Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Pauvreté

Visite à la ressourcerie Actes

 

Elle est située 270 route de Turin et j’y suis resté un bon moment autour d’un café préparé avec gentillesse.
Ce fut l ‘occasion de saluer les salariés de cette ressourcerie qui travaille en lien avec la boutique située rue Spitalieri, derrière Nice Étoile.
Ici on collecte, on répare du petit électroménager, on donne une seconde vie à des objets, on refait des meubles. Tout le monde est à son poste.
C’était aussi l’occasion d’évoquer avec le personnel de direction les perspectives de développement, la prochaine arrivée d’une autre ressourcerie à l’Ariane.

novembre 23, 2019   Commentaires fermés sur Visite à la ressourcerie Actes

Une grande nouvelle pour les Liserons !

 

Depuis des années je me bats pour faire inscrire ce micro quartier dans les opérations ANRU (voir diverses interventions en conseil municipal ou métropolitain).

Depuis quelques années, le maire a évolué sur ce dossier auquel il était indifférent au départ. Tout avait été concentré sur Les Moulins, l’Ariane, et Pasteur. Mais laisser dériver Les Liserons était devenu explosif.

C’est Patrick Kanner, ministre de la ville sous la présidence de François Hollande, qui, le premier, a classé ce quartier en opération d’intérêt régional.

L’actuel gouvernement a suivi et ce sont 49, 3 millions d’euros qui vont être injectés dans une véritable opération de rénovation restructuration avec démolition de 69 logements, construction d’un espace sportif, nouvelles voies pour désenclaver le quartier, création d’un boulevard, etc.

C’était la seule solution pour opérer un véritable changement et un retour de ce quartier dans la République. Ce matin je m’en réjouis. Sur la photo, les immeubles qui seront réhabilités.

novembre 18, 2019   Commentaires fermés sur Une grande nouvelle pour les Liserons !

La précarité tue !

Un étudiant lyonnais est entre la vie et la mort.
Il s’est immolé par le feu devant le CROUS à Lyon. Nous ne sommes pas en Tunisie et ce jeune n’est pas Mohamed Bouazizi, l’homme qui, en s’immolant, avait déclenché le printemps arabe.

Nous sommes à Lyon et devant le CROUS car ce geste désespéré est justifié par la hausse continue de la précarité étudiante. On venait de supprimer la bourse à Hanass. Il ne pouvait tout simplement plus vivre. Encore que la bourse ne s’élève qu’ à 453 euros et ne permette pas grand chose.

Ce geste terrible met le zoom sur le creusement des inégalités devant les études supérieures ce qui est inacceptable. L’ État n’est plus capable d’assurer le seuil minimal ouvrant les études supérieures à tous.
Et encore on passe sous silence le scandale de la prostitution étudiante, pour financer les études, que personne ne veut voir parce que cela arrange tout le monde ! #laprecaritetue.

novembre 10, 2019   Commentaires fermés sur La précarité tue !

Grand âge : comment lutter contre l’isolement ?

 

La grande canicule de 2003 avec ces 15 000 morts avait été le révélateur du degré d’isolement de certaines personnes âgées.

Depuis le maintien à domicile a beaucoup progressé, assuré soit par les communes, soit par des associations qui salarient les aides à domicile.

Aide à domicile, une profession peu mise en valeur, difficile, nécessitant des qualités humaines et d’écoute, une formation qui doit être améliorée.

Tout cela est inclus dans le rapport de Myriam El Komri dont les conclusions sont rendues publiques aujourd’hui avec une soixantaine de propositions.

Je n’en ai pas encore connaissance mais ce dont je suis certain, c’est que tout ne viendra ni par la loi, ni par l’État. Les communes aussi auront un rôle à jouer et nous ferons bientôt une série de propositions dans le cadre du débat municipal.

octobre 28, 2019   Commentaires fermés sur Grand âge : comment lutter contre l’isolement ?

Déjeuner au Fourneau Économique auprès des personnes précarisées

 

Il y a des SDF mais pas que… Aussi des gens du quartier qui ne roulent pas sur l’or et qui viennent déjeuner au Fourneau pour un euro et en même temps lutter contre l’isolement qu’entraîne souvent la précarité économique

Ce fut l’occasion pour moi, comme chaque année, de saluer tous les joueurs de cartes et puis de déjeuner au milieu d’eux au sous sol, une salade, des pâtes à la bolognaise et deux tranches d’ananas.

Puis de mieux évaluer la situation en entretien avec sœur Anne-Marie. La fréquentation est un peu moins forte que l’an passé ce qui nous a tous deux réjouis mais cela demande une analyse plus fine quand les mauvais jours arriveront car là, l’été indien est exceptionnel.

octobre 3, 2019   Commentaires fermés sur Déjeuner au Fourneau Économique auprès des personnes précarisées