Random header image... Refresh for more!

L’argent ne permet pas tout mais tout de même de belles absurdités!

 

Il était 2 heures du matin et vissé à mon fauteuil je regardais les championnats du monde d’athlétisme de Doha et plus précisément les 50 kms marche hommes et femmes.

Lorsque j’ai vu Yohann Diniz abandonner, au bord de l’épuisement, j’ai pris conscience de ce que je regardais.

J’ai déjà vu des trucs absurdes. Mais ce que j’ai vu cette nuit dépasse tout. Voir ces athlètes ruisselants, au bord de la surchauffe et de la syncope, parcourir ce 50 km marche dans la nuit avec 38 degrés de ressenti , sur un pont, sous les projecteurs et sans spectateurs, cela dépasse l’entendement.

Cela nous donne un avant goût de ce que pourrait être une coupe du monde de football au Qatar. J’espère que les officiels de la FIFA verront ces images et qu’ils trouveront une solution alternative.