La BEI freine l’extension du T2 de l’aéroport de Nice Côte d’Azur

C’est un coup de main inespéré que, nous, opposants à l’extension de ce terminal 2, venons de recevoir de la part de la Banque Européenne d’investissement.
La BEI confirme qu’elle honorera le prêt de 100 millions d’euros qu’ elle avait accordé en 2015 pour l’extension du T2, mais qu’elle n’ira pas au delà. Autrement dit le second prêt sollicité en 2018 ne sera pas accordé.
Ce n’est pas une mesure propre à notre aéroport mais une décision de la BEI qui n’aidera plus les projets d’extension d’aéroports en Europe. Décision dont on ne peut que se féliciter.
Un coup dur pour ceux qui ne veulent rien entendre et demeurent sourds à nos protestations.
Cette nouvelle donne pose la question de l’utilité et de l’opportunité de construire un nouveau PEX à l’emplacement actuel du MIN.
Plus que jamais l’urgence est à la diversification de nos activités économiques. Quand je vois que plus d’un millier de chambres d’hôtel seront livrées entre 2020 et 2022 je suis perplexe.

Amazon s’installe à Carros

Voilà une affaire qui s’est montée dans la plus grande discrétion. Amazon s’implante à Carros dans la zone industrielle. Silence total des élus et des syndicats d’ailleurs. Peu semblent au courant. et puis dans une telle période de crise quelques dizaines d’emplois…
En fait, le géant du e-commerce, dont les répercussions sur les circuits courts et le commerce traditionnel sont fréquemment dénoncés, n’a pas du tout été chahuté comme c’est parfois le cas ailleurs en France. Le dépôt aura 6 000 m2 et sera situé entre Virbac et Schneider Electric.

Le Royaume Uni, foudroyé par le variant anglais vient de franchir la barre des 100 000 morts

C’est le 1er pays européen à franchir cette barre symbolique. Les Etats-Unis ont passé la barre des 400 000 morts, la Covid leur a coûté plus que la seconde guerre mondiale en pertes humaines.
Et ici c’est toujours pareil. Chacun fait semblant de ne pas voir ce qu’il se passe à côté. Mais la situation est difficile partout.
Les restaurateurs sont fermés en Allemagne, en Angleterre, au Portugal, en Italie. Il n’y a pas qu’en France.
Le confinement est généralisé dans tout le Royaume Uni, en Allemagne pour de longues semaines, les écoles sont arrêtées. ici une minorité bruyante conteste un couvre feu qui risque finalement de ne pas s’avérer suffisant mais nous aurons essayé.
Qu’on le veuille ou non depuis le début de l’automne on s’en tire mieux que beaucoup d’autres même si c’est indécent à dire avec plus de 300 morts par jour.

Les réseaux sociaux, menace pour la démocratie ?

Le titre de ce post peut paraître incongru. J’ai longtemps considéré, bien au contraire, que les réseaux sociaux seraient un formidable accélérateur de démocratie et d’accès à la connaissance.
Aujourd’hui, on ne peut qu’être interpellé par ce qui s’est passé aux États Unis.
Je n’ai aucune sympathie pour Donald Trump, bien au contraire.
Mais le fait que des réseaux sociaux tels Facebook ou Twitter aient décidé de suspendre les comptes de Donald Trump m’interpelle et pose problème.
Il y a certainement toute une doctrine juridique à construire, puis à appliquer. Il faut aussi y mettre les moyens car cela ne peut fonctionner que sous le régime du référé vu la rapidité avec laquelle les réseaux sociaux peuvent frapper. . Mais cela doit se faire dans un cadre légal et relever d’un pouvoir strictement judiciaire.
Il ne peut être admis de donner un tel pouvoir à des réseaux sociaux aussi puissants soient ils. Ce serait un recul terrible pour la liberté d’expression et le retour de l’arbitraire.