Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Hollande

François Hollande renonce !

 

hollande

 

Nous venons de vivre un moment d’histoire à 20 heures. François Hollande vient d’annoncer qu’il ne briguera pas un second mandat. Pour la première fois sous la 5ème République, un président ne se représentera pas. Je suis admiratif devant cet homme qui a pris une décision difficile, lucide et respectable. Je suis triste pour cet homme qui ne méritait pas le lynchage qu’il a subi depuis des mois.

Je pense qu’il l’a prise parce qu’il place au dessus de son destin personnel l’intérêt supérieur de la nation et l’intérêt de la gauche.

Merci président pour tout ce que tu as fait pour notre pays que tu continueras de servir jusqu’au mois de mai et au delà par ta voix qui portera.

décembre 1, 2016   Commentaires fermés sur François Hollande renonce !

L’inversion de la courbe du chômage est bien là !

hollande-baisse-chomage

Le chiffre du jour, c’est bien – 66.300 chômeurs et pas les 96 % d’impopularité. Merci au journal « Le Monde » !

Cette fois, le doute n’est plus permis. Qu’on le veuille ou non, qu’il plaise ou pas, François Hollande est parvenu à gagner son pari. Il y a une réelle inversion de la courbe du chômage.

La baisse du mois de septembre de 66.300 chômeurs de moins est historique. C’est la plus forte baisse mensuelle depuis le gouvernement Jospin, il y a 16 ans ! Cela représente une tendance à la baisse sur un an de 90.000 chômeurs sur 9 mois, soit l’équivalent de moins 10.000 de moyenne chaque mois.

Avec 3.490.500 chômeurs à la fin septembre 2016, le nombre total de chômeurs de catégorie A est désormais inférieur à ce qu’il était fin 2014, soit 3.496.400. Il est repassé sous la barre symbolique des 3,5 millions.

Il serait temps que tout le monde prenne conscience qu’il faut en finir avec ce « Hollande Bashing » totalement irrationnel et que chacun comprenne que si ça ne va pas mieux pour lui individuellement, ça va mieux pour le pays et que ce mieux collectif est nécessaire pour pouvoir ensuite améliorer la situation individuelle de chacun d’entre nous.

Je souhaite à tous ceux qui ont retrouvé un emploi ce mois-ci, un nouveau départ dans la vie et je dis aux autres qu’il faut garder espoir parce que l’économie se redresse.

octobre 25, 2016   Commentaires fermés sur L’inversion de la courbe du chômage est bien là !

François Hollande a officiellement lancé la Garde Nationale !

hollande-garde-nationale

Entendons nous bien sur ce que veut dire Garde Nationale. Nous ne sommes ni en Tunisie où la garde nationale a joué un rôle important dans la révolution du jasmin, ni en Irak, où la garde nationale présentée comme le corps d’élite de l’armée de Saddam Hussein fut en fait le chef de file de la débacle. Nous ne sommes plus non plus en 1791, où, dans un discours à l’Assemblée constituante, Robespierre définissait l’organisation de gardes nationales, conçues en pleine Révolution française, pour assurer la tranquillité publique. Elles seront dissoutes un siècle plus tard. Mais l’histoire est un éternel recommencement. jeudi dernier, François Hollande a officiellement annoncé la constitution d’une garde nationale pour lutter contre le terrorisme. Nous ne sommes pas enfin en Russi, où Vladimir Poutine vient de créer une garde nationale, au printemps dernier, directement placée sous ses ordres.

Il ne s’agit pas d’un corps ou d’une entité autonome. Il s’agit d’atteindre un objectif. L’objectif de la garde nationale est double, souligne l’entourage du président : « Répondre au besoin de protection du pays » en soulageant les militaires, les policiers et les gendarmes déployés sur le terrain, très sollicités, mais aussi satisfaire le « désir d’engagement des Français de servir la nation ».
L’appel de François Hollande à rejoindre les réserves opérationnelles semble avoir été entendu. Depuis novembre 2015, les centres de recrutement croulent sous les demandes, selon plusieurs sources ministérielles. Les sollicitations ont été multipliées par quatre ».

Les réserves opérationnelles représentent aujourd’hui un vivier de 63 000 personnes (de 17 à 35 ans), dont 5 500 sont déployées chaque jour depuis cet été. Les effectifs doivent monter en puissance pour atteindre 72 000 personnes en 2017, puis 85 000 en 2018. A cette date, la gendarmerie, la police et l’armée devraient pouvoir mobiliser chaque jour 9 250 réservistes à l’entraînement, en opération ou en renfort de la sécurité quotidienne des Français.

Le budget sera revu à la hausse en conséquence. Il devrait atteindre 311 millions d’euros en 2017, soit 100 millions de plus que celui qui était prévu pour les réserves opérationnelles dans le projet de loi de finances.

Pour assurer ces objectifs et attirer des volontaires, en particulier des jeunes, l’Etat mise sur cinq mesures, tirées des recommandations d’un rapport parlementaire remis en juillet sur la garde nationale. Les deux premières visent les moins de 25 ans : le permis de conduire sera financé à hauteur de 1 000 euros si le jeune réserviste le passe pendant son contrat. Une allocation mensuelle de 100 euros lui sera également versée s’il est étudiant et s’il s’engage « pour une durée de cinq ans », avec trente-sept jours par an sur le terrain (la moyenne est de vingt-huit jours).
Une prime de 250 euros leur sera versée s’ils renouvellent leur contrat initial d’engagement pour une durée de trois à cinq ans. Ils pourront aussi valoriser leurs compétences acquises pendant leur contrat dans la garde nationale grâce à des « passerelles institutionnelles vers les métiers de la sécurité privée ».

La dernière mesure cible les entreprises pour faciliter l’engagement de salariés, souvent difficile, grâce à une réduction d’impôt. Coût total de ces mesures, réduction fiscale mise à part : 12 millions d’euros.

Quels seront les effectifs de cette Garde Nationale dans notre département et dans notre ville de Nice, ces chiffres, que je n’ai pas en ma possession, seraient intéressants à connaître.

octobre 17, 2016   Commentaires fermés sur François Hollande a officiellement lancé la Garde Nationale !

Avantages des anciens présidents : Hollande fait le choix de la transparence !

 

avantages-pr

Les avantages matériels des ex-chefs d’Etat prévus par une simple lettre de 1985, adressée par Laurent Fabius, alors premier ministre, à Valéry Giscard d’Estaing, et fixant le « statut dans la nation des anciens présidents » sont désormais légalement fixés.

Alors que les anciens présidents (Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy) coûtent chaque année 10,3 millions d’euros à l’Etat, François Hollande a décidé de limiter leurs avantages, principalement dans le temps.

Ainsi, ces derniers continueront à pouvoir bénéficier d’une équipe de sept collaborateurs permanents (et deux agents de service) mais seulement pour cinq ans, période au-delà de laquelle leur nombre sera réduit à trois collaborateurs et un agent de service. Pour les chefs d’Etat investis avant le 15 mai 2012, le délai de cinq ans court à compter de la date d’entrée en vigueur du décret. Compte tenu de l’âge respectable de Valéry Giscard d’Estaing et de la maladie de Jacques Chirac, il y a gros à parier que ce décret ne s’appliquera qu’à Nicolas Sarkozy.

Pour les chefs d’Etat élus après François Hollande, un appartement de fonction meublé sera toujours mis à leur disposition à l’issue de leur mandat – et sans limite de temps – mais il ne sera plus question d’y affecter deux personnes.

Plus question non plus de voiture de fonction avec deux chauffeurs ni, comme le suggérait le rapport du premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud, d’offrir les transports gratuits en première classe, dans le train comme dans l’avion.

Enfin, ces derniers continueront de percevoir une « dotation » de 65 000 euros brut par an, une mesure entérinée par la loi dès 1955.

octobre 6, 2016   Commentaires fermés sur Avantages des anciens présidents : Hollande fait le choix de la transparence !

TAFTA : Contrairement à ce que tout le monde pensait, Hollande a tenu bon !

tafta-hollande

Les eurodéputés socialistes et radicaux se réjouissent que la France demande l’arrêt des négociations du TAFTA/TTIP

Quand MM. Barroso et De Gucht ont lancé ces négociations en 2013, certains étaient sceptiques face à un projet d’accord qui semblait s’inscrire avant tout dans l’intérêt des multinationales, au détriment de la puissance publique, des salariés et des consommateurs européens. Néanmoins il fallait être à la table des négociations avant de juger. C’est la différence entre la gauche de gouvernement et la gauche de protestation. C’était celui-ci le choix responsable. C’était compliqué de rejeter tout en bloc sans avoir discuté. Il fallait démontrer.
Notre vision de la mondialisation, c’est le juste échange. Celui où la protection sociale, nos préférences collectives dans la santé ou l’environnement, la culture.

 ou la protection des données personnelles sont défendues et non bradées au profit du « tout marché » et du libre échange. Celui d’une Europe qui sanctuarise ses services publics, qui n’hésite pas à protéger son agriculture, son industrie.

Si nous avons obtenu la transparence des négociations, la protection des services audiovisuels et de la culture et pesé sur la réforme de l’arbitrage privé – le fameux ISDS –, force est de constater que l’état des tractations entre l’Europe et les Etats-Unis était profondément inéquitable au profit des Américains.

Plusieurs de nos lignes rouges n’ont pas été respectées : la défense du droit du travail, la santé,la sécurité alimentaire, la protection des données personnelles, la préservation des appellations d’origine contrôlée (AOC), la protection de la propriété industrielle et intellectuelle, la préservation de la qualité des services publics…

Là où les anti-hollande faisaient déjà leur miel, ils se sont trouvés avec l’herbe coupée sous le pied.

Le choix fait par le président de la République et par la France de dire stop est le bon. Je n’entend personne à la gauche du PS s’en féliciter.

septembre 14, 2016   Commentaires fermés sur TAFTA : Contrairement à ce que tout le monde pensait, Hollande a tenu bon !