Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Chômage

Le Carrefour Gassin-Pasteur, toute petite partie niçoise de l’Iceberg !

Carrefour

Lorsque je pense à Carrefour, deux souvenirs précis me reviennent.

En 2009, j’accompagnais une délégation de chefs d’entreprises à Sao Paulo et un chiffre m’interpella immédiatement ? Carrefour et son partenaire brésilien, discounter Atacadao, avait 17 hypermarchés dans Sao Paulo. Et, c’est sur ce réseau de distribution-là, que notre région s’est appuyée pour ouvrir le marché brésilien aux Rosés de Provence, un vin méconnu au Brésil.

En 2010, je me trouvais à Schenzen, au fin fond de la zone économique spéciale de Chine et je visitais l’entreprise française Oberthur Technologies, leader mondial de la sécurité digitale. Au bout d’un couloir, il y avait une table avec des prospectus, et l’un d’entre eux attira mon attention parce qu’il y avait dessus le logo de Carrefour. je l’ai pris et j’ai lu « Carrefour Nice-Lingostière, paiement sans contact. et le chef d’entreprise me confirma que pour ce carrefour, les puces électroniques étaient fabriquées ici. Voilà comment parfois la mondialisation vous gifle.

A l’époque, Carrefour était au faîte de sa puissance. C’était le numéro 2 mondial de la grande distribution. Aujourd’hui, le groupe n’est plus que 9ème.

Confronté à un modèle en perte de vitesse, Carrefour a dévoilé un plan de transformation pour s’adapter aux nouveaux modes de production et de consommation. Si vous êtes courageux, voici le détail de ce plan que j’ai pu trouver.

Ce sont les principales mesures prévues jusqu’en 2022.

Réorganisation structurelle :

– Suppression de 2.400 postes dans les 12 sites du siège du groupe en France sur 10.500, via un plan de départ volontaires.

– Fermeture du siège social du groupe situé à Boulogne (Hauts-de-Seine).

– Installation du siège mondial à Massy (Essonne) au 1er janvier 2019.

– Abandon du projet de construction d’un nouveau siège de 30.000 m² prévu en Essonne.

– « Il faut mettre fin à la lourdeur de l’entreprise » et à une « organisation trop compartimentée » (Alexandre Bompard, PDG).

Réduction des coûts :

– Plan de réduction de coûts de 2 milliards d’euros réalisé dès 2020 en année pleine, via des économies sur la logistique et les coûts de structure.

– 273 magasins ex-Dia vont être cédés ou fermés. Un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) va être mis en place avec l’objectif de reclasser la moitié de ces 2.100 salariés et de trouver des repreneurs pour ces magasins.

– Cession de 500 millions d’euros d’actifs immobiliers « non stratégiques » dans les trois prochaines années.

Investissements mieux ciblés :

– Une enveloppe annuelle de 2 milliards d’euros est prévue dès 2018. Les budgets consacrés aux investissements seront désormais « ajustés au potentiel des magasins » et donneront la priorité à l’informatique et au numérique.

– Ouverture d’au moins 2.000 magasins de proximité dans les 5 prochaines années en mettant l’accent sur les grandes métropoles européennes.

– Ouverture de 20 magasins Atacadao, enseigne d’hypers maxidiscompte rachetée en 2007 par Carrefour, au Brésil.

– Investissement massif dans le numérique: 2,8 milliard d’euros sur 5 ans, « soit six fois plus que les investissements actuellement consentis ». Lancement en 2018 d’un site unique en France, Carrefour.fr, qui aura vocation à être généralisé à toutes les zones géographiques.

Les grands axes e-commerce et bio :

– Objectif de 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans le commerce en ligne alimentaire et part de marché supérieure à 20% en France d’ici à 2022 sur ce créneau.

– Carrefour veut quasiment quadrupler son chiffre d’affaires dans le bio, de 1,3 milliard d’euros actuellement à 5 milliards d’euros en 2022. Il met en oeuvre un plan de soutien à la conversion au bio des agriculteurs. Il va accroître sa gamme de produits bio et généraliser les zones de produits bio dans les magasins en France.

Deux nouveaux partenaires en Chine

Carrefour, confronté à un repli de ses ventes et à des pertes en Chine, va ouvrir le capital de sa filiale chinoise au géant de l’internet chinois Tencent et à la chaîne chinoise de supermarchés Yonghui mais le groupe entend cependant rester le premier actionnaire de sa filiale chinoise.

Grâce au projet de partenariat stratégique avec Tencent sur le partage des données, la numérisation des magasins, les solutions de paiement mobile et l’exploitation de données, Carrefour veut « améliorer sa visibilité sur internet ».

Voici les enjeux auxquels se trouvent confrontés notre carrefour de Gassin-Pasteur et notre intersyndicale à laquelle je réaffirme tout mon soutien après les avoir rencontré à Lingostière.

mai 22, 2018   Commentaires fermés sur Le Carrefour Gassin-Pasteur, toute petite partie niçoise de l’Iceberg !

69 920 !

PoleEmploi

Pour la première fois depuis bien longtemps le nombre de chômeurs dans les Alpes-Maritimes est passé sous la barre des 70 000 !

Il faut toutefois noter que la situation est moins bonne en région PACA que dans le reste de la France. Il reste en PACA 32 5550 chômeurs de catégorie A, soit une baisse de 0,7 %. Alors que chez nous, la baisse atteint 1,1 %.

Notons également que la baisse profite cette fois autant aux jeunes qu’aux seniors, 0,6 %.

Pour être tout-à-fait complet, il faut noter que le nombre de personnes à temps partiel ou en contrats courts, inscrites à Pôle Emploi, augmente.

S’agit-il d’une hausse de la précarité ou bien de gens déjà en précarité qui reviennent s’inscrire en espérant trouver un emploi meilleur en attendant que la conjoncture s’améliore ?

avril 26, 2018   Commentaires fermés sur 69 920 !

Une forte baisse du chômage en 2017 !

Chomage

Le taux de chômage est descendu à 8,6 % fin 2017, alors qu’une amélioration, de moindre ampleur, n’était pas attendue avant mi-2018.
En France, l’ampleur de la baisse du chômage surprend
La baisse est impressionnante. Au dernier trimestre 2017, le taux de chômage en France (en sens du Bureau international du travail) a baissé de 0,7 point, pour atteindre 8,6 % de la population active (8,9 % avec les DOM). Il s’agit de son plus bas niveau depuis 2009. Sur un an – par rapport au dernier trimestre 2016 –, la baisse est de 1,1 point, soit la plus forte chute depuis début 2008. Cela représente 205 000 chômeurs de moins en trois mois. En hausse de 0,6 point sur le trimestre, le taux d’emploi (part de la population en âge de travailler qui est en emploi) atteint, lui, 65,7 %, son plus haut niveau depuis le début des années 80.

Dans le détail, toutes les catégories d’âge, sur un an, sont concernées par cette baisse, et notamment les 15-24 ans (-2,8 points).

Il faut dire que les prévisions de croissance n’ont cessé d’être revues à la hausse tout au long de l’année 2017. Le PIB devrait ainsi progresser de près de 2 % sur l’ensemble de l’année passée. Résultat, le secteur privé a créé davantage d’emplois qu’attendus .

Un résultat qui doit beaucoup à… François Hollande et aux décisions prises en faveur des entreprises comme le CICE et le Pacte de responsabilité. Ce sont les effets de sa politique qui donnent des résultats à retardement et qui doivent aujourd’hui donner quelques regrets aux frondeurs qui se trouvent économiquement et socialement désavoués par ces résultats. S’ils avaient fait bloc autour du chef de l’Etat au lieu de vouloir le « dégommer », il aurait pu se faire réélire et toute la gauche en profiterait aujourd’hui. Aujourd’hui, c’est Emmanuel Macron qui engrange les résultats de cette politique et c’est tant mieux, y compris pour lui et pour les Français.

D’ailleurs, il y a là dedans une certaine cohérence. Si François Hollande a décidé de prendre des mesures économiques libérales courant 2013, ce n’est pas sur les conseils de Benoit Hamon, d’Arnaud Montebourg ou autre, c’est en grande partie parce qu’ il était conseillé par… Emmanuel Macron lui-même, alors secrétaire général adjoint à l’Elysée.

Toutefois, si le taux de chômage au sens du BIT baisse, la réserve d’inscrits à Pôle Emploi a du mal à maigrir. Sur l’année 2017, elle n’a baissé, en catégorie A, que de 16 000, pour atteindre 3,45 millions en France métropolitaine. Soit une quasi-stagnation, qui accentue encore l’écart avec l’indicateur du taux de chômage.

février 16, 2018   Commentaires fermés sur Une forte baisse du chômage en 2017 !

Finalement Galderma est il si différent que GMetS ?

 

Galderma

 

La nouvelle a secoué trous ceux qui s’intéressent à l’économie azuréenne. Galderma, entreprise pharmaceutique spécialisée en recherche et développement va fermer et 400 emplois sont menacés.

Ici, on n’est pas au fond de la Corrèze mais à Sophia Antipolis, la première technopole d’Europe.

Ici, il ne s’agit pas d’ouvriers qualifiés mais d’ingénieurs et de chercheurs, ce qui démontre que contrairement à une idée reçue, le haut niveau de qualification ne protège pas de tout.

Ici aussi, on évoque un repreneur potentiel qui ne garderait que 150 emplois sur les 400 menacés.

Ici, on ne brûle pas des pneus ou des palettes, il n’y a pas de drapeaux rouges mais une autre culture syndicale qui négocie pied à pied le meilleur avenir possible pour chacun.

Ici, même si les cadres sont censés être plus mobiles, on connaît les mêmes problèmes de mobilité car de nombreuses femmes élèvent seules leurs enfants.

Ici comme ailleurs, quel que soit le niveau de qualification, quand il y a fermeture, la direction se comporte mal avec les salariés.

Finalement, le seul moyen supplémentaire que les salariés ont vis-à-vis de Galderma, c’est qu’ici, le crédit impôt recherche a été important et qu’il faut voir dans quelle mesure on peut en exiger le remboursement.

Finalement, la seule différence réside dans la stratégie de communication, les GMetS privilégiant les actions coup de poing pour faire parler d’eux, les Galderma étant très actifs sur les réseaux sociaux.

Mais, à Sophia comme au fond de la Corrèze, la peur de l’avenir est la même quand on perd son emploi.

 

octobre 23, 2017   Commentaires fermés sur Finalement Galderma est il si différent que GMetS ?

Le compte personnel d’activité (CPA), c’est parti !

CPA

 

Base fondatrice pour la protection sociale du XXI siècle , le compte personnel d’activité comme aujourd’hui. Vous pouvez créer votre compte sur le portail , puis consulter vos droits à formation, vos droits liés à votre compte pénibilité et dernière nouveauté, les droits acquis dans le cadre de vos engagements citoyens et associatifs.
C’est bien sur encore embryonnaire. Tous les employeurs n’ont pas mis en place un processus de dématérialisation des feuilles de paie permettant l’alimentation automatique du CPA. Mais, la dynamique est crée. On passe progressivement des droits attachés au statut (fonctionnaires, employés du privé, intermittents, RSI,..) aux droits sociaux attachés à la personne.

Francois Hollande l’a parfaitement exprimé: « une réforme majeure, c’est peut-être même la réforme la plus importante du quinquennat. Car elle conjugue une approche plus individuelle des droits sociaux avec le maintien d’un cadre collectif ».
C’est sans aucun doute, une réforme qui fera date. Le dispositif sera complété, enrichi, modifié. Mais désormais, le CPA est le point central de votre parcours professionnel. Alors, inscrivez vous sur le portail.

janvier 12, 2017   Commentaires fermés sur Le compte personnel d’activité (CPA), c’est parti !