Il faut toujours qu’Estrosi en fasse trop

Tout le monde considère que, concernant la gestion de la pandémie du Covid 19, la ville de Nice et la métropole Nice Côte d’Azur ont plutôt bien assuré jusqu’à présent.
Quelle mouche vient donc de piquer le maire de Nice pour qu’il décrète l’obligation de présenter le pass sanitaire à l’entrée des centres de loisirs pour les enfants.
Manifestement ce n’est pas légal et si le juge administratif est saisi, il y a de grandes chances pour que cette mesure soit retoquée.
Alors mauvaise appréciation des juristes de la ville ou coup politique délibéré, faites votre choix !

Maison d’humanité

Aujourd’hui en me promenant dans Vence j’ai croisé cette porte qui date sans doute du 18eme siècle et qui a été conservée devant l’EHPAD de Vence.
En 2021 nos personnes âgées sont certainement mieux soignées qu’à la fin du 18eme siècle,mais sont telles plus aimées et respectées ?
Les générations se sont succédées et les EHPAD sont arrivés. Sur cette pierre d’origine sont gravés les mots suivants : « maison d’humanité ». Je vous laisse y réfléchir.

Je suis vacciné depuis 1 mois, j’en ai pas eu le sentiment de subir une restriction de liberté

J’ai au contraire impatiemment attendu d’ être éligible au vaccin, soucieux de me protéger, soucieux de protéger ceux qui me sont chers et ceux que je côtoie et conscient de participer à la recherche de l ‘immunité collective.
Je l’ ai attendu impatiemment aussi parce que j’avais envie de reprendre une vie à peu près normale.
Je respecte totalement le choix de ceux qui ne veulent pas se faire vacciner mais que chacun prenne ses responsabilités et assume ces choix.
Par contre je n’accepte pas ce diktat des anti-vaccin. Qu’ils ralentissent le développement de la vaccination, c’est déjà un problème. Mais que par leur attitude, ils remettent en cause les ouvertures permises aux vaccinés. Alors là non.
Il faut inverser le raisonnement. Ce ne sont pas les vaccinés qui doivent à nouveau pâtir d’une situation sanitaire qui se détériore à nouveau et contre laquelle ils sont acteurs. Il est logique que ce soit les non vaccinés qui voient leur condition d’accès à des lieux publics plus difficile.
Je ne considère pas qu’il s’agisse là d’une restriction de liberté puisqu’à tout moment ils ont la capacité d’en sortir en se faisant vacciner
La liberté de choix existe bien mais on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. .