Random header image... Refresh for more!

Halle de la Gare du Sud : mise au point.

 

Je ne suis pas intervenu dans ce dossier pour réaliser une opération politique. Nous avons voté pour ce dossier, ce qui signifie à minima que nous avons envie qu’il réussisse.

Néanmoins cette halle est confrontée à une cascade de problèmes qui ont peu ou prou la même origine : une chaleur étouffante. Et si je n’étais pas intervenu pour tirer la sonnette d’alarme eh bien rien ne se passait !
Trois pages complètes dans Nice Matin en 14 jours, c’est beaucoup pour une halle sans problèmes.

Le trésorier et le secrétaire de l’association des commerçants des halles gourmandes ripostent paraît-il, à propos de déclarations que je n’ai pas faites. Je n’ai jamais dit que la fréquentation avait été divisée par 10. Ces propos qui me sont attribués ont été tenus par un commerçant à un journaliste de Nice Matin.

Ce que j’ai affirmé c’est que le chiffre d’affaire avait en moyenne chuté de 40% et cela personne pour le moment ne l’a contesté.

Enfin si cela allait si bien :

Pourquoi les commerçants se sont-ils constitués en association il y a seulement 10 jours ? Il leur a fallu trois mois pour se rendre compte qu’il leur manquait un porte-parole ?

Pourquoi cette association envisagerait-elle une action en justice contre Urban Renaissance pour le manque à gagner dû à la baisse du nombre de clients sur le site pour cause de chaleur ?

Décidément j’ai bigrement bien fait d’intervenir dans ce dossier pour lequel désormais tout le monde s’agite. Si cela peut contribuer à activer les solutions, ce sera parfait.