Enfin une concertation publique digne de ce nom

Une concertation publique est organisée pour le réaménagement de la place île de Beauté et la rue Cassini.
Les niçois.es sont appelés à formuler des propositions en allant à la maison des associations, place Garibaldi de 9h à 19h du lundi au vendredi, jusqu’au dimanche 1er octobre.
En général les concertations publiques sont organisées de telle manière ( mosquée En Nour, aéroport) que les niçois.es ne puissent répondre (horaires d’ouverture, lieu)
Cette fois tous ces obstacles sont levés. Comme quoi quand on veut on peut.
Prenez la parole, devenez force de proposition. Nice au Cœur organisera sans doute une réunion citoyenne la dessus si les conditions sanitaires le permettent.

30 km/h en ville : un vrai débat.

Dans le projet de Nice au Cœur, la limitation de vitesse à 30 /h était à l’ordre du jour. Non pas sous la forme d’une généralisation mais sous forme d’une extension<

Nous proposions, quartier par quartier, en liaison avec les comités de quartier et les conseils de quartiers de définir ce qui devait rester à 50 km/h et ce qui pouvait être abaissé à 30 kms / .

Il en était ainsi de la totalité des groupes scolaires mais il fallait aller plus loin notamment à proximité de grands équipements publics, de zones 30 s’imposant d’elles mêmes en cas de réduction du nombres de voies de circulation, etc.

Nous voulions promouvoir cette démarche avec un objectif précis, diminuer de 25% le nombre d’accidents matériels et corporels afin de rendre la ville plus apaisée et plus sûre.

Par contre étendre la zone 30 à toute la ville ne me paraît pas être une bonne solution.

IKEA : Comment mettre la pression sur la justice !

Ikea

Ce post n’est pas sur le fond du dossier. Chaque camp, les « pro » et les « anti » IKEA ont des arguments légitimes à faire valoir.

La cour administrative d’appel a rejeté le recours introduit par l’association « En toute franchise » contre le projet IKEA dans la plaine du Var.

Il ne reste plus que le Conseil d’État, ultime juridiction, pour tenter d’obtenir l’annulation du permis de construire.

Mais, nous entrons dans une phase surréaliste dont la ville de Nice a le secret. En effet, Christian Estrosi juge le risque Conseil d’État nul ! Il pourrait faire preuve de plus de modestie. Il a notamment perdu en Conseil d’État face à la mosquée En Nour alors qu’il était persuadé de gagner.

Mais, il juge le risque nul. Alors, il annonce le début des travaux. Une manière de mettre la pression sur la juridiction. En effet, quand le Conseil d’État rendra son arrêt, généralement plusieurs mois plus tard, on le voit mal, si tenté qu’il donne prise aux arguments de l’association, ordonner la démolition d’une opération où plusieurs dizaines de millions d’euros auront commencé à être engagés !

L’appel que l’association  » En toute franchise » peut légitimement interjeter prend l’allure d’un baroud d’honneur.

Il faut bien mesurer que, pour la ville de Nice, l’enjeu est considérable car le produit de la vente du terrain, soit 21 millions d »euros, est inscrit au budget primitif 2018 de la ville. Il était déjà inscrit dans le budget 2017 mais le contentieux ayant retardé la vente, la ville a été obligée de souscrire à un emprunt relais supplémentaire de 21 millions d’euros pour équilibrer son budget.

Non à l’expulsion de la mosquée En-Nour !

Maison des Projets

Il est rare que je publie le même post sur mon compte et ma page. Ceux qui liront les deux m’excusent mais il s’agit de toucher le maximum de gens pour mettre un terme à une injustice.

Pour défendre la mosquée En-Nour, faites comme moi ! Mêlez-vous de l’enquête publique. Allez donner votre avis ! Plus généralement, pour défendre le principe de liberté de culte, réaffirmé par le Conseil d’Etat qui a rappelé qu’un maire n’avait pas à entraver la liberté de culte, sinon, il commet un abus de pouvoir, allez massivement signer le registre ouvert à propos de la nouvelle DUP (Déclaration d’utilité Publique) que le maire tente d’obtenir de l’Etat pour expulser la mosquée.

Vous avez jusqu’à jeudi après midi, regardez bien les horaires pour vous mobiliser contre la DUP.

A la Maison des Projets
14, rue d’Italie Nice
lundi au Jeudi 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 16h

Dans les locaux de l’ancienne mairie annexe de l’ancienne mairie annexe de l’Arénas
103 Boulevard René CASSIN Nice
lundi au Jeudi : 8h30 à 12h et de 14h à 17h

Allez déclarer que :
Nous considérons que l’installation d’un équipement multi-services petite enfance et co-working dans cette zone, du 1, avenue Pontrémoli-Iscles de Sainte Marguerite à Nice n’est pas pertinent.

Iconic, c’est parti !

Iconic

Hier, c’était la pose de la première pierre de ce projet qui va révolutionner le centre ville et le quartier de la gare SNCF, quartier PNRQAD, qui avait besoin d’une locomotive pour être « reboosté ».

Dès le départ j’ai apporté mon soutien à ce projet très audacieux au plan architectural, qui fait entrer Nice de plain pied dans le 21ème siècle et qui regroupera des bureaux, une grande salle de sport, une salle de spectacle de 600 places et un hôtel Hilton qui manquait à Nice.

Je n’étais toutefois pas à la pose de la première pierre parce que j’ai des interrogations sur le montage de l’opération qui a été accéléré sans doute pour permettre la vente du foncier à la Compagnie de Phalsbourg, foncier appartenant à la ville de Nice et à la SNCF, mais dont la ville a absolument besoin du produit pour compenser le retard pris dans la ventre du terrain Ikea à Saint Isidore.