer sauf que ce débat sur une candidature commune serait relancé au moment où Hamon est au plus bas …par son conseiller politique Vincent Peillon ce dimanche 26 mars. Lors de l’émission Questions politiques, sur France Inter, Vincent était interrogé sur la possibilité pour le candidat du PS de « s’effacer » devant le candidat de la France insoumise, s’il passait par exemple en-dessous de la barre des 10 % dans les sondages. Et voilà la réponse de Vincent Peillon :

Cette question normalement, en tout cas je le souhaite, va se poser dans les jours qui viennent. Elle se pose chez les électeurs et y compris chez beaucoup d’électeurs d’Emmanuel Macron (…) Je souhaite que nos dirigeants politiques, en particulier Jean-L27uc Mélenchon et Benoît Hamon, retrouvent le chemin du dialogue et bien entendu puissent faire cette proposition politique.

Je me suis pincé, j’ai relu deux fois mais je lis bien cela. De deux choses l’une, où ce ballon d’essai a été fait avec l’assentiment du candidat et nous sommes à la veille d’un tremblement de terre à Solférino, où ce n’est pas le cas et il y a un gros dysfonctionnement.

mars 27, 2017   Commentaires fermés sur Peillon envisage à demi mot le retrait de Benoit Hamon ?