Random header image... Refresh for more!

1er mai, Nice ne doit rien céder à l’extrême droite !

Communiqué de presse du 26 mars 2018

La présidente du Front national a décidé de célébrer la fête du travail à Nice, en compagnie de ses alliés européens d’extrême droite du « Mouvement pour l’Europe des Nations et des Libertés » (MENL).

Si le trouble à l’ordre public n’était pas retenu par l’Etat  pour interdire ce rassemblement qui est une provocation, Nice devra résister.

Il n’est pas question que l’extrême droite vole le 1er mai des Niçois !

Il n’est pas question non plus, que d’autres s’en accaparent, notamment ceux-là même qui ont expulsé la CGT de la Bourse du travail, tirant un trait sur l’histoire de ce syndicat et son rôle exemplaire pendant la Résistance et la libération de Nice.

« Nice au Cœur » appelle les forces syndicales, politiques et associatives, et plus globalement les républicains à prendre une grande initiative commune pour rendre ce 1er mai 2018 aux travailleurs niçois et défendre Marianne et les valeurs républicaines qu’elle incarne.

Patrick Allemand

Conseiller municipal et métropolitain de Nice Côte d’Azur