Random header image... Refresh for more!

Communiqué de presse envoyé à l’issue de l’intervention de Christian Estrosi au cours de cette même conférence de presse

 

Opération d’Intérêt National : la Région est prête à aider à une véritable concertation, mais pas à en cautionner un simulacre..


Le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur considère que l’ouverture de la phase de concertation sur le devenir de la Plaine du Var – tant attendue par les populations et l’ensemble des acteurs concernés – est indispensable.

J’invite les élus régionaux à y participer et je souhaite qu’au-delà des trois ateliers thématiques prévus soient organisés des réunions territoriales de proximité pour que le grand public y soit associé et que la concertation ne devienne pas une affaire d’initiés.

En revanche, si la concertation se déroule dans l’état d’esprit que Christian ESTROSI a décrit à la conférence de presse d’aujourd’hui, il y aura un problème.

Le Député-maire, Président de Nice Côte d’Azur, a en effet déclaré : « Si on me dit que le M.I.N. il faut le construire à la Baronne, de façon longitudinale plutôt que transversale, j’y réfléchirai. Si on me dit que le M.I.N. ne doit pas aller à la Baronne, je le ferai quand même à la Baronne. Voilà l’idée que je me fais de la concertation ».

Ce n’est certainement pas l’idée qu’ont Michel VAUZELLE et notre exécutif de la concertation, ni de la démocratie participative, et nous ne cautionnerons pas un simulacre de concertation.

Patrick ALLEMAND
Premier Vice-président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Vice-président délégué aux Relations Internationales, Europe et Euro-Région