Random header image... Refresh for more!

La déroute d’Estrosi, le succès total de Ciotti.

 

Je commente rarement les querelles internes des formations politiques mais il vient de se produire à Nice un véritable séisme politique.

Un maire en place de grande ville, pulvérisé à ce point par les militants de son propre parti dans un élection interne, c’est une situation totalement inédite. A Nice décidément rien ne se fait comme ailleurs.

Plus que le résultat départemental attendu, ce sont les élections des délégués des circonscriptions niçoises qui interpellent. Les candidats emblématiques de Christian Estrosi, Pierre Paul Leonelli et son ex-épouse Dominique Estrosi-Sassone ont été balayés par le ciottisme triomphant.

Une nouvelle situation politique vient de naître. Les niçoises et les niçois doivent sanctionner cette guerre qui va paralyser la ville pendant un an et demie et ternir son image.

NB : merci de ne pas transformer ce post en défouloir et en réservoir d’injures. Je serais dans l’obligation de les effacer.