Random header image... Refresh for more!

Allo mairie : Ce que j’ai dit à France Bleu sur cette application.

 

Interwiewé par Françoise Polveche, j’ai indiqué les prières conclusions que je tirais de cette application.

C’est un remake de Reporty mais en plus light et en plus habile, donc plus difficilement critiquable.

L’application comprend trois boutons : police Municipale, Allo mairie, signalement.

C’est le bouton signalement qui concentre notre attention. Or les enseignements de l’interdiction de Reporty par la CNIL ont été tirés. Le « Reporty light » ne permet plus la captation audio ou vidéo. Vous appuyez sur le bouton signalement, vous êtes geolocalisé, vous pouvez envoyer une photo, dont les éléments d’identification seront floués si elles sont exploitées.

C’est ce qu’on appelle avoir de la suite dans les idées.

La seconde habileté consiste à avoir fait d’Allo Mairie un espace multiservice d’information, il y a plusieurs rubriques : la jeunesse, les loisirs, l’agenda etc et non une application dédiée à la sécurité.

Désormais il y a même une rubrique boîte à idées.

Il faut donc faire preuve de vigilance mais on ne peut pas l’assimiler à Reporty au risque d’apparaître laxiste, ce que nous ne sommes pas, ou de voir notre position grossièrement caricaturée dans le genre « la gauche défend les délinquants, moi je défend les braves gens ».