Random header image... Refresh for more!

Le Black Friday s’invite en Europe et plus particulièrement en France !

Black Friday

Sept ans après avoir été importé en France par Amazon et Apple, le Black Friday s’est imposé dans le paysage commercial. Sur le Web, c’est devenu assez vite un passage obligé. Au point que plus des trois quarts des internautes sont bien décidés à en profiter. La mode et le textile arrivent en tête des produits recherchés pendant le Black Friday et son frère jumeau, le Cyber Monday, suivis de l’équipement de la maison.

Mais c’est véritablement l’an passé que le phénomène a décollé en France et dans notre région. Cette année cela prend de l’ampleur. De nombreux magasins affichent jusqu’à moins 50%. il y a un Black Friday chez Ubaldi, un autre chez Darty. Il y en a même un plus surprenant à la boutique OGC Nice où l’on peut trouver aujourd’hui un maillot pour 39 euros au lieu de 85 !

À un mois de Noël, le Black Friday – qui a lieu aux États-Unis traditionnellement au lendemain de la fête de Thanksgiving – est devenu un rendez-vous incontournable sur Internet comme en magasins dans l’Hexagone. Les internautes envisagent de dépenser en moyenne 187 euros au total pour leurs achats en ligne sur ces deux journées. Près d’un sur deux utilisera son mobile pour faire la chasse aux bonnes affaires.

Il n’en demeure pas moins que si l’on sort du raisonnement de court terme qui fait que nos commerçants se félicitent aujourd’hui d’un week-end prometteur, les Français n’ont pas de bourse extensible. Et les Niçois non plus. Dans neuf cas sur dix, le Black Friday permettra aux Français de commencer leurs cadeaux de Noël. Ils dépenseront donc moins à Noël et quid de nos soldes classiques d’hiver.

Il sera intéressant de voir l’impact de cette nouvelle manifestation commerciale sur le volume d’achats réalisé ensuite pour Noël et les soldes.