Random header image... Refresh for more!

Une forte baisse du chômage en 2017 !

Chomage

Le taux de chômage est descendu à 8,6 % fin 2017, alors qu’une amélioration, de moindre ampleur, n’était pas attendue avant mi-2018.
En France, l’ampleur de la baisse du chômage surprend
La baisse est impressionnante. Au dernier trimestre 2017, le taux de chômage en France (en sens du Bureau international du travail) a baissé de 0,7 point, pour atteindre 8,6 % de la population active (8,9 % avec les DOM). Il s’agit de son plus bas niveau depuis 2009. Sur un an – par rapport au dernier trimestre 2016 –, la baisse est de 1,1 point, soit la plus forte chute depuis début 2008. Cela représente 205 000 chômeurs de moins en trois mois. En hausse de 0,6 point sur le trimestre, le taux d’emploi (part de la population en âge de travailler qui est en emploi) atteint, lui, 65,7 %, son plus haut niveau depuis le début des années 80.

Dans le détail, toutes les catégories d’âge, sur un an, sont concernées par cette baisse, et notamment les 15-24 ans (-2,8 points).

Il faut dire que les prévisions de croissance n’ont cessé d’être revues à la hausse tout au long de l’année 2017. Le PIB devrait ainsi progresser de près de 2 % sur l’ensemble de l’année passée. Résultat, le secteur privé a créé davantage d’emplois qu’attendus .

Un résultat qui doit beaucoup à… François Hollande et aux décisions prises en faveur des entreprises comme le CICE et le Pacte de responsabilité. Ce sont les effets de sa politique qui donnent des résultats à retardement et qui doivent aujourd’hui donner quelques regrets aux frondeurs qui se trouvent économiquement et socialement désavoués par ces résultats. S’ils avaient fait bloc autour du chef de l’Etat au lieu de vouloir le « dégommer », il aurait pu se faire réélire et toute la gauche en profiterait aujourd’hui. Aujourd’hui, c’est Emmanuel Macron qui engrange les résultats de cette politique et c’est tant mieux, y compris pour lui et pour les Français.

D’ailleurs, il y a là dedans une certaine cohérence. Si François Hollande a décidé de prendre des mesures économiques libérales courant 2013, ce n’est pas sur les conseils de Benoit Hamon, d’Arnaud Montebourg ou autre, c’est en grande partie parce qu’ il était conseillé par… Emmanuel Macron lui-même, alors secrétaire général adjoint à l’Elysée.

Toutefois, si le taux de chômage au sens du BIT baisse, la réserve d’inscrits à Pôle Emploi a du mal à maigrir. Sur l’année 2017, elle n’a baissé, en catégorie A, que de 16 000, pour atteindre 3,45 millions en France métropolitaine. Soit une quasi-stagnation, qui accentue encore l’écart avec l’indicateur du taux de chômage.