Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Communiqué de presse

1er mai, Nice ne doit rien céder à l’extrême droite !

Communiqué de presse du 26 mars 2018

La présidente du Front national a décidé de célébrer la fête du travail à Nice, en compagnie de ses alliés européens d’extrême droite du « Mouvement pour l’Europe des Nations et des Libertés » (MENL).

Si le trouble à l’ordre public n’était pas retenu par l’Etat  pour interdire ce rassemblement qui est une provocation, Nice devra résister.

Il n’est pas question que l’extrême droite vole le 1er mai des Niçois !

Il n’est pas question non plus, que d’autres s’en accaparent, notamment ceux-là même qui ont expulsé la CGT de la Bourse du travail, tirant un trait sur l’histoire de ce syndicat et son rôle exemplaire pendant la Résistance et la libération de Nice.

« Nice au Cœur » appelle les forces syndicales, politiques et associatives, et plus globalement les républicains à prendre une grande initiative commune pour rendre ce 1er mai 2018 aux travailleurs niçois et défendre Marianne et les valeurs républicaines qu’elle incarne.

Patrick Allemand

Conseiller municipal et métropolitain de Nice Côte d’Azur

 

mars 26, 2018   Commentaires fermés sur 1er mai, Nice ne doit rien céder à l’extrême droite !

La CNIL ordonne le clap de fin de la séquence Reporty

Reporty

Reporty : Communiqué de presse officiel de « Nice au Cœur »

« Nice au Cœur » se félicite de la décision de la CNIL qui a demandé la suspension immédiate de l’expérimentation de l’application Reporty. C’est une victoire pour les libertés individuelles et un nouveau désaveu pour Christian Estrosi qui montre ses limites.

Cette posture permanente, cette propension à vouloir sans cesse avoir raison contre tout le monde, le Conseil d’Etat, le tribunal administratif, le commissaire enquêteur, la CNIL et les citoyens, devient exaspérante.

Je salue les représentants des organisations politiques, syndicales, associatives et citoyennes qui s’étaient rassemblés, avec « Nice au Cœur », pour lutter ensemble contre cette initiative. Je salue plus particulièrement la Ligue des Droits de l’Homme, à l’origine de la saisine de la CNIL.

La conclusion de cet épisode est un message d’espoir pour l’avenir qui démontre, qu’unie, l’opposition républicaine peut freiner certaines dérives et voir l’avenir différemment.

Patrick Allemand
Conseiller municipal de Nice
Conseiller métropolitain Nice Côte d’Azur

mars 21, 2018   Commentaires fermés sur La CNIL ordonne le clap de fin de la séquence Reporty

Mosquée En Nour : le commissaire enquêteur rejette le projet Estrosi !

Communiqué de presse de Patrick Allemand

EnNour

Le commissaire enquêteur vient d’émettre un avis défavorable au second projet de DUP portant création d’un pôle petite enfance et d’un espace de co-working. Il n’a pas été dupe de la manœuvre.
Je rends hommage à son travail, à son indépendance et à son courage  compte tenu des pressions qui entourent ce dossier.
La décision finale appartient au préfet. Il serait à présent incompréhensible,  après que ce dernier a lui-même rejeté définitivement la première DUP le 11 janvier 2017, et, au vu des conclusions du commissaire enquêteur sur la seconde DUP, qu’il la signe.
Il lui appartient désormais de calmer les esprits et j’en appelle à lui pour faire cesser toutes manœuvres d’intimidation, le maire de Nice demandant publiquement les noms et adresses  des 9419 contributeurs pour effectuer des vérifications.
Enfin, je me félicite de voir le maire déclarer qu’il veut ouvrir une mosquée au 43 route de Grenoble, mais cette fois sous l’égide du « centre cultuel des musulmans de Nice-la Fraternité ». En annonçant aussi clairement la couleur, le maire vient de démontrer qu’il tente d’administrer comme bon lui semble le culte musulman,  ce qui, une fois de plus, le met en contradiction avec les jurisprudences du Conseil d’Etat.

janvier 25, 2018   Commentaires fermés sur Mosquée En Nour : le commissaire enquêteur rejette le projet Estrosi !

Changer le nom de la région ?

 

Communiqué de presse de Patrick ALLEMAND, Ancien premier vice-président de la région PACA

PACA

 

Michel Vauzelle y avait songé mais y avait renoncé après avoir organisé une grande consultation populaire qui n’avait pas tranché la question. Toutes les tentatives avaient échoué parce que cela fracturait le territoire, tantôt les provençaux, tantôt les autres n’y trouvant pas leur compte.

En ce sens tout le monde peut se reconnaître dans « Région Sud  » et c’est plutôt bien joué.

PACA est un acronyme qui ne plait à personne mais la difficulté est que notre région est la juxtaposition de trois marques mondiales : la Provence, les Alpes et la Côte d’Azur.

Dans le monde entier, ces trois marques sont connues, elles parlent aux gens là où la Région Sud ne parlera pas. Dire que le Sud suffit pour représenter le soleil est un peu court car PACA c’est autre chose que le soleil et la mer, c’est aussi un patrimoine paysager, historique, culturel, culinaire.

Enfin, nous n’avons pas le monopole du sud de la France ce qui pourrait poser quelques problèmes avec nos voisins du Languedoc.

Avec Michel Vauzelle, la région s’était extirpée de son logo ressemblant à celui d’un supermarché, et s’était élevée au niveau de son histoire avec ce blason qui vous avez appris à reconnaître. Avec Muselier, c’est la rechute parce que le sud c’est une direction, ce n’est pas un territoire riche d’une histoire de 2600 ans.

 

décembre 21, 2017   Commentaires fermés sur Changer le nom de la région ?

Rapport de la Cour des Comptes : ESTROSI botte en touche !

Communiqué de presse du 15 novembre 2017 :

Allianz

A la suite de la demande du groupe « Un Autre Avenir pour Nice » en date du 27 octobre 2017, je ne peux que regretter le refus du maire de Nice d’inscrire à l’ordre du jour du dernier Conseil municipal une discussion sur le rapport de la Cour des Comptes concernant les stades de l’Euro 2016.

S’appuyant sur le fait qu’il n’y a aucune obligation légale de communication à l’exécutif d’une commune, le maire a pu se permettre de ne pas répondre à des questions importantes soulevées par la Cour des Comptes et qui intéressent les Niçois :

– Y-a-t-il véritablement un danger de voir l’Europe réclamer le remboursement de sa subvention ?
– Y-a t-il un danger identique concernant l’Etat ?
– Quelle va être la position du maire de Nice face à la Cour des Comptes qui considère que le niveau de la redevance annuelle payée par l’OGC Nice, qui est le club utilisateur de l’Allianz Riviera, est tellement basse qu’elle peut s’apparenter à une subvention déguisée ?

Patrick ALLEMAND
Conseiller municipal de Nice 
Conseiller métropolitain Nice Côte d’Azur

novembre 15, 2017   Commentaires fermés sur Rapport de la Cour des Comptes : ESTROSI botte en touche !