Random header image... Refresh for more!

Macron : Une mobilisation nationale pour les villes et les quartiers !

Macron-quartiers

Emmanuel Macron, s’est exprimé sur la politique de la ville, lors d’une visite à Tourcoing et a appelé à une « mobilisation nationale pour les villes et pour les quartiers ».

Voici les 5 mesures qu’il faut retenir de son discours sur la politique de la ville.

1. Le retour des emplois francs :

C’était une promesse de campagne du candidat Emmanuel Macron. Il prévoit que les entreprises reçoivent des primes si elles embauchent des jeunes issus des quartiers populaires : 15 000 € pour un CDI (répartis sur trois ans), contre 5 000 € pour un CDD (répartis sur deux ans). Une dizaine de territoires seront mobilisés pour bénéficier de cette mesure dès le 1er janvier, dont Marseille, le Sud de Paris ou encore Tourcoing.

L’ensemble des demandeurs d’emploi, sans question d’âge pourront en bénéficier tant que cela concerne des CDI et des CDD de plus de deux ans.Le projet a été budgété à hauteur de 180 millions d’euros pour 2018, soit environ 10 000 emplois francs.

2. Les contrats aidés pour les territoires fragilisés

Seulement 200 000 nouveaux contrats, exclusivement dans le secteur non marchand, sont prévus par le budget 2018, dans le cadre d’une baisse du budget de 9 % du ministère du Travail. « Il y a des publics très en difficulté, il y a des quartiers très en difficulté, les contrats aidés restant seront en priorité affectés dans les quartiers sensibles ».

3. La police de proximité affectée en priorité dans les quartiers sensibles :

La police de sécurité du quotidien, nouvelle version de la police de proximité, sera affectée essentiellement dans les quartiers difficiles. « Sur les 10 000 créations d’emplois dans la police et la gendarmerie, les efforts seront bien entendu concentrés dans les quartiers les plus en difficulté ».

4. Le retour des services publics de quartiers :

Dans les quartiers populaires, le Chef de l’État souhaite le retour des services publics de proximité comme la Poste. Il veut aussi doubler le nombre de maisons de santé dans les années à venir dans les quartiers.

5. Des initiatives dans les collèges et lycées :

Le Président a également évoqué des initiatives dans les collèges et lycées comme le renforcement des internats. Il a aussi évoqué l’aide aux stages de 3ème que les principaux de collèges auront la charge de trouver.

Personne ne perdra le moindre crédit en 2018 !

Il est bien évident que la principale pierre d’achoppement se situe autour des contrats aidés, enfin de leur nombre puisque finalement l’exécutif n’a pas été au bout de sa logique. il avait annoncé la suppression des contrats aidés, ce qui démontrait une certaine non pris en compte de la situation dans certains quartiers. En fonction de l’évolution de la situation, je ne serais pas surpris qu’il y ait une rallonge en cours d’année.