Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Sécurité

Loi antiterroriste, les pouvoirs du préfet sont accrus !

Loi antiterroriste

Liberticide pour la gauche, laxiste pour la droite, la loi entrera en vigueur dès le mercredi 1er novembre, prenant ainsi le relais de l’état d’urgence.

Vous trouverez ce qui change en cinq points. Ce qui est assoupli par rapport à l’état d’urgence et ce qui ne change pas. je n’ai pas pu m’empêcher d’effecteur quelques extrapolations locales.

  • Les contrôles de sécurité seront plus fréquents.

C’est difficile? sauf à être sur une position idéologique? de s’en plaindre. Match de football, concerts, manifestation… Pour tout événement où les autorités estiment qu’il existe un risque d’attaque terroriste, le préfet pourra mettre en place des périmètres de sécurité avec inspection des bagages et palpations des participants. Les autorités auront ainsi le droit de recaler de l’événement tout participant qui refuse de se plier au contrôle. Cela paraît logique.

  • Les visites domiciliaires posent problème.

En fait, il s’agit de perquisitions de domiciles qui ne se feront plus obligatoirement à l’initiative de la justice mais à la demande de l’autorité administrative, en l’occurrence le préfet. C’était le cas sous l’état d’urgence. C’est cette disposition qui permet à certains de dire, à juste titre, que l’on a intégré des dispositions de l’état d’urgence dans la loi. Comme avant, ces perquisitions ne peuvent avoir lieu que de 6 heures à 21 heures (sauf en cas de danger immédiat).

  • Des lieux de cultes plus simples à fermer.

C’est l’un des points les plus sensibles. Jusqu’ici, seule l’existence de « documents écrits » ou de « propos tenus » incitant ou faisant l’apologie du terrorisme pouvait justifier la fermeture administrative d’un lieu de culte. Dorénavant, cela devient possible pour une durée maximale de six mois si ceux-ci y propagent des « idées et théories » menaçantes. En gros, les preuves matérielles ne seront plus nécessaires pour ordonner une fermeture administrative. Là, la place à l’arbitraire est très dangereuse. On ne peut s’empêcher de penser à la pression que le maire de Nice mettra sur le préfet pour faire fermer la mosquée Ennour par exemple.

  • Des assignations moins contraignantes.

Dans le cadre de l’état d’urgence, un individu pouvait être assigné à domicile. Dorénavant, il pourra être assigné à un territoire plus vaste, comme celui d’une commune, afin qu’il puisse poursuivre ses activités professionnelles et familiales. Il devra aussi se présenter à la police une fois par jour, contre trois sous l’état d’urgence, sauf s’il porte un bracelet électronique. On peut donc considérer à juste titre que la loi antiterroriste assouplit les règles de l’état d’urgence.

  • Des contrôles aux frontières élargis.

Jusqu’ici, la police aux frontières pouvait contrôler l’identité d’un individu uniquement à l’intérieur d’une gare, d’un port ou d’un aéroport. Désormais, elle pourra effectuer ces contrôles dans un rayon de 20 km autour des lieux de transit internationaux. On peut se poser la question de savoir si sur le terrain, cela ne s’appliquera pas aux migrants.

novembre 2, 2017   Commentaires fermés sur Loi antiterroriste, les pouvoirs du préfet sont accrus !

Le retour de la police de proximité !

PoliceProximite

La police de proximité, promise pendant la campagne électorale sera mise en place avant la fin de l’année, vient d’indiquer le Ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb. Cela se fera sous la forme d’une Police de sécurité quotidienne.

C’est incontestablement un marqueur idéologique de gauche par rapport à la droite qui, elle, privilégie toujours la police d’intervention.

C’est le pari de la prévention et, en même temps, une autre manière de travailler, d’infiltrer les quartiers, d’être au plus près sur le terrain des endroits où cela peut déraper tant en matière de délinquance que de radicalisation.

Il ne faut pas céder aux pressions politiques ou syndicales qui ne vont pas manquer de se produire, mais il ne faudra pas mentir non plus.

Avec une feuille de route réclamant au Ministre de l’Intérieur 589 millions d’euros d’économies pour le budget 2018, personne ne pourra faire croire que cette réforme structurelle se fera sans restructurations et sans redéploiements.

Cette réforme a un impératif de réussite. Aussi nous ne sommes pas à trois mois près. Elle nécessite l’adhésion la plus large possible, donc un dialogue de fond avec les organisations syndicales, une large concertation.

L’idée d’une analyse globale de la situation actuelle des quartiers difficiles, également sur le plan socio-économique et pas seulement sécuritaire, me paraît bonne, surtout en y associant les acteurs sociaux et l’Education nationale, et en évaluant les dispositifs tels que les contrats de ville et ou les contrats locaux de sécurité.

Je demeure persuadé que, dans ces quartiers, une présence permanente de la police avec l’installation d’annexes de commissariat à partager par voie de convention avec les communes et les polices municipales, sont la meilleure des réponses.

août 17, 2017   Commentaires fermés sur Le retour de la police de proximité !

Un véhicule est devenu une arme !

Sept-Sorts

Il faut dire que l’attentat de Nice avait de quoi marquer les esprits : 86 morts en à peine 3 minutes par un homme seul au volant d’un 19 tonnes.

La blessure a été profonde pour Nice, pour la France et même pour le monde. Car cet attentat a démontré la « puissance » que pouvait avoir un homme seul au volant d’un véhicule qu’il transforme en bélier.

Depuis Mohamed Lahouaiej-Bouhlel,  qui a hélas « montré la voie », les attaques au volant de véhicules se sont multipliées : Londres par deux fois, Berlin et tant d’autres.

Ce que personne n’avait prévu, c’est que des dépressifs en mal de notoriété malsaine, ou des racistes comme en Virginie, allaient emboîter le pas aux terroristes de l’Etat islamique. Depuis hier, une commune de 450 habitants, Sept-Sorts, dont personne ne connaissait l’existence fait la une de tous les médias.  Et une fillette y a perdu la vie.

Nous sommes là face à une menace d’un nouveau type à laquelle les pouvoirs publics ne peuvent répondre.

août 15, 2017   Commentaires fermés sur Un véhicule est devenu une arme !

Incendie à Luceram !

IncendieLuceram

250 pompiers s’efforcent actuellement de contenir un incendie à Luceram. Encore une fois les soldats du feu sont mis à contribution.

Si j’insiste sur ce qui se joue en ce moment, c’est que Lucéram a déjà été l’objet d’un incendie en 2003 qui fut mémorable.

Un feu vicieux qui courait sous la tourbe et multipliait les foyers. Il fallut 8 jours pour en venir totalement à bout car deux autres facteurs avaient considérablement gêné mes pompiers :

– Des pneus, présents en nombre sur les pentes du sommet du Col de Braus, qui dévalaient enflammés et faisaient partir de nouveaux foyers.
– Des cartouches, datant de la seconde guerre mondiales, qui explosaient sous la chaleur et contribuaient à la propagation des flammes.

Il y a juste à espérer que les enseignements aient été tirés à l’époque afin que l’on vienne à bout de cet incendie rapidement.

2003 avait été une année cauchemardesque pour toute la Région PACA et le Conseil régional avait participé au reboisement avec une importante subvention.

L’incendie vu de Colomars (photo)

août 13, 2017   Commentaires fermés sur Incendie à Luceram !

Sécurisation de la Promenade des Anglais : Attention à ne pas en faire un espace à deux vitesses !

 

Securisation Prom

 

Notre groupe à la métropole a constamment ce souci. En effet le maire de Nice vient d’inaugurer un premier tronçon de Promenade sécurisée entre les Ponchettes et Gambetta. C’était l’objet d’une délibération initiale qui n’évoquait pas la partie entre Gambetta et Lenval et j’étais intervenu pour insister sur le fait que le camion fou était entré sur le trottoir à hauteur de Lenval et qu’il fallait sécuriser également cette partie.

Nous avons été écoutés et nous en prenons acte. Aux 9,8 millions d’euros initialement prévus, une autre tranche de travaux a été rajoutée et ce sont près de 20 millions d’euros qui sont actuellement injectés pour sécuriser l’ensemble de la zone entre Lenval et les Ponchettes d’ici le 10 juillet.

La somme peut paraître importante mais c’est le prix à payer pour espérer avoir un dispositif anti-intrusion efficace des Ponchettes jusqu’à Lenval, composé de plots et de câbles anti-intrusion. Si l’entrée de véhicules sur le trottoir sud sera toujours possible, elle sera désormais très réglementée et soumise à un contrôle préalable des véhicules et des plaques d’immatriculation par caméra.

Il restera la zone entre Lenval et Carras à sécuriser. Pas avant 2019. Notre groupe insistera pour que ces délais soient réduits. Il proposera de différer de quelques mois d’autres investissements pour achever la sécurisation de la Promenade. Il serait regrettable que s’installe l’idée qu’il y aurait une Promenade à deux vitesses : une, ultra sécurisée pour les touristes, et l’autre, laissée en l’état car fréquentée par les seuls Niçois de l’Ouest.

juin 13, 2017   Commentaires fermés sur Sécurisation de la Promenade des Anglais : Attention à ne pas en faire un espace à deux vitesses !