Random header image... Refresh for more!

Paris, Londres, le « terrorisme low cost » se développe !

terrorisme low cost

Il n’y a plus besoin de grand chose pour tuer au nom de Daesh.

On agresse les militaires de l’opération Sentinelle comme ce fut le cas à Nice, au Louvre à Paris ou à l’aéroport d’Orly. Par ailleurs tout véhicule est aujourd’hui une arme en fonction de qui le conduit. Après Nice et Berlin avec des camions, c’est autour de Londres avec un 4×4. Nous sommes bien loin des attentats classiques qui nécéssitaient un long temp de préparation et de la logistique ( téléphones, planques, etc)

C’est donc, hélas, en pleine actualité que je représentais ce matin Emmanuel Macron à l’ouverture de la conférence « Safe and Smart City » 2017.

Même s’il y a des sujets importants comme les futurs systèmes d’alerte dans les transports publics, la protection des accès des gares , des aéroports, des parkings, ou la protection des réseaux sociaux contre la désinformation et la propagande, la thématique essentielle était : Comment la ville intelligente peut elle être un atout dans la lutte conttre le terrorisme?

Comment protéger les villes face à cette menace? Comment protéger les cibles et les personnalités? Comment gérer la crise en cas d’attentats?

En tout cas s’il y a un secteur qui ne connait pas la crise, c’est bien celui là. Les perspectives de croissance sont exponentielles même si, pour une fois, il n’y a pas à s’en réjouir !