Random header image... Refresh for more!

L’arrêté anti-mendicité déféré devant la justice !

Je tenais à saluer l’action de la LDH qui a introduit, ce jour 3 juillet 2019, un recours en annulation, assorti d’un référé-suspension contre l’arrêté anti mendicité de la ville de Nice n° 2019-01731 pris par M. Estrosi le 3 mai 2019.

Je rappelle que cet arrêté que j’ai immédiatement dénoncé interdit de mendier dans de nombreux secteurs de la ville entre 9h et 22h ( ce qui est aberrant) et prévoit pour tout contrevenant une amende pouvant aller jusqu’à 38 euros.