Random header image... Refresh for more!

Vous connaissez les Liserons ?

Liserons-3

Il s’agit d’un quartier en impasse de Nice Est, non loin de la pénétrante du Paillon, entre le quartier Bon Voyage et l’Ariane. Les élus se penchent sur la rénovation de la cité, et ils l’ont fait savoir, en organisant une visite suivie par la presse ce matin !

Ce secteur est intégré au programme RU (rénovation urbaine) qui dépend de l’Etat. Je l’avais obtenu du temps où Patrick Kanner était ministre de la ville.

Le quartier « qu’il faut reconquérir » selon le maire Christian Estrosi, fait l’objet d’une rénovation et différents travaux sont programmés : réhabilitation d’un terrain de jeu, rénovation des parkings, purge de la falaise pour sécuriser les lieux.

Le préfet souligne de son côté que cette réhabilitation est indispensable, à la fois pour les habitants, la circulation, et la sécurité.

Mais aujourd’hui ce problème est dépassé.

D’abord, ce n’est pas au petit matin qu’il faut aller aux Liserons. Il y fait très froid en cette saison, souvent deux degrés de moins que le reste de la ville) et on ne rencontre personne. C’est vers 17 heures, le soir, quand le « commerce » bat son plein. Lorsque les guetteurs font la circulation, filtrent les véhicules. Tous les jours, en toute impunité, au point que les résidents non impliqués désespèrent de la République.

Ensuite, l’urgence n’est malheureusement plus à la poudre aux yeux, à la rénovation d’un multisite sportif. Elle est au nettoyage des dealers qui gangrènent cette cité et font règner la peur. C’est ce qui explique ma déception lorque j’ai lu ce matin que les quartiers ciblés par la nouvelle police de sécurité quotidienne pour Nice étaient une nouvelle fois l’Ariane et les Moulins !

Quand fera-t-on preuve de volontarisme politique en faisant l’union sacrée des polices pour stopper cette honte ? Puisque le président veut mettre des contraventions, que la police mette tout simplement une patrouille en bas entre 17h et 22h et opère des contrôles sur le va-et-vient des véhicules et vous verrez à quelle vitesse les caisses de l’Etat se rempliront.