Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Hollande

François Hollande n’ est jamais parti !

 

 

Si la voix de François Hollande est très présente depuis quelques mois c’est simplement pour indiquer qu’il n’ est jamais parti, qu’on ne se met pas en retrait de la France et que la politique, il aime ça, il vit pour ça.

Il aura au moins un mérite, celui de ne jamais avoir caché ses intentions : continuer à peser dans le débat public.

Fini les je me retire de la vie politique qui ne sont que des faux départs. Rappelez vous Lionel Jospin retiré de la vie politique le 21 avril 2002 mais essayent désespérément par tous les moyens de revenir en 2007 qui à affaiblir Ségolène Royal.
Rappelez vous Nicolas Sarkozy retiré de la vie politique mais tentant de se rendre incontournable pour 2017 avant d’être balayé par François Fillon.

Avec Hollande, rien de tout cela. Il n’a jamais dit le 9 décembre 2016 qu’il se retirait de la vie politique. Il tirait simplement le constat qu’il était à ce moment là, empêché d’être candidat à sa succession.

Aujourd’hui il est redevenu une voix qui compte au PS, il est même l’opposant socialiste le plus efficace. Et cela les militants l’ont compris. Partout où il passe pour signer son livre c’ est le même engouement. Cherbourg n’ a pas dérogé à la règle même si la présence de Bernard Cazeneuve à ses côtés ajoutait du sens aux critiques formulées sur l’exercice du pouvoir par Emmanuel Macron.

Le défi de François Hollande n’ est pas mince. Il s’agit après avoir renoué avec les militants de renouer avec son électorat. Aujourd’hui seulement 17% souhaitent le voir jouer un rôle majeur dans les années à venir. C’ est à la fois peu et beaucoup à la fois, à peine un an après avoir quitté l’Elysée.

Il est clair en tout cas que si Emmanuel Macron n’avait pas commis la faute stratégique d’ouvrir un espace politique entre lui même et Mélenchon, ma parole de François Hollande serait inaudible.

La partie d’échec entre le surdoué et l’experimenté vient de commencer. Et une chose est claire, c’est que François n’a renoncé à rien !

septembre 1, 2018   Commentaires fermés sur François Hollande n’ est jamais parti !

François Hollande à Nice le 14 juin 2018

Hollande

Demain, journée exceptionnelle à Nice avec la venue de François Hollande à Nice. Il signera son livre, « les leçons du pouvoir » à la librairie Massena à partir de 16 heures.

juin 13, 2018   Commentaires fermés sur François Hollande à Nice le 14 juin 2018

Bpifrance

Bpifrance

Cette fameuse banque publique d’investissement créée par François Hollande et la gauche nourrissait les sarcasmes. Pourtant ceux qui s’intéressent à l’économie ont tout de suite vu quel levier cela pouvait être. Ce n’est pas un hasard si j’avais demandé à ce qu’elle soit partenaire de la Région au sein de l’Agence Régionale de l’Innovation et de l’Internationalisation (ARII).

L’année 2017 a été une année de forte activité pour elle.

En crédit, les cofinancements à l’investissement sont en hausse de 5,8 % et l’activité de garantie des prêts accordés par des banques françaises est en hausse de 6 %. Elle permet de cibler à 90 % des TPE (principalement lors de leur création ou de leur transmission).

L’activité de fonds propres a été particulièrement soutenue avec une progression exceptionnelle de 70 % pour un montant total mobilisé de 4 Md€.

Le nombre de garanties accordées aux PME est en forte augmentation tant en montants de garanties accordés (18,9 Md€, en croissance de 13 %) que de nouvelles opérations prises en garantie (+36 %), toutes tailles d’entreprises confondues.

Les activités de financement et d’accompagnement à l’export ont poursuivi leur essor, les volumes de Crédit Export atteignant 186 M€ contre 28 M€ en 2016. Par ailleurs 20 Md€ de garanties ont été accordés pour l’export. C’est un véritable décollage.

Enfin, plus de 7 500 entreprises ont bénéficié de missions de conseil, de formations ou de mises en relation d’affaires.

février 12, 2018   Commentaires fermés sur Bpifrance

La politique de l’offre, vous connaissez ?

FH

Rappelez vous, c’était aux vœux de 2014, François Hollande annonçait un changement de cap radical pour la politique économique de la France. Mettre en place une politique de l’offre, favorable aux entreprises, pour relancer la croissance par l’investissement. Il venait de rompre avec un vieux dogme socialiste, celui de la politique de la demande qui préconise la relance de la croissance par la hausse du pouvoir d’achat des salariés. Certes, il y a eu des imperfections, qui, fait plus regrettable, n’ont pas été rectifiées et le CICE a été distribué à tort à des entreprises du CAC 40 mais ce n’était pas là le cœur de la cible. Il s’agissait des PME.

Deux ans plus tard, les résultats des paris économiques de François Hollande sont là. Il s’est créé en deux ans plus d’entreprises qu’il en a disparu. Ce solde positif s’est traduit par la création de 165 000 emplois l’an passé. On parle de 95 000 nouveaux emplois prévus pour les deux premiers trimestres de cette année.

De la même manière, selon l’INSEE, le taux de croissance sera de 0,8 % pour le premier semestre 2017, le meilleur résultat depuis 2008. Enfin le taux de chômage atteindra son plus bas niveau des dix dernières années, 9,5 %.

Si l’on rajoute à cela que ce redressement économique s’est produit tout en ramenant le déficit du PIB autour des 3 % réclamés par Bruxelles, alors qu’il était de 5,7 % lorsque François Fillon gouvernait le pays, et que les comptes de la Sécurité Sociale sont à l’équilibre, je trouve que la France a bien été gérée sous la présidence de François Hollande.

Pourquoi l’a t’on empêché de se représenter ? Je ne vois guère qu’un délit de « sale gueule ». Tout cela n’est pas vraiment très rationnel.

Maintenant, il n’est plus temps de se lamenter mais de se tourner vers l’avenir et d’élire un candidat qui soit compatible avec la politique menée par François Hollande car, sur le fond, il me paraîtrait totalement incongru de remettre en cause une politique qui, manifestement, porte ses fruits et commence à faire reculer le chômage.

mars 20, 2017   Commentaires fermés sur La politique de l’offre, vous connaissez ?

Etre vigilants aux souffrances cachées !

 

hollande-1

 

C’est ce que nous a rappelé François Hollande ce matin.

« L’hommage que nous rendons aujourd’hui aux personnes handicapées ou malades abandonnés sous l’Occupation nous rappelle à notre premier devoir, un devoir de vigilance, face aux souffrances qui ne se voient pas, aux victimes que l’on n’entend pas, aux douleurs auxquelles on ne pense pas. Cette responsabilité a un nom dans la devise de la République : La Fraternité. » François Hollande lors de la cérémonie d’hommage aux victimes civiles, handicapées ou malades de la Seconde guerre mondiale.

Cet impératif de fraternité est plus que jamais nécessaire dans une société qui se morcelle et se divise chaque jour davantage. Ce rappel était utile.

décembre 10, 2016   Commentaires fermés sur Etre vigilants aux souffrances cachées !