Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Crise

Violences conjugales : un plan cohérent à améliorer encore

 

138 féminicides depuis le 1er janvier 2019, un chiffre insupportable. Il fallait prendre ce problème à bras le corps.

Le Grenelle des violences conjugales à débouché sur une série de mesures qui mobilisent tous les acteurs potentiels de la chaîne, les femmes victimes, les maris violents, les forces de police, les enseignants et les médecins.

Concernant les femmes victimes de violences, le numéro gratuit 39 19 sera désormais ouvert 7 jours sur 7 et 24 h sur 24.
1000 places d’hébergement supplémentaires seront ouvertes dès janvier 2020.

Pour les maris violents, deux centres de prise en charge de maris violents par région seront créés.
Le bracelet anti-rapprochement est adopté. L’autorité parentale du conjoint violent pourra être supprimée.

La notion d’emprise est inscrite dans les codes pénal et civil. La notion de circonstances aggravantes dans les cas de harcèlement et de violences menant au suicide est rajoutée.

Pour les force de police, elles disposeront désormais d’une grille unique d’évaluation des dangers. 80 postes d’intervenants sociaux complémentaires seront créés.

Dans les écoles, des informations sur l’égalité hommes femmes seront dispensées et un diagnostic annuel sera opéré par établissement.

Enfin pour les médecins, des dérogations au secret médical seront permises pour les cas les plus graves.

Il reste deux questions qui sont en même temps les deux faiblesses du dispositif, la question de l’égalité territoriale des moyens et surtout la question des moyens financiers alloués au secteur associatif qui accompagne les femmes victimes.

En effet les campagnes intenses de sensibilisation ont libéré la parole et les associations, avec leurs moyens actuels, ne peuvent plus faire face aux demandes croissantes. Il ne faut pas ignorer cette réalité.

Et il serait stupide de ne pas tirer de ce plan, par ailleurs cohérent, le maximum d’ efficacité pour une question « de quelques » millions d’euros.

En hommage à Salomé, notre Cagnoise qui fut la centième victime cette année.

novembre 26, 2019   Commentaires fermés sur Violences conjugales : un plan cohérent à améliorer encore

Décès d’un SDF à Nice, la précarité continue de tuer !

Cette nuit, un homme est mort après avoir passé la nuit dehors sous les intempéries.
Le centre d’hébergement d’urgence El Nouzah, prévu pour les opérations grand froid n’ouvre que le 1er décembre.

Je demande , compte tenu de l’annonce de fortes intempéries nocturnes prévues par Météo France pour les 5 nuits à venir, à ce que ce centre soit ouvert sans délais.

C’est dans ce square, à deux pas de l’école Fuon Cauda que le corps sans vie a été retrouvé.

novembre 19, 2019   Commentaires fermés sur Décès d’un SDF à Nice, la précarité continue de tuer !

Hôpital Public

 

Tout mon soutien à l’ensemble du personnel de l’hôpital public, notamment aux personnels soignants dans les services ou aux urgences qui sont en déficit chronique à Nice. Et ce même si je ne suis pas sur place.

Ce soutien est encore plus important en ce moment alors que la chambre régionale des compte observe que la situation financière du CHU de Nice s’est dégradée depuis 2012, principalement en raison de l’opération de construction du site Pasteur 2, qui s’avère surdimensionné.

Le niveau de déficit de l’établissement, son endettement critique et le faible dynamisme de ses recettes, ont imposé la signature d’un contrat de retour à l’équilibre financier (CREF) de 40M€ sur 5 ans, avec l’Agence Régionale de Santé (ARS).

La chambre indique que le nouveau projet d’établissement 2018-2022, ne pourra s’affranchir d’un effort structurel accru pour assainir la situation financière du CHU.

Il ne s’agirait pas qu’une fois de plus, ce soit le personnel qui trinque.

novembre 14, 2019   Commentaires fermés sur Hôpital Public

La précarité tue !

Un étudiant lyonnais est entre la vie et la mort.
Il s’est immolé par le feu devant le CROUS à Lyon. Nous ne sommes pas en Tunisie et ce jeune n’est pas Mohamed Bouazizi, l’homme qui, en s’immolant, avait déclenché le printemps arabe.

Nous sommes à Lyon et devant le CROUS car ce geste désespéré est justifié par la hausse continue de la précarité étudiante. On venait de supprimer la bourse à Hanass. Il ne pouvait tout simplement plus vivre. Encore que la bourse ne s’élève qu’ à 453 euros et ne permette pas grand chose.

Ce geste terrible met le zoom sur le creusement des inégalités devant les études supérieures ce qui est inacceptable. L’ État n’est plus capable d’assurer le seuil minimal ouvrant les études supérieures à tous.
Et encore on passe sous silence le scandale de la prostitution étudiante, pour financer les études, que personne ne veut voir parce que cela arrange tout le monde ! #laprecaritetue.

novembre 10, 2019   Commentaires fermés sur La précarité tue !

Une bonne nouvelle : la baisse des expulsions locatives à Nice

Cette année il y aura eu un peu plus de 3000 expulsions locatives dans les Alpes-Maritimes dont la moitié sur Nice. C’est loin du pic de 2014 avec 3458 expulsions. Cette tendance à la baisse est nationale.

Mais il n’en demeure pas moins que le taux d’expulsion est nettement supérieur en PACA (14,2 Pr 1000) alors que la moyenne nationale est de 9,6 Pr 1000.

L’enjeu est désormais de faire en sorte que ces expulsés trouvent un toit pour l’hiver car le nombre de sans abris lui par contre ne cesse d’augmenter.

A nous de pointer le déficit en hébergement d’urgence et de soutenir les associations qui sont sur le terrain.

novembre 2, 2019   Commentaires fermés sur Une bonne nouvelle : la baisse des expulsions locatives à Nice