Random header image... Refresh for more!

Le monde politique a le tournis !

Nous sommes en train de vivre une séquence inimaginable il y a encore quelques semaines.

Il est évident que l’élection du plus jeune président de la 5ème République, 39 ans, acquise au détriment des deux partis de gouvernement traditionnel était une bombe politique.

On découvre qu’il s’agit d’une bombe à fragmentation tant les décisions les plus inattendues s’enchaînent depuis.

Le paysage législatif va considérablement bouger dans les Alpes Maritimes puisque 4 sortants ne se représentent pas. Brochant et Guibal, c’était attendu. Les temps des papys jouant les prolongations après 75 ans est révolu. Pour Lionnel Luca, il se met en conformité avec la loi sur le cumul des mandats qui entre en application et provoque de sérieux bouleversements.

C’est le cas de Charles Ange Ginesy, pressenti pour succéder à Eric Ciotti à la tête du conseil départemental, et qui ne peut donc pas se représenter.

S’ajoute à cela la décision surprise d’Estrosi de démissionner de la présidence de la région PACA, pour faire démissionner Philippe Pradal et redevenir maire de Nice.

Ce qui provoque l’élection de Renaud Muselier à la présidence de la région au moment où il s’attendait sans doute le moins.

Ce matin on apprend le retrait de la vie politique de Marion Maréchal Le Pen à l’âge de 27 ans, que rien ne laissait prévoir.

A suivre…