Random header image... Refresh for more!

Catégorie — O.I.N.

Communiqué de presse

EPA Eco-Vallée : pour un débat démocratique

La Démocratie, c’est le respect de l’autre.

Pourtant, ce principe républicain de base est ignoré chaque jour davantage par Christian Estrosi.

La façon dont les élus régionaux siégeant au Conseil d’Administration de l’EPA Eco-Vallée ont été traités hier n’est pas digne d’un responsable politique ayant occupé les éminentes fonctions qui ont été les siennes au sein de notre République. Interruptions intempestives, violence verbale, volonté clairement affirmée d’exclure les représentants de la Région de ce Conseil d’Administration, recherche d’un incident de séance qui ne s’est pas produit grâce au sang froid dont mes collègues Gérard Piel et Annabelle Jaeger ont fait preuve. Toute la panoplie y est passée. Même les menaces, à l’endroit des deux maires, Messieurs Testi et Tornatore, sommés devant un Conseil d’Administration abasourdi de voter comme il fallait s’ils voulaient que leurs communes entrent dans la Métropole.

Cette dérive autocratique doit être dénoncée publiquement.

Il faut que les Niçoises et les Niçois découvrent le vrai visage de Monsieur Estrosi qui doit comprendre que l’opposition c’est, par définition, le contraire de la soumission.

Sa minable agitation politicienne, laissant entendre à la veille des fêtes que la Région bloquerait l’OIN, est irresponsable. Il prend délibérément le risque d’effrayer les investisseurs et de jouer ainsi avec les emplois attendus, notamment par les chômeurs de notre Département.

Il n’a jamais été question que la Région bloque l’OIN Eco-Vallée. Il est simplement question qu’elle fasse entendre sa voix, qu’elle défende ses options, pour modifier un projet de territoire de 86 pages engageant notre territoire pour 20 ans et que Monsieur Estrosi a fait remettre sur table le jour même en séance. Par ce procédé, il interdit à son opposition une étude sérieuse du dossier et affiche clairement le mépris qu’il a pour les élus. On a bien compris hier que son rêve était que la Région quitte l’OIN pour lui laisser les mains libres. Il va falloir qu’il s’ôte cette idée de la tête !

Patrick ALLEMAND

1er Vice-président du Conseil Régional PACA

 

décembre 20, 2011   1 Commentaire

Communiqué de presse envoyé à l’issue de l’intervention de Christian Estrosi au cours de cette même conférence de presse

 

Opération d’Intérêt National : la Région est prête à aider à une véritable concertation, mais pas à en cautionner un simulacre..


Le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur considère que l’ouverture de la phase de concertation sur le devenir de la Plaine du Var – tant attendue par les populations et l’ensemble des acteurs concernés – est indispensable.

J’invite les élus régionaux à y participer et je souhaite qu’au-delà des trois ateliers thématiques prévus soient organisés des réunions territoriales de proximité pour que le grand public y soit associé et que la concertation ne devienne pas une affaire d’initiés.

En revanche, si la concertation se déroule dans l’état d’esprit que Christian ESTROSI a décrit à la conférence de presse d’aujourd’hui, il y aura un problème.

Le Député-maire, Président de Nice Côte d’Azur, a en effet déclaré : « Si on me dit que le M.I.N. il faut le construire à la Baronne, de façon longitudinale plutôt que transversale, j’y réfléchirai. Si on me dit que le M.I.N. ne doit pas aller à la Baronne, je le ferai quand même à la Baronne. Voilà l’idée que je me fais de la concertation ».

Ce n’est certainement pas l’idée qu’ont Michel VAUZELLE et notre exécutif de la concertation, ni de la démocratie participative, et nous ne cautionnerons pas un simulacre de concertation.

Patrick ALLEMAND
Premier Vice-président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Vice-président délégué aux Relations Internationales, Europe et Euro-Région

septembre 16, 2011   Commentaires fermés sur Communiqué de presse envoyé à l’issue de l’intervention de Christian Estrosi au cours de cette même conférence de presse

Discours prononcé lors de la conférence de presse de lancement de la concertation publique sur l’OIN

L’ouverture de cette phase de concertation tant attendue par les populations et l’ensemble des acteurs locaux concernés par le devenir de la Plaine du Var est  un tournant majeur pour la réussite de cette Opération d’Intérêt National engagée par l’Etat et les collectivités territoriales concernées. Après une longue période d’études qui était indispensable pour mieux identifier et préciser les enjeux et le potentiel de ce territoire, il nous faut désormais faire partager collectivement l’ambition qui guide l’ensemble des partenaires réunis au sein de l’Etablissement public d’Aménagement.

Je me félicite donc du lancement de ce projet de territoire et, plus encore, de ce processus de concertation qui correspond à la démarche de démocratie participative que nous cultivons pour la mise en œuvre de l’ensemble de nos politiques publiques au conseil régional. Je vais vous épargner  la longue liste de notre savoir faire en la matière pour n’agacer personne mais nous faisons de la démocratie participative une véritable méthode de gouvernement : Schéma Régional de l’Aménagement Du Territoire, Schéma Régional Développement Économique, Schéma Régional Du Tourisme, Réseau Régional de l’Innovation, etc…

Nous sommes disponibles pour mettre notre savoir faire à votre disposition. c’est la raison pour laquelle, je pense que si les  trois ateliers thématiques créés sont une bonne disposition, il manque néanmoins , de mon point de vue, la dimension territoriale, les réunions de proximité, afin que le grand public s’empare de cette concertation et que cela ne devienne pas un débat entre initiés dans les groupes de réflexion thématique.

Nous pouvons mettre à disposition également nos compétences car la région est présente à bien des égards dans cette O. I.N.

Nous le sommes à travers nos compétences en matière d’aménagement du territoire, bien sur, mais aussi de développement économique. en effet, les PRIDES sont un outil que la région mettra à disposition pour vous aider à structurer les filières économiques choisies.

Nous le sommes aussi à travers notre participation au Schéma d ‘Aménagement et de Gestion des Eaux du Var, à travers le PAPI 1 et bientôt le PAPI 2 ( la création des digues de protection contre les inondations sans lesquelles cette conférence de presse n’existerait pas).

Nous le sommes aussi à travers la politique que nous menons pour défendre l’agriculture et je rappelle notre volonté  de développer un partenariat entre la SAFER, l’Etablissement Public Foncier Régional, et la Chambre d’Agriculture dont je regrette toujours l’absence au conseil d’administration de l’établissement public d’aménagement de l’O.I.N

Egalement par les biais de nos compétences obligatoire, la formation. Nous avons inscrit au Plan Prévisionnel d’Investissement, l’université des métiers en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie, et si l’urbanisation le rendait nécessaire, il faudra construire un autre lycée.

Nous le sommes enfin par le biais du Chemin de fer de Provence qui sera l’un des axes de desserte de transports publics de l’O.I.N

Voila en résumé ce que la région est prête à faire dans ce dossier majeur et stratégique pour notre département.

septembre 16, 2011   Commentaires fermés sur Discours prononcé lors de la conférence de presse de lancement de la concertation publique sur l’OIN