Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Discrimination

Pas de grilles à l’église du Vœu

 

Il n’y aura pas de grilles pour clôturer le parvis de l’église du Vœu. L’évêque Monseigneur Marceau m’a confirmé son opposition et ses propos tenus publiquement lors d’une récente conversation qui portait plus généralement sur la place des Pauvres à Nice.

juillet 10, 2019   Commentaires fermés sur Pas de grilles à l’église du Vœu

L’arrêté anti-mendicité déféré devant la justice !

Je tenais à saluer l’action de la LDH qui a introduit, ce jour 3 juillet 2019, un recours en annulation, assorti d’un référé-suspension contre l’arrêté anti mendicité de la ville de Nice n° 2019-01731 pris par M. Estrosi le 3 mai 2019.

Je rappelle que cet arrêté que j’ai immédiatement dénoncé interdit de mendier dans de nombreux secteurs de la ville entre 9h et 22h ( ce qui est aberrant) et prévoit pour tout contrevenant une amende pouvant aller jusqu’à 38 euros.

juillet 3, 2019   Commentaires fermés sur L’arrêté anti-mendicité déféré devant la justice !

Ne pas rentrer dans la surenchère sécuritaire.

 

Ce matin j’ai dénoncé la surenchère sécuritaire à laquelle se prêtent Christian Estrosi et l’extrême droite, à propos des migrants et des SDF qui peuvent se trouver en haut des marches du parvis de l’église du Vœu, en proposant de clôturer cet espace par des grilles.

Je considère que le Maire de Nice cède à la pression politique imposée par Philippe VARDON par réseaux sociaux interposés.

Cela fait des années que les plus démunis trouvent refuge à cet endroit sans qu’il n’y ait jamais eu de problèmes notables.

C’est très grave car nous ne sommes pas encore en campagne électorale pour les élections municipales et il est hors de question que ce soit l’ex-identitaire Vardon qui en dicte les thèmes.

Mes déclarations ont été reprises par Nice Premium, C News, et France 3

juin 26, 2019   Commentaires fermés sur Ne pas rentrer dans la surenchère sécuritaire.

Silence, on marie à Nice !

 

Il existait depuis 2014 une charte des mariages qui a plutôt bien fonctionné.

Aussi c’est avec surprise que nous avons étudié la délibération 0.8 sur laquelle Paul Cuturello est intervenu et qui nous proposait de voter un règlement règlement intérieur pour « donner plus de solennité » à l’événement.

En fait, sous couvert de « solennité » il s’agit « d’encadrer plus » une cérémonie qui l’est déjà suffisamment.

Les nouvelles contraintes sont nombreuses et clairement un signal aux électeurs du RN. Je sens qu’on va se régaler dans les mois qui viennent.

Il y avait un périmètre autour de la mairie où il fallait perturber le moins possible la circulation et les riverains. Ce périmètre est étendu à l’ensemble de la ville.

La responsabilité du couple de mariés est accentuée en cas de débordements et les cas où le mariage peut être reporté sont désormais plus nombreux.

Le drapeaux sont interdits. Si demain un supporter du Gym se marie, on ne pourra pas voir de drapeau de l ‘OGCNice.

Les tenues burlesques sont interdites. Mais qu est ce qu’ une tenue burlesque ? On ne veut pas de comoriens en tenues traditionnelles ? Il faut le dire. Interdira t’on le mariage d’un nageur de l ‘ONN dont le dress code est une paire de palmes ?

Le riz est également interdit. Bref !

Les téléphones portables devront être fermés pendant la cérémonie. Mais nous sommes en 2019. Les invités se servent de leurs portables comme d’ un appareil photo.

C’est démagogique et inapplicable.

C’est la raison pour laquelle nous avons voté contre ce règlement intérieur.

NB : je conseille aux futurs mariés qui devront signer ce règlement de le joindre au faire-part envoyé à leurs invités. Ça aura de l’allure !

juin 21, 2019   Commentaires fermés sur Silence, on marie à Nice !

Vieillir à Nice n’est pas facile.

L’hôpital Saint Roch ayant échappé aux promoteurs mais pas au tout sécuritaire, il reste un problème entier, l’incroyable déficit de Nice en EHPAD publics.

Aujourd’hui la majorité des places en EHPAD privés sur la ville se situe entre 3000 et 3500 euros mensuel, donc pas à la portée de tout le monde.

Les politiques de maintien à domicile ne peuvent pas tout. Il y a un moment où le placement devient inéluctable.

Il faut construire une politique ambitieuse en matière d’hébergement pour personnes âgées afin de permettre aux personnes aux revenus modestes de passer leurs derniers jours dans la dignité et au soleil de la côte.

Aujourd’hui elles sont reléguées dans des EHPAD ruraux, éloignés de leur famille. Pour elles, c’est l’inégalité sociale jusqu’au bout de la vie.

juin 18, 2019   Commentaires fermés sur Vieillir à Nice n’est pas facile.