Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Méditerranée

Les travailleurs sociaux doivent ils être les garants de la promesse républicaine ?

 

C’est la question que je me suis posée en fin d’après midi à l’IESTS ou se déroulait la cérémonie de remise de diplômes.

Cet institut est en plein développement et il regroupe désormais un millier d’étudiants et environ 70 salariés. Désormais présidé par une vieille connaissance, Albert Marouani, ancien président de l’université de Nice, il a désormais des ambitions méditerranéennes puisque deux conventions ont été passées avec le Maroc.

Avant les interventions convenues des élus le directeur, Philippe Fofana, a rappelé que sa mission était de former aux métiers du social.

En l’écoutant avec beaucoup d’intérêt il a bien entendu rappelé les résultats exceptionnels obtenus cette année  qu’il s ‘agisse des assistantes sociales, des éducateurs, des éducateurs-jeunes enfants. Tous les Majors de promotion ont défilé.

Mais ce dont parlait Fofana allait bien au delà des réussites individuelles, il était entrain de passer à cette promotion un message au moment de leur entrée en vie active, soit au Conseil Départemental, soit dans une association ou un CCAS.

C’est que chacun, dans le monde du social, est plongé dans un défi sans cesse renouvelé et de plus en plus difficile à relever : combattre les inégalités, accompagner les détresses sociales, répondre aux attentes, en matière de logement, de santé, d’accès aux droits, d’insertion.

Ce défi plus grand que leur engagement porte un nom qui colle à notre devise républicaine : la solidarité. C’est en ce sens que les travailleurs sociaux deviennent les garants d’une promesse républicaine, qui est de ne laisser personne sur le bord du chemin. Ils rejoignent parmi les garants de cet idéal les enseignants, ces fameux hussards de la République qui, désormais, n’y arrivent plus seuls.

Beaucoup de monde à cette remise de diplômes.

juillet 11, 2019   Commentaires fermés sur Les travailleurs sociaux doivent ils être les garants de la promesse républicaine ?

journée mondiale des réfugiés.

 

Nice au cœur est signataire de l’appel à la marche citoyenne qui s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale des réfugiés.
Nous vous attendons nombreux à nos côtés dimanche 23 juin à 16h00  au départ de Rauba Capeu.
https://www.facebook.com/events/2403900306551389/?ti=cl

juin 6, 2019   Commentaires fermés sur journée mondiale des réfugiés.

Migrations : perception et réalité en Italie

 

Très intéressante initiative à laquelle j’étais invité prise par L’ASPEICA et Laura Albanese, qui recevaient à la Passerelle, Oliviero Forti, auteur d un rapport sur les migrations pour le compte de Caritas, Anneline Sabadel du Forum des réfugiés, et l’universitaire Yvan Gastaut pour évoquer l’enjeu des migrations.

75% des migrations en Italie proviennent de l’Afrique et 25% du Moyen Orient. Les Italiens pensent que 25% de la population est d’origine étrangère et qu’elle est abandonnée par l’UE 64% d’entre eux font un lien entre l’immigration et les maladies.

La réalité est différente. L’Italie est le 5eme pays d’ accueil en Europe et 8,5% de la population est d’origine étrangère.

Le rôle de Caritas est très important et cherche à promouvoir des corridors humanitaires pour que les migrants évitent l’enfer de la Libye.

Olivier Forti à conclu son propos en disant qu’il y a 5 ans, il était fier de dire qu’il travaillait pour une ONG en Italie. Aujourd’hui il faut faire attention car ce n’est pas bien vu, il y a beaucoup de racisme y compris chez les chrétiens.

mai 11, 2019   Commentaires fermés sur Migrations : perception et réalité en Italie

Je suis place Masséna et j’assume !

 

Je vois déjà l’extrême droite tweeter sur ma présence aux côtés des algériens de Nice, Place Masséna. Je l’assume parce que la place d’un élu progressiste est d’être aux côtés de ceux qui luttent pour les libertés et les valeurs de la démocratie partout dans le monde.

C’est là que la gauche devait être en ce 15 mars. Je sais que Dominique Boy Mottard y était aussi et elle a bien fait. J’y ai croisé quelque militants également et j’ai passé une demi heure à faire des selfies en toute décontraction et bonne humeur.

Le chemin est encore long pour l’Algérie mais voir cette foule joyeuse, pleine d’espoir était très réconfortant. La France, et Nice en particulier, où résident de nombreux algériens, ne peuvent pas rater le rendez-vous que le peuple algérien a avec son histoire.

mars 15, 2019   Commentaires fermés sur Je suis place Masséna et j’assume !

Boutéflika renonce à un cinquième mandat !

 

 

Hommage au peuple algérien qui par sa mobilisation monstre mais pacifique a su faire reculer le pouvoir qui a compris que rien ne pourrait arrêter ce mouvement parti des villes moyennes et de la ruralité.

Hommage aux forces de l’ordre et à l’armée qui, pour le moment, ont su contenir ce mouvement sans violences

C’est incontestablement une victoire du peuple et de la démocratie. Toutefois les élections présidentielles étant reportées, Boutéflika demeure pour le moment président…

Je salue les algériens de Nice qui suivent cette actualité historique et qui, pour la plupart, ont de la famille sur place.

mars 11, 2019   Commentaires fermés sur Boutéflika renonce à un cinquième mandat !