Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Communiqué de presse

Expérimentation d’un arrêt à la demande, la nuit : Pradal refuse !

Je viens de recevoir la réponse du président de la Régie Ligne d’Azur (RLA) concernant notre souhait d’expérimentation d’un arrêt à la demande, après 22 heures, pour les femmes seules, et ce, afin de limiter les risques d’agressions.

A cette proposition, Philippe Pradal oppose des questions d’assurance qui imposent à l’exploitant de faire descendre les passagers à un arrêt de bus. Il réagit comme si un contrat d’assurance ne se renégociait pas lorsque s’exprime une volonté politique.

Quant à l’argument qu’il utilise pour indiquer que l’arrêt à la demande mettrait en exergue le lieu d’habitation de la personne qui descend et pourrait inciter un individu à la suivre, il ne tient pas.

De plus, les bus étant équipés en vidéo protection, il est évident qu’un individu qui descendrait en même temps qu’une femme seule, lors d’un arrêt à la demande, après 22 heures, serait immédiatement repéré. Sauf si, Monsieur Pradal reconnaît par là, l’inefficacité de la liaison actuelle avec le Centre de Supervision Urbain.

avril 12, 2019   Commentaires fermés sur Expérimentation d’un arrêt à la demande, la nuit : Pradal refuse !

Communiqué de presse: La place des cigalusas doit rester ouverte.

 

Cette place a été nommée place des Cigalusas pour rappeler aux générations actuelles et futures qu’à cet emplacement, se situait la manufacture des tabacs, créée en 1864 et qui comptait encore au début des années 1970, 400 employés, essentiellement des femmes, les cigarières.

Lorsque l’opération immobilière des Cigalusas s’est faite, l’une des conditions a été que l’on puisse à partir de la rue de Orestis rejoindre directement la rue Bavastro et le port de Nice. Cette place est le lien direct entre le bas de Riquier et l’arrière port de Nice.

Tout le monde a compris que cette fois, ce n’est pas un jardin que Christian Estrosi veut clôturer mais une portion de voie publique. Ce serait un précédent très inquiétant qui n’est qu’un palliatif chargé de masquer l’échec de sa politique en matière de sécurité. On commence par une vidéo surveillance qui passe plus de temps à vidéo verbaliser les doubles files de la rue Bavastro, qu’à traquer les délinquants, puis on envoie la police municipale faire des rondes, puis on envoie des maitres-chiens d’une société privée et, l’impuissance constatée, on clôture et on renvoie le problème à quelques dizaines de mètres.

On ne peut pas continuer à clôturer dès que quelques trublions ou délinquants perturbent un quartier.

Je m’oppose donc formellement à cette décision disproportionnée qui va pénaliser les déplacements des riverains alors que l’arrière port est en plein développement économique.

avril 8, 2019   Commentaires fermés sur Communiqué de presse: La place des cigalusas doit rester ouverte.

Communiqué de presse

Mémoire du Ray préservée!

Dans la plus grande discrétion, le maire a tenu compte de nos propositions

Le groupe « Un Autre Avenir pour Nice » et la plateforme citoyenne « Nice au Cœur » ont obtenu gain de cause, dans la discrétion la plus absolue, sur les demandes qui avaient été les leurs concernant la conservation de la mémoire sportive du stade du Ray.

Il s’avère que sans jamais répondre à son opposition, les élus qui avaient lancé en mai 2017 une pétition (ray.niceaucoeur.fr) pour préserver la mémoire du ray et qui avaient recueilli plus de 662 signatures ont obtenu gain de cause.

Nous avions fait trois propositions :

– La réalisation d’une œuvre d’art dédiée aux « grandes heures du Gym ». Christian Estrosi a suivi cette proposition et cette sculpture commémorative, « le Ray », composée en partie des sièges de l’ancien stade du Ray, réalisée par l’artiste niçois Antoine Graff, est positionnée sur le parvis de l’Allianz Riviera.

– Nous nous étions également opposés au déménagement du terrain de grand jeu au nord. Cette hypothèse a été abandonnée et finalement le terrain de grand jeu sera longé par l’avenue du ray sur le site même.

– Enfin, nous avions souhaité sauver la rotonde et la Populaire Sud comme témoins du passé sportif du site. Nous constatons que la rotonde a été sauvée et qu’un angle de la Populaire Sud, chargée de l’histoire des supporters depuis 1927, a été conservé.

Nous reconnaissons que nos propositions ont été intégrées dans le projet, démontrant en même temps que notre opposition constructive permet d’améliorer la qualité des projets et la qualité de vie des Niçois.

Patrick ALLEMAND

avril 2, 2019   Commentaires fermés sur Communiqué de presse

Verbalisation d’Omar Logang : Injuste !

 

Communiqué de presse de Patrick Allemand

De nombreux Niçois mais aussi des acteurs de la culture à Nice qui se sont émus de la verbalisation de Monsieur Omar Logang, artiste peintre niçois, alors qu’il ne faisait qu’exercer son activité artistique, Quai des États-Unis.

Alors qu’il était en train de peindre comme il en a l’habitude, Monsieur Omar Logang a reçu la visite d’un policier municipal qui lui a dressé un procès verbal d’un montant de 135 euros pour le motif suivant : embarras d’une voie publique par dépôt, sans nécessité, d’objets ou matériaux, entravant la libre circulation.

De quoi s’agit-il ? D’un chevalet ? De pinceaux ? De tubes de peinture ? De quelques œuvres ?

J’ai écrit au maire de Nice pour lui faire part de mon étonnement et de mon indignation et pour lui demander de bien vouloir annuler cette amende totalement injuste qui atteint, une fois de plus, ceux qui contribuent, par leur activité artistique, au rayonnement de Nice.

P.J Lettre de Patrick Allemand à Christian Estrosi

 

août 27, 2018   Commentaires fermés sur Verbalisation d’Omar Logang : Injuste !

Vente de biens immobiliers à Paris : Je demande au maire de Nice des explications !

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DE PATRICK ALLEMAND

La ville de Nice annonce qu’elle va vendre trois immeubles qu’elle possède à Paris, soit 45 logements et trois locaux commerciaux, pour une surface totale de 3640 m². Selon le 1er adjoint au maire de Nice, Philippe Pradal, le produit de cette vente sera intégralement reversé au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) dont le plan d’investissement comprend deux projets de maisons de retraite à Nice Méridia et à Saint Roch.

Le premier adjoint précise que ces trois immeubles sont mis à la vente pour 20 millions d’euros. Bien entendu, la somme peut paraître considérable. Il n’en est rien. Cela représente en réalité 5800 euros le mètre carré. C’est, à 300 euros près, le prix, au mètre carré, des immeubles qui seront construits dans le projet du Ray !

Or, le prix moyen du baromètre immobilier pour Paris, en 2018, indique pour le 9ème arrondissement, la somme de 9964 euros le mètre carré. En s’en tenant à appliquer ce prix moyen, multiplié par le nombre de mètres carrés on obtient 9964m² x 3640 = 36,2 millions d’euros et non 20 millions d’euros !

Pourquoi la ville de Nice vendrait-elle un bien 20 millions d’euros alors qu’elle pourrait légitimement en espérer beaucoup plus ?

C’est pourquoi, j’ai demandé au maire de Nice de me fournir des explications quant à un décalage aussi important (courrier en pièce jointe).

Patrick Allemand

P.J Lettre de Patrick Allemand à christian Estrosi

 

 

 

août 23, 2018   Commentaires fermés sur Vente de biens immobiliers à Paris : Je demande au maire de Nice des explications !