Random header image... Refresh for more!

Sans-abrisme : l’opposition est utile.

La ville de Nice vient de faire savoir qu’elle mettrait en place un dispositif d’urgence pour l’accueil et la mise à l’abri des Sans Domiciles Fixes.

Rappelez vous l’an passé. La neige à Nice dans les premiers jours de février même si elle ne tenait pas au sol.

Le préfet avait actionné le plan Grand Froid demandant à la ville d’ouvrir en urgence des lieux d’hébergement en plus des accueils de nuit de la Rue Trachel et de la rue Balatchano.

Pour les femmes et les familles, le lieu choisi avait été correct. Il s’agissait du gymnase de l’école Fuon Cauda. Il n’en était pas de même pour les hommes, relégués dans les anciens locaux de l’institut à 4 kilomètres du centre ville, impasse Jules Michel à Bon Voyage, où les sans abris arrivaient transis et trempés.

Nous l’avions dénoncé vivement dès le lendemain et plusieurs fois dans l’année en Conseil municipal.

Cette année, un nouveau site, El Nouzah est ouvert pour 50 places supplémentaires avec petit déjeuner et collation possible. Et dès maintenant, sans attendre que le niveau 2 du plan hivernal ne soit déclenché par le préfet !