Random header image... Refresh for more!

Discours prononcé lors de la conférence de presse de lancement de la concertation publique sur l’OIN

L’ouverture de cette phase de concertation tant attendue par les populations et l’ensemble des acteurs locaux concernés par le devenir de la Plaine du Var est  un tournant majeur pour la réussite de cette Opération d’Intérêt National engagée par l’Etat et les collectivités territoriales concernées. Après une longue période d’études qui était indispensable pour mieux identifier et préciser les enjeux et le potentiel de ce territoire, il nous faut désormais faire partager collectivement l’ambition qui guide l’ensemble des partenaires réunis au sein de l’Etablissement public d’Aménagement.

Je me félicite donc du lancement de ce projet de territoire et, plus encore, de ce processus de concertation qui correspond à la démarche de démocratie participative que nous cultivons pour la mise en œuvre de l’ensemble de nos politiques publiques au conseil régional. Je vais vous épargner  la longue liste de notre savoir faire en la matière pour n’agacer personne mais nous faisons de la démocratie participative une véritable méthode de gouvernement : Schéma Régional de l’Aménagement Du Territoire, Schéma Régional Développement Économique, Schéma Régional Du Tourisme, Réseau Régional de l’Innovation, etc…

Nous sommes disponibles pour mettre notre savoir faire à votre disposition. c’est la raison pour laquelle, je pense que si les  trois ateliers thématiques créés sont une bonne disposition, il manque néanmoins , de mon point de vue, la dimension territoriale, les réunions de proximité, afin que le grand public s’empare de cette concertation et que cela ne devienne pas un débat entre initiés dans les groupes de réflexion thématique.

Nous pouvons mettre à disposition également nos compétences car la région est présente à bien des égards dans cette O. I.N.

Nous le sommes à travers nos compétences en matière d’aménagement du territoire, bien sur, mais aussi de développement économique. en effet, les PRIDES sont un outil que la région mettra à disposition pour vous aider à structurer les filières économiques choisies.

Nous le sommes aussi à travers notre participation au Schéma d ‘Aménagement et de Gestion des Eaux du Var, à travers le PAPI 1 et bientôt le PAPI 2 ( la création des digues de protection contre les inondations sans lesquelles cette conférence de presse n’existerait pas).

Nous le sommes aussi à travers la politique que nous menons pour défendre l’agriculture et je rappelle notre volonté  de développer un partenariat entre la SAFER, l’Etablissement Public Foncier Régional, et la Chambre d’Agriculture dont je regrette toujours l’absence au conseil d’administration de l’établissement public d’aménagement de l’O.I.N

Egalement par les biais de nos compétences obligatoire, la formation. Nous avons inscrit au Plan Prévisionnel d’Investissement, l’université des métiers en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie, et si l’urbanisation le rendait nécessaire, il faudra construire un autre lycée.

Nous le sommes enfin par le biais du Chemin de fer de Provence qui sera l’un des axes de desserte de transports publics de l’O.I.N

Voila en résumé ce que la région est prête à faire dans ce dossier majeur et stratégique pour notre département.