Random header image... Refresh for more!

Un climat politique de plus en plus infect !

 

Jusqu’où cela ira-t-il ? On est en droit de se poser légitimement la question.

Force est de constater que la politique devient de plus en plus violente avec des polémiques à répétition parfois fondées, parfois artificielles. L’ extrême-droite est devenue experte en stratégie de la tension !

Tout est devenu sujet à faire de rien une affaire d’État. Les réseaux sociaux sont devenus de terribles caisses de résonance, des accélérateurs.

Derniers exemples en date :
L’obscur Nick Conrad, rappeur inconnu au bataillon, signe un clip d’une violence inouïe « Pendez les blancs » qui n’a qu’un succès très relatif (quelques centaines de vues) jusqu’à ce que l’extrême droite s’en empare et en quelques heures en fasse le sujet numéro 1 de l’actualité politique nationale.

Le selfie présidentiel avec deux jeunes à Saint Barthélémy. L’attaque immédiate de Marine Le Pen et de toute l’extrême droite fait de ce selfie l’ événement du jour alors que Macron a dit des choses importantes dans les Antilles à propos de l’avenir de ces territoires, de l’Europe, de la reconstruction, et même de la corruption. Non la question du jour est : à qui était destiné le doigt d’honneur du jeune black, au président ou au quartier? Là encore l’ extrême-droite a orienté la médiatisation.

Cette technique est très dangereuse. Elle oppose les français, les uns aux autres. Plus la France s’opposera au sein d’elle même, plus elle se fragilisera vis-à-vis de Le Pen et sa clique.