Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Economie

La halle de la Gare du Sud est ouverte !

 

S’il y a à dire sur le montage financier de cette opération, il n’y a rien à dire sur le concept. C’est une réussite ! Ce sera pour Nice un nouveau pôle d’attractivité. Au plaisir de nous y rencontrer un jour.

mai 18, 2019   Commentaires fermés sur La halle de la Gare du Sud est ouverte !

Avec 48 heures d’avance, les enseignes de la halle gourmande de la Gare du Sud

 

On connait les nouvelles enseignes de la Gare du Sud

La halle de la Gare du Sud va être inaugurée ce vendredi 17 mai. Ceux qui lisent ce post seront parmi les premiers à découvrir les enseignes de cette halle gourmande, ouverte au public dès ce samedi 18 mai.

Ramen Ta Faim
L’enseigne propose de la cuisine japonaise maison, convenant aussi bien aux végétariens qu’aux intolérants au gluten.

Mad A Nice
Un restaurant typiquement niçois. C’est ce que proposera Mad A Nice, enseigne dédiée à l’art culinaire et à la culture nissarte.

Mia Gelataria
Le concept est simple, prenez un mug et choisissez les parfums. Le prix se fera en fonction du poids  total.

La Cave du Fromager
Ce restaurant est un mélange de cave à vin et de fromagerie.

Les Burgers de Papa
Fait-maison avec des produits frais, les Burgers de Papa conviennent aussi bien aux carnivores qu’aux végétariens.

Emily and The Cool Kids
Cupcakes et autres bagels maisons feront partie des possibilités offertes dans la halle gourmande.

El Kitchen
El Kitchen s’inspire des recettes traditionnelles texanes et mexicaines.

Super Lobster
Venu des Etats-Unis, Super Lobster propose différents plats autour du homard français.

Les Amalgames
Cuisiné avec des produits frais, le couscous Koksi Cuisine de Les Amalgames se décline à toutes les sauces et tous les ingrédients.

On note également
IT (pizza italiennes),
Mahata (cuisine orientale),
Aix & Terra (produits du terroir),
Be Sushi, Grillé,
Goa Café,
Les Cocottes Françaises (restaurant gastronomique),
Maison de la Truffe,
La Vie en Rose,
Café de Turin,
Infinity Gourmand,
L’atelier du Panini,
J’Go (cuisine avec ingrédients locaux et frais), Pitaya (restaurant Thaï),
Alziari (moulin à huiles),
La maison du Citron,
Naturalia,
Festival du Peu et Laks, un restaurant fishbar.

Ainsi 28 enseignes gourmandes seront ouvertes dès samedi 18 mai au public.

A noter que des boutiques lifestyle seront également ouvertes dans les prochaines semaines.

Ce projet que nous avons soutenu et voté est un enjeu économique majeur pour la requalification d’un espace sur laquelle je reviendrai le jour de l’inauguration.

mai 16, 2019   Commentaires fermés sur Avec 48 heures d’avance, les enseignes de la halle gourmande de la Gare du Sud

incidents en fin de manifestation !

 

Hier les fonctionnaires en grève avaient décidé de manifester en centre ville. Une manifestation on ne peut plus classique.

Des incidents se sont déroulés en fin de manifestations qui ont conduit à plusieurs mises en garde à vue.
Je souhaite que ces gardes à vues se terminent au plus vite et je veux leur témoigner de mon soutien. Il n’y a pas besoin des noms pour savoir qui est concerné. Ce sont des habitués des manifestations qui ont le verbe un peu haut, sans plus.

Cela m’amène à préciser ma pensée sur deux points.

Quand une manifestation se déroule à l’appel de 9 syndicats, il serait logique de bien accueillir tous ceux qui viennent quelle que soit leur bannière syndicale. A force de faire des procès en impureté, on voit où en est la gauche.

Le retour à une fraternité dans les manifestations serait une bonne chose. Les interpellations par invectives ou insultes sont contre-productives et désespèrent une bonne partie de la gauche. Chacun doit en prendre conscience.

La violence verbale qui s’exprime dans la rue ou sur les réseaux sociaux ne rend service à personne et affaiblit la qualité des débats et la démocratie.

Un clin d’œil à toute la gauche, il y a 38 ans aujourd’hui François Mitterrand devenait président de la République. Même si la gauche est une grande famille éclatée , chacun doit se sentir un peu concerné par cette date.

mai 10, 2019   Commentaires fermés sur incidents en fin de manifestation !

Le Secours Populaire pleure Julien Lauprêtre

Julien Lauprêtre, l’indestructible président du Secours Populaire depuis 1954 est mort, il y a une semaine à la suite d’une chute.

Hier Nice rendait hommage à cet homme peu médiatique mais au combien important dans la lutte contre la pauvreté et la précarité. J’y suis allé et j’ai fait une brève intervention que vous pourrez écouter.

Comme je l’ai indiqué hier brièvement, Julien Lauprêtre c’était le Secours Populaire mais pas que cela.

Son engagement était la conséquence de son parcours de vie.

Il avait été résistant dès 1942. Incarcéré tout jeune à la prison de la santé, il décide de consacrer sa vie à l’action militante, politique et

Missak Manouchian, le chef du groupe de l’Affiche rouge, qu’il côtoie à la santé lui laisse ce message qui deviendra le fil conducteur de toute sa vie

« Moi je suis foutu, je vais être fusillé, mais toi il faut que tu fasses quelque chose d’utile et que tu rendes la société moins injuste… »

Militant communiste, il a voulu que le Secours Populaire devienne un mouvement d’éducation populaire, indépendant des partis et indépendant de l’état. Chacun d’entre nous a en mémoire ces grandes journées d’été organisées par le Secours Populaire, où des milliers de jeunes de la France entière se retrouvaient après avoir pris d’assaut les gares.

Je partage la peine des salariés, des militants, des centaines de bénévoles qui ont contribué à ses côtés à faire du Secours Populaire, ce qu’il est aujourd’hui. C’était la raison de ma présence à leur côté hier.

mai 3, 2019   Commentaires fermés sur Le Secours Populaire pleure Julien Lauprêtre

Permaculture, jardins pédagogiques : multiplier les initiatives

 

De plus en plus de niçois se mobilisent sur ce qui n’est pas un retour en arrière mais un choix d’avenir.

Des expériences de permaculture comme celle de Pessicart menée par l’association Shilakong.

Les jardins pédagogiques se développent comme aux Tripodes à l’Ariane, où dans les Jardins de l’évêché avec l’association APPESE.

Il y a également le jardin pédagogique du comité de quartier de Saint Roch animé par Jeanine Costamagna et André Minetto.

L’intérêt principal, outre celui de démontrer que le retour de l’agriculture vivrière est possible en milieu urbain, est le travail de sensibilisation qui s’effectue au cours des écoles primaires.

Le temps de transformer de belles initiatives individuelles en politique publique s’appuyant sur les associatifs destinée à toute notre jeunesse est venu. C’est ce que nous proposerons aux niçois le moment venu.

avril 30, 2019   Commentaires fermés sur Permaculture, jardins pédagogiques : multiplier les initiatives