L’ Australie en flammes!

 

Après l’Amazonie et la Californie, c’est autour de l’Australie d’endurer des incendies gigantesques et incontrôlables.

« Notre maison brûle et nous regardons ailleurs » disait Jacques Chirac dès 2002. Cette phrase prend aujourd’hui tout son relief.

L’absence de réponse à la hauteur de l’enjeu de la part des pouvoirs publics australiens a de quoi laisser perplexe et révèle l’impuissance de l’appareil d’État.

Et pendant ce temps certains médias annoncent la mort de 400 millions d’animaux calcinés ou asphyxiés. C’est tout un eco-système qui est ravagé.

Bonne chance à OPUS

 

J’ai choisi de partager ce post pour aider au démarrage de la start up Opus qui commence cette année.

Je pense que les élus, lorsqu’ils le peuvent, doivent aider les « start up ». Parce qu’il faut aider ceux qui prennent des risques et en même temps militer pour l’emploi de demain. Bonne chance à OPUS.

Si vous avez des ami(e)s qui veulent devenir auto entrepreneur dans la prestation de service du transport routier (chauffeur SPL, PL, VL, Cariste et manutention) et dans la sécurité ( Agent de sécurité, Hôte / hôtesse de sécurité, agent SSIAP, Agent cynophile ) Et qui veulent être libre, gérer leur revenu et leur temps faites les rejoindre l’aventure OPUS en partageant un Maximum….
www.opusapp.fr

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.opuspro

Nous aiderons au démarrage des « start up » à Nice. Rejoignez #niceaucoeur

Deux chiffres calamiteux en 2019

 

En 2019 il y aura eu 149 féminicides contre 121 en 2018. La France a découvert véritablement ce mot cette année grâce à une médiatisation plus importante. Les médias, les associations, le gouvernement… En 2019, tous ont participé au débat sur les violences conjugales et sur le féminicide, notamment au moment du Grenelle qui leur était consacré en novembre dernier. Ce Grenelle a débouché sur des mesures concrètes qui sont des avancées même si dans sa large majorité, le secteur associatif les juge insuffisantes.

En 2019, 59 policiers se sont suicidés en activité. Dégradations des conditions de travail, heures supplémentaires impayées, vie de famille sacrifiée, fonction sociale moins reconnue, opérations de maintien de l’ordre à répétition, agressions plus fréquentes et plus violentes. Les causes sont multiples et ce n’est pas le maintien d’un régime spécial de retraite qui réglera la question.

En hommage à Salomé qui fut la 100eme femme à mourir cette année par féminicide. C’était à Cagnes sur Mer. Nous étions nombreux à y être allés.

Extension du T2 de l aéroport Nice Côte d’Azur : la commissaire enquêtrice donne un avis favorable avec… Neuf réserves

 

Neuf réserves c’est beaucoup et cela démontre l’embarras dans lequel s’est trouvé la commissaire enquêtrice qui a rendu l’avis de l enquête publique.

La balle est maintenant dans les mains du préfet des Alpes-Maritimes qui doit signer la déclaration d’utilité publique et qui n’est pas tenu de suivre cet avis qui n’est que consultatif.

Néanmoins on le voit mal ne pas suivre cet avis favorable d’autant que le projet a reçu depuis quelques semaines un soutien appuyé de la part du gouvernement.

Je comprend ce matin la déception de ceux qui se sont mobilisés pour aller répondre à cette enquête publique et qui ont à 75% émis un avis défavorable. Mais une enquête publique n’est pas une élection. Il ne suffit pas d’avoir la majorité pour gagner.

Une fois l’avis du préfet rendu, demeure la possibilités de recours au judiciaire. Bref tout n’est peut être pas encore perdu pour ceux, dont je fais partie, qui estiment que cette extension n’est pas raisonnable.

Soutenir les enseignants, ils ont besoin de nous tous

 

Je fais partie de ceux, heureusement de plus en nombreux, qui considèrent que le système des retraites doit faire l’objet d’une réforme en profondeur, vu l’évolution de la pyramide des âges de notre pays

Mais la réforme ne doit pas pour autant légitimer des injustices.

Des amis me demandent ces temps-ci pourquoi je manifeste aux côtés de ceux qui défendent nos retraites alors qu’on ne connaît pas encore le plan du gouvernement.

La réponse est contenue dans ce qui se déroule sous nos yeux depuis le 5 décembre.
La pression de ce mouvement a déjà permis d’obtenir des avancées significatives sur la pénibilité par exemple. Il en est de même pour les cheminots, la RATP.

Mais s’il est une catégorie qui semble pénalisée, c’est bien celle des enseignants. Déjà parmi les plus mal payé d’Europe, voilà maintenant qu’en plus ils perdraient 30% du montant de leur retraite.

Le gouvernement a une bien curieuse façon de manifester sa reconnaissance envers une profession de plus en plus difficile.

Aujourd’hui il est annoncé une hausse des salaires et des primes qui seront prise en compte dans le calcul de la retraite. Dans l’attente des précisions d’Édouard Philippe demain, ils étaient nombreux à défiler aujourd’hui depuis la gare SNCF, à l’appel des syndicats d’enseignants.

Nul doute que cette mobilisation de ceux qui enseignent et défendent la République au quotidien n’aura pas été inutile.

Voilà pourquoi j’étais à leurs côtés.