Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Schéma des transports

 

Transports publics, Régie Ligne d’Azur, Ligne 2 du Tram : suite du feuilleton !

Dès la fin de la première semaine de septembre, notre groupe a été le premier à alerter le président de la métropole sur les difficultés auxquelles se trouvaient confrontés les usagers des transports publics.

Et nous avons obtenu un certain nombre de résultats positifs tout simplement parce que nous portions avec Paul Cuturello et Christine Dorejo une parole juste.

Autant le dire avec clarté ce nouveau schéma de transports a dû être pondu par un technocrate qui ne doit pas utiliser souvent les bus pour se déplacer. Les correspondances séduisantes sur le papier se révèlent à l’usage désastreuses en terme de temps perdu. La plupart des plaintes des usagers indiquent un temps de trajet doublé, voire plus.

Cette semaine a été aussi folle que la précédente et de nombreuses rumeurs font état d’un colère noire du président de la métropole.

Pour calmer la colère des Niçois, la métropole en est réduite à procéder à de nouveaux ajustements.

Ils portent sur la création de 3 nouvelles lignes.
A compter du 21 octobre la ligne 32 qui reliera Caucade, Sainte Marguerite, Ferber est prolongée pour rejoindre Magnan et la promenade des Arts.
Il y aura aussi la ligne 87 entre l’hôpital l’Archet la gare Thiers et la Promenade des Arts, de 6h à 21h avec une fréquence de 30 mns (attention c’est limite. )
Concernant la ligne 6, tous les trajets vont jusqu’à la Croix de Berra et elle devient une liaison directe avec Magnan.
Enfin le bus de Pessicart, ligne 70 rejoindra la gare SNCF(fréquence 35 mns).

Continuez à nous faire remonter les problèmes non encore résolus, nous porterons votre voix dans l’hémicycle du CUM.

A noter que depuis notre initiative, d’autres candidats potentiels ou déclarés se sont aussi saisis du dossier. Je tiens simplement à signaler que le retour à l’ancien schéma de transport de l’avant 2 septembre n’est ni possible ni souhaitable.

Pas possible car le verdissement prématuré des couloirs de bus qui relevait plus de préoccupations électorales qu’écologiques ne permet plus aux bus de les emprunter. Ils rentrent dans le flux de circulation, ce serait de nouveaux embouteillages, une perte de fiabilité horaire totale, bref une belle pagaille.

Pas souhaitable parce que la ligne 2 du tram demeure une avancée importante, mal exploitée aujourd’hui parce que ce nouveau schéma de transports a été pensé comme une substitution de la ligne 2 aux bus alors qu’il aurait dû être pensé en complémentarité. C’est l’erreur politique fondamentale commise par le président de la métropole.

Fouzia Ayoub, Annie Promonet, Elena Sanfilippo, Nicolas Delaire, Michele Viale, Françoise Assus-Juttner, Jean-Jacques Palos, et vous tous.

octobre 5, 2019   Commentaires fermés sur

Les bus RLA redesserviront la gare Centrale SNCF !

 

L’ avenue Thiers va voir repasser les bus desservant la gare centrale. Une décision rendue publique ce matin, 48 heures après notre conférence de presse avec Paul Cuturello et Christine Dorejo, sur les ajustements à faire dans la foulée de la réorganisation du réseau Ligne d’Azur.

Une première avancée suivie d’une seconde, le rétablissement de la desserte de Carrefour TNL, également pointée dans notre conférence de presse.

Tout ceci à l’attention de ceux qui ne voient pas toujours le rôle et l’utilité de l’opposition.

septembre 11, 2019   Commentaires fermés sur Les bus RLA redesserviront la gare Centrale SNCF !

Le tram à l’Ariane et à La Trinité

 

Hier soir c’était la réunion de rentrée du collectif pour l extension de la ligne 1 du tram à l’Ariane et à la Trinité.

Une ambiance de rentrée scolaire dans la bonne humeur avec une nouvelle donnée de taille. Selon le dernier Ipsos, 59% des niçoises et niçois soutiennent désormais l’idée d’un tram à l’Ariane. C’est la première fois que l’opinion publique niçoise, jusqu’à présent hostile à ce projet s’est retournée.

Il ne manquait personne à cette réunion où d’importantes décisions ont été prises sur la poursuite du travail en cours. Vont suivres un communiqué de presse, deux réunions publiques au minimum.

Il a été également décidé de mieux étudier les flux de circulation au delà de la Trinité pour voir comment il était possible de développer le multimodale grâce à des parkings relais. Une réflexion à un horizon plus lointain mais utile.

Étaient représentées les associations les Arianencs, les 3T, Nice au Cœur, Attack, Nouveau Souffle, Ensemble 06, le PCF, EELV, le Mrap et le MRC.

septembre 10, 2019   Commentaires fermés sur Le tram à l’Ariane et à La Trinité

Ligne 2 du tram : la puissance de la communication

 

Ce matin le quotidien régional titre à la Une  » ligne 2 du tram : déjà un million de passagers »
Vous vous dites, 1 million mais c’est formidable ! Quel succès !

Mais il y a une autre lecture. 1 million depuis le 28 juin, cela fait 1 million en 34 jours, soit 29 411 passagers par jour. Or l’objectif martelé publiquement par Christian Estrosi est 140 000
passagers par jour.

Nous en sommes encore loin.

août 5, 2019   Commentaires fermés sur Ligne 2 du tram : la puissance de la communication

Lignes 2 et 3 : Il manque 20 millions pour que ça tourne !

 

C’est le thème de la conférence de presse que j’ai tenu ce matin. Grâce aux pointages effectués par les équipes de Nice au Cœur qui étaient simultanément présentes au terminal 2 de l’aéroport, au terminus du CADAM, à la sortie du souterrain à Magnan et à la station souterraine de Jean Médecin, nous sommes en mesure de tirer certaines conclusions de la mise en service du premier tronçon souterrain de la ligne 2.

La situation réelle est moins idyllique que la version officielle exposée par le président de la Métropole lors de l’inauguration de la station Jean Médecin. En effet Christian Estrosi avait annoncé un temps de trajet particulièrement attractif de 26 minutes entre le port et l’aéroport terminal 2, avec une fréquence de 4 minutes une fois la L2 achevée.

Les vérifications opérées par les militants de Nice au Cœur ne valident pas ces hypothèses.

Sur le temps de trajet :

Sur les 11 rames, nécessaires qui sont parties de Jean Médecin entre 9h01 et 10h03 pour aller soit au CADAM, soit au T2 à l’aéroport, le temps de parcours a varié entre 24 et 29 minutes. La moyenne s’établit donc à 27 minutes.

Si l’on met 27 mns pour aller du T2 de l’aéroport à la station Jean Médecin, il est évident qu’on ne peut en mettre 26 entre le Port et l’aéroport. La durée totale du trajet port-aéroport T2 sera de 32 minutes, soit 6 de plus que ne l’indique la propagande estrosienne.

Sur la fréquence et le nombre de rames :

Actuellement, la fréquence est de 6 minutes. Elle devra être portée à 4 minutes dès le 2 septembre, date de l’interdiction de circulation des bus urbains et interurbains sur la Prom’.

La révolution (temps nécessaire à une même rame pour effectuer un second départ) pour relier les terminus de l’ouest à Jean Médecin est de 66 minutes.

Si l’on rajoute les 5 minutes aller et les 5 minutes retour entre l’arrêt Jean Médecin et le terminus du Port LYMPIA (partie souterraine restant à couvrir), le temps de la révolution passe à 76 minutes minimum.

Il y a actuellement 26 rames de commandées ou livrées : 19 sont prévues pour la L2 (16 en exploitation et 3 gardées en réserve pour la maintenance, les éventuelles réparations et la formation des conducteurs) et 7 pour la L3.

Il en faudrait 32, sinon RLA sera contrainte de plumer provisoirement la L3 pour atteindre le meilleur niveau d’exploitation possible sur la L2. A ce moment là, il ne reste plus que 4 rames sur la L3 (pour l’exploitation ET la réserve).

Ce qui dicte l’ensemble, c’est l’objectif de fréquence à 4 minutes car si cette fréquence n’est pas respectée, la L2 ne pourra pas absorber la totalité des usagers des lignes de bus qui sont amenées à disparaitre en septembre 2019, à la rentrée.

Or, pour que les L2 et L3 fonctionnent de manière optimale, il faut à minima 32 rames et non 26.

La RLA n’a donc pas commandé suffisamment de rames pour parvenir à cet optimum. Il en manque 6 ce qui correspond à peu près à une dépense de 20 millions d’euros.

L ‘ennui, c’est qu’on achète par une rame d’un tramway comme on achète sa voiture chez un concessionnaire, il faut la commander, la construire, la livrer, faire les essais etc. Cela peut prendre un an au minimum.

En attendant ces 6 rames manquantes, il faudra soit cannibaliser intégralement la L3, soit renoncer provisoirement à l’interdiction des bus sur la Prom’ pour garantir le transport par tram des usagers empruntant aujourd’hui le bus.

juillet 16, 2019   Commentaires fermés sur Lignes 2 et 3 : Il manque 20 millions pour que ça tourne !