Random header image... Refresh for more!

Millas, solidarité avec les familles d’abord !

Accident car-train

Cet accident est véritablement tragique. Quatre enfants ont été tués et seize autres blessés dans une collision entre un car scolaire et un train régional (ou TER) à un passage à niveau à Millas, dans les Pyrénées-Orientales. Le bus a été littéralement coupé en deux par le train lancé à 80km/h. Nos pensées vont bien sûr aux familles des victimes, décédées ou blessées qui ont besoin de toute la solidarité de la Nation. C’est un drame atroce.

Mais c’est aussi l’occasion de mettre l’accent sur une certaine réalité quotidienne. Il y a plus de 1 000 passages à niveau en France, plus ou moins sécurisés. C’est un chantier énorme sur lequel il ne faut pas faire de démagogie.

Quand on voit ce qui peut se produire, cela renforce la décision prise dans le dernier contrat de plan Etat Région de supprimer le PN5 situé sur la ligne Cannes-Grasse à la frontière entre Mougins et Mouans-Sartoux. Cette décision, nous l’avions prise avec Michel Vauzelle et André Aschieri et nous avions pu le faire inscrire au Programme de Sécurité national de la SNCF. Il est remplacé par un pont-rail et cela a coûté 39 millions d’euros.

Cela a donc un coût. Pour vous donner un ordre de grandeur, il reste 38 passages à niveau dans notre département !

S’agissant des passages à niveau (PN) situés sur le réseau ferré national, les quinze passages à niveau publics pour voitures des Alpes-Maritimes ont fait l’objet de diagnostics de sécurité en 2010. Le diagnostic a conclu à de nécessaires améliorations de la signalisation routière à mettre en oeuvre.

Sur la ligne Marseille – Vintimille, il existe trois passages à niveau publics pour voitures : le PN 62 de Beaulieu sur Mer, le PN 63 d’Eze et le PN 66 de Menton.

Sur la ligne Cannes – Grasse, il y a six passages à niveau pour voitures : le PN 2 de Mougins, le PN 6 de Mouans-Sartoux, les PN 7, 8 et 9 de Grasse. De plus, deux passages à niveau privés permettent le franchissement de la voie ferrée par les propriétaires des terrains enclavés : le PN 7 bis de Grasse avec barrières et le PN 8 bis de Grasse pour piétons avec portillons.

Sur la ligne Nice – Breil sur Roya, il existe huit passages à niveau publics pour voitures : le PN 1 de Nice, les PN 2 et 3 de La Trinité, le PN 4 de La Trinité, le PN 8 de Peillon, le PN 15 de Sospel, les passages à niveau public pour voitures sans barrière avec Croix Saint-André 17 et 18 de Sospel et sept passages à niveau publics isolés pour piétons avec portillons : PN 7 et PN 8 bis de Peillon, les PN 9 et 10 de Peille, les PN 11 et 12 de L’Escarène et le PN 14 de Tout-de-L’Escarène.

Sur la ligne Coni – Vintimille, il existe deux passages à niveau publics pour voitures : le PN 44 de Breil-sur-Roya et le PN 45 de Breil-sur-Roya.

Sur la ligne de Nice à Digne, il existe dix neuf passages à niveau dont les PN n° 619, n° 618 et n° 617 de Nice équipés de feux de carrefour, franchi en marche à vue par le train, le plus connu étant celui du carrefour de 28 août !