Si M’Bappé pouvait s’adresser aux jeunes

Kilian M’Bappé vient d’être testé positif au Coronavirus. Il n’était pourtant pas de la fiesta espagnole. Il a pu avoir des contacts pendant le stage et les entraînements. Quoiqu’il en soit il a été contaminé fortuitement ce qui nous démontre combien le virus est actif. Christian Prudhomme, le directeur du tour de France, pourtant on ne peut plus protégé est positif. il a donc aussi attrapé ce maudit virus.
Mais revenons en à M’bappé. Ne pourrait il pas venir à la télévision s’adresser aux jeunes?
Leur dire qu’un risque faible ne signifie pas pour autant l’absence de risque.
Leur dire que nul n’est invincible et si vous ne mourrez pas du COVID-19 il peut laisser en chacun d’entre nous des séquelles.
Leur dire qu’ils ont plus de chances de survie que les personnes âgées, mais qu’ils peuvent être gravement touchés.
Leur dire qu’ils doivent être solidaires de la personne âgée qui a peur de prendre le tram ou de celle qui va faire ses courses qui sont mises en danger par les imprudences qu’ils commettent.
Leur dire qu’ils ont un rôle très important à jouer pour restreindre la propagation du virus :
– en portant un masque quand ils interagissent étroitement avec d’autres personnes pour éviter qu’elles ne soient infectées ;
– en évitant les foules et les rassemblements et en restant à l’écart des bars bondés ;
– en se rassemblant à l’extérieur plutôt qu’en intérieur, dans la mesure du possible ;
– en se lavant les mains le plus souvent possible.
Voilà ce que Kylian pourrait faire.
Voilà ce que je ferais si j’étais chef de l’Etat. Je mettrais au repos le ministre de la santé, Olivier Véran à la mi-temps de ce match contre le virus. Je prendrais mon smartphone, j’appellerais M’bappé et je lui dirais Kylian, la France n’a pas besoin de toi uniquement sur un terrain de football, elle a aussi besoin que tu t’adresses à sa jeunesse.

Les lycées de Nice confrontés au Covid

Cela fait deux mois que l on entend les infectiologues expliquer que le virus circule très activement chez les adolescents qui ont repris le chemin des bars et concerts. Même si les plus importants ont été annulés, il est évident que chaque pole de rassemblement de jeunes autochtones et touristes
Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que les lycées soient confrontés à des cas de Covid. Cela préfigure une année scolaire qui nécessitera beaucoup de souplesse et d’adaptation de la part des élèves et de la communauté enseignante.
D’où l’importance du port du masque et de l’application des gestes barrières afin de pouvoir garder les établissements ouverts.

Masques : gratuité pour tous les enfants scolarisés dans les écoles primaires, les collèges et les lycées !

C’est simple, c’est lisible et c’est juste.
C’est l’Etat qui a demandé le port du masque obligatoire dans tous les établissements scolaires pour les élèves et les enseignants.
C’est à lui de prendre ses responsabilités.
On voit bien à Nice se dessiner une prise en charge pour les écoles mais qu’en est il à Menton par exemple ? . Emboitant le pas, le Conseil Départemental annonce deux masques lavables par collégiens. Mais dans le département voisin ce sera peut être un seul ou trois. Il y a un grand besoin d’unité et d’équité et seul l’Etat peut la garantir
Décidément ce gouvernement comprend une série de ministres qui ne seront jamais que des hauts fonctionnaires. L’annonce par le recteur Blanquer que des masques seront mis à disposition des enfants défavorisés n’est pas à la hauteur de l enjeu.
Et que vont faire les régions pour les lycéens ? Personne ne le sait encore. Or c’est chez les adolescents que le virus circule le plus et les lycées professionnels sont particulièrement exposés. La aussi le besoin d’unité et d’équité s’impose.
Conclusion il y a fort à parier que cette affaire va se transformer en une usine à gaz injuste et que l’Etat, d’ici deux à trois semaines, soit obligé de reprendre la situation en mains au nom de la justice sociale et de l’égalité des territoires dont il est le garant.

Covid 19 : les Alpes-Maritimes atteignent la côte d’alerte.

Fin mai, le taux d’incidence, c’est à dire le nombre de cas positifs pour 100 000 habitants, se situait sous la moyenne nationale. Dans la semaine du 15 au 20 juin, il n y a eu qu’un ou deux cas par jour. Désormais nous en sommes à 48 cas par jour faisant de notre département le 3eme le plus touché de France.
En fait le décrochage est intervenu brutalement entre le 20 et le 24 juillet, dates au cours desquelles la courbe Alpes-Maritimes croise la courbe nationale. Voir le dossier du jour sur Nice-Matin, notamment l’article de

Grégory Leclerc

.

Inmanquablement on est amené à se poser une question. Ce décrochage brutal s’est produit entre 9 et 13 jours après le concert de The Avener qui avait rassemblé 5000 personnes et suscité de nombreuses interrogations.
Je serai preneur d’avis de scientifiques pour répondre à la question suivante : Le concert The Avener peut il expliquer tout ou partie de ce décrochage brutal ?

Tour de France : Ne pas assassiner le sport amateur et les organisations bénévoles

Que l’on soit clair ce n’est pas un billet pour demander l’annulation du départ du Tour de France.
Je suis capable de donner le nom de tous les vainqueur depuis l’après guerre. Le cyclisme c’est ma passion. Et je fais confiance aux organisateurs du Tour qui disent avoir pris toutes les dispositions sanitaires nécessaires pour que l’épreuve se déroule bien et que les coureurs soient protégés.
Mais il faut bien avoir conscience de ce qu’est le Tour de France. Certes c’est 176 coureurs (donc sous le seuil des 300 qui indique la limite du nombre de participants autorisés dans les manifestations sportives par le maire de Nice ). Mais ce n’est pas que cela.
Le Tour de France, c’est 4500 personnes minimum autour
-450 accompagnateurs,
-1800 journalistes représentant 500 médias
-250 membres des forces de l’ordre détachées
-100 permanents d’Amaury sport Organisation
-10 médecins, 7 infirmiers
-655 personnes pour la caravane publicitaire ( 55 encadrants, 480 caravaniers et 120 logisticiens
etc.
C’est aussi à répartir sur tout le parcours 10 millions de spectateurs. Même si c’est septembre et pas juillet, une étape comme celle du Valdeblore et du Turini c’est entre 100 et 200 000 spectateur.trices.
On ne peut pas dire pour le Tour c’est ok parce qu’il y a 176 participants, mais par contre j’annule l’Iron Man, le semi-marathon de Nice et le marathon Nice -Cannes , plus tous les évènements sportifs de plus de 300 participants, qui attirent 50 spectateurs plus les familles mais qui sont la force de notre sport amateur. Qu’il faille définir un cahier des charges très précis de préconisations à respecter, oui. Qu’il faille financer ce surcoût avec un tour de table des collectivités locales, certainement.
Mais on ne peut pas dire le Tour de France c’est ok et annuler le reste de l’évènementiel sportif très important soit dit en passant pour l’hôtellerie azuréenne en hors saison.
En conclusion il ne faut quand même pas prendre tout le monde pour des imbéciles.. #coherence #Nice06 #Covid_19